Accueil >  Sport  >  Alpine F1 Team  > 

GP F1 Singapour 2022 : mauvaise passe pour l’écurie française Alpine

Dans un Grand Prix retardé de plus d’une heure en raison des intempéries, Sergio Pérez est venu s’imposer pour la 2e fois de la saison, devant Charles Leclerc et Carlos Sainz. Du côté Français, la déception résume parfaitement le week-end.
GP F1 Singapour 2022 : mauvaise passe pour l’écurie française Alpine
Par le 03/10/2022

Retardé de plus d’une heure à cause d’une forte pluie qui s’est abattue sur le tracé de Marina Bay, le Grand Prix de Singapour a vu une Red Bull s’imposer, mais pas celle qu’elle attendait. Après sa victoire cette année à Monaco, Sergio Perez a remis le couvert lors de cette course sur un circuit étroit. Le Mexicain signe un 2e succès cette saison et devance les deux Ferrari de Leclerc et Sainz. Verstappen ne termine que 7e mais aura une nouvelle chance d’être sacré champion du monde dès le week-end prochain à l’occasion du Grand Prix du Japon. Pour nos Français, et surtout Alpine, il faut déjà se pencher sur le Japon et oublier Singapour. Le résumé de la course. 

Une course à rebondissements

Sergio Perez signe sa 4e victoire en carrière

Avec 6 abandons et un retard de plus d’une heure ce dimanche, ce Grand Prix de Singapour aura été plus que mouvementé. Sur un tracé de Marina Bay gorgé d’eau sous la nuit, les pilotes de Formule 1 ont vécu l’une des courses les plus dures de leur saison, comme en atteste l’état physique de Perez et Leclerc à l’arrivée. 

Parti depuis la pôle comme souvent cette année (c'était notamment le cas au Grand Prix de France), Charles Leclerc n’a pas pu décoller de la grille, tout comme Hamilton derrière lui ou Alonso, du mauvais côté de la piste. C’est donc Sergio Perez, 2e au départ, qui s’est retrouvé en tête au premier virage. Serein, le Mexicain gardera sa position jusqu’à la fin de la course, arrêté en raison du chrono pour ne pas dépasser les 3 heures. Au total, 14 pilotes ont rallié l’arrivée, avec 59 tours achevés, au lieu des 61 initialement prévus. 

8e sur la grille après une qualification manquée pour manque d’essence dans sa dernière tentative chronométrée, Max Verstappen n’a pas été en mesure de réitérer ses exploits ces dernières semaines et de venir s’imposer. Éjecté du top 10 au départ, le Néerlandais a entamé une bonne remontée avant de mettre ses gommes au carré après une tentative de dépassement sur les freins sur Lando Norris. Le champion du monde en titre limite la casse et termine à la 7e position. Rien de grave au classement, le pilote Red Bull peut à nouveau chercher son 2e sacre dès le week-end prochain au Japon. 

Performant depuis le début de cette 17e manche, Lewis Hamilton a longtemps lutté pour une place sur le podium, avant de s’encastrer dans le mur de tecpro. S’il a pu repartir, le Britannique a dû rentrer aux stands pour changer son aileron avant et ainsi terminer la course à la 9e place. 

Sérieux et dans le rythme, les Ferrari se rassurent une nouvelle fois ce week-end en signant les 2e et 3e place, comme à Miami cette année, de bon augure pour la deuxième place au classement constructeurs face à Mercedes. Un classement des constructeurs qui a bien évolué ce week-end, pour le bonheur des uns, et le malheur des autres…

McLaren récupère sa 4e place face à Alpine, les Français font grise mine

Alonso dépité devant sa monoplace en panne

Presque impensable ces dernières semaines, McLaren a pourtant dépassé Alpine au classement des constructeurs ce week-end, ce dernier se retrouvant désormais 5ème, comme en 2021. Les belles performances de Norris, 4e, et Ricciardo, 5e, ont permis à l’écurie Britannique d’infliger à son concurrent direct Alpine un 22-0, et de devancer l’écurie française de 4 longueurs au classement. La faute à ? Tout simplement à deux abandons pour moteurs cassés chez Alpine, ce qui a pu agacer Alonso, performant depuis le début de la saison et très loin de la position où il devrait être en raison des problèmes de fiabilité. 

En ce qui concerne notre autre Français, Pierre Gasly, la déception est également présente. Parti de la 7e place, le Normand espérait mieux qu’une 10e place à l’arrivée. Son écurie recule même d’un cran au classement puisque Aston Martin est parvenu à hisser ses deux monoplaces dans le top 10. 

Il va falloir décortiquer tout cela assez rapidement puisque les 10 écuries de Formule 1 se donnent déjà rendez-vous cette semaine pour la 18e manche de la saison au Japon. À noter que ce mardi 4 octobre, en amont de ce Grand Prix, Alpine va également dévoiler son ultime A110 thermique, une berlinette radicale qui devrait redonner le sourire à la marque et à ses passionnés. 

Le classement complet de ce Grand Prix de Singapour sur le tracé de Marina Bay

Position Pilote Écurie Temps
1 Sergio Perez Red Bull 2:02:20.238
2 Charles Leclerc Ferrari + 2.595 s
3 Carlos Sainz Ferrari + 10.305 s
4 Lando Norris McLaren + 21.133 s
5 Daniel Ricciardo McLaren + 53.282 s
6 Lance Stroll Aston Martin + 56.330 s
7 Max Verstappen Red Bull + 58.825 s
8 Sebastian Vettel Aston Martin + 60.032 s
9 Lewis Hamilton Mercedes + 61.515 s
10 Pierre Gasly Alpha Tauri + 69.576 s
11 Valtteri Bottas Alfa Romeo + 88.844 s
12 Kevin Magnussen Haas + 92.610 s
13 Mick Schumacher Haas + 1 tour
14 George Russell Mercedes + 2 tours
15 Yuki Tsunoda Alpha Tauri abandon
16 Esteban Ocon Alpine abandon
17 Alexander Albon Williams abandon
18 Fernando Alonso Alpine abandon
19 Nicholas Latifi Williams abandon
20 Guanyu Zhou Alfa Romeo abandon

Le classement du championnat du monde des pilotes 2022

Position Pilote Écurie Points
1 Max Verstappen Red Bull 341
2 Charles Leclerc Ferrari 237
3 Sergio Perez Red Bull 235
4 George Russell Mercedes 203
5 Carlos Sainz Ferrari 202
6 Lewis Hamilton Mercedes 170
7 Lando Norris McLaren 100
8 Esteban Ocon Alpine 66
9 Fernando Alonso Alpine 59
10 Valtteri Bottas Alfa Romeo 46
11 Daniel Ricciardo McLaren 29
12 Sebastian Vettel Aston Martin 24
13 Pierre Gasly Alpha Tauri 23
14 Kevin Magnussen Haas 22
15 Lance Stroll Aston Martin 13
16 Mick Schumacher Haas 12
17 Yuki Tsunoda Alpha Tauri 11
18 Guanyu Zhou Alfa Romeo 6
19 Alexander Albon Williams 4
20 Nick de Vries Williams 2
21 Nicholas Latifi Williams 0

Le classement du championnat du monde des constructeurs 2022

Position Écurie Points
1 Red Bull 576
2 Ferrari 439
3 Mercedes 373
4 McLaren 129
5 Alpine 125
6 Alfa Romeo 52
7 Aston Martin 37
8 Haas 34
9 Alpha Tauri 34
10 Williams 6

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.