Accueil >  Sport  >  Alpine F1 Team  > 

L’Alpine A524 a fait ses premiers tours de roue hier

Hier, les essais de pré-saison ont commencé au moyen-orient à Bahreïn sur le circuit de Sakhir, et non à Barcelone comme c’était le cas par le passé. Sans viser la performance, Alpine a tenu à se rassurer avec sa nouvelle monoplace.
L’Alpine A524 a fait ses premiers tours de roue hier
Par le 22/02/2024

Esteban Ocon a été désigné pour être le premier à tester sa nouvelle voiture le matin, tandis que Pierre Gasly était en piste l’après-midi. Avec une monoplace complètement nouvelle qui abandonne le concept de la précédente voiture, l’équipe sait qu’elle a du pain sur la planche avant d’arriver à la première épreuve. Une course qui arrive cependant à grands pas !

Une monoplace fiable pour le moment mais compliquée à conduire

Bonne nouvelle pour Alpine, Esteban Ocon a pu boucler son programme de 60 tours sans soucis dans la matinée.

“On a eu un programme où on n'a pas eu de soucis, du début à la fin. J'ai eu une petite frayeur au virage 4, où je suis un peu sorti large mais on n'a rien endommagé, on a pu continuer sans problème. Il faut tester les limites de la voiture au début." Esteban Oon

Pour autant, selon Esteban Ocon, la monoplace rose et bleue se montre un peu rétive et compliquée à conduire de l’aveu même du pilote français. Cela explique probablement sa lointaine 16ème place hier, juste devant les deux Haas, à 3,6 secondes du meilleurs temps réalisé par Max Verstappen sur sa Red Bull. Pour autant, il faut relativiser car il tournait avec les pneumatiques les plus durs C1 alors que ses concurrents étaient en C3.

Essais de pré-saison 2024 - Alpine - Esteban Ocon
Esteban Ocon sur la nouvelle Alpine A524

L’après-midi, Pierre Gasly, chaussé en pneumatiques C3 a terminé la séance à la 5ème place à 1,5 secondes de la Red Bull après avoir parcouru 61 tours.

Les essais ont repris ce matin, avec de nouveau Pierre Gasly qui a conservé le volant de l’Alpine tandis qu’Esteban Ocon le reprendra cet après-midi. A la mi-journée, dans une séance d’essai écourtée à cause d’un vibreur, Pierre Gasly était classé 8ème sur 10 concurrents à plus de 2 secondes du meilleur temps de la matinée réalisé cette fois par Charles Leclerc sur Ferrari en 1’31’750 (contre 1’33’509 pour Pierre Gasly). 

De la fiabilité, mais Alpine va devoir chercher la performance

Avec une toute nouvelle monoplace et surtout des programmes d’essais très différents entre les équipes, il est toujours compliqué de tirer des conclusions en termes de performance.

Red Bull et Ferrari semblent malgré tout plutôt bien partis, tout comme McLaren. Mercedes reste discret pour le moment, chose assez habituelle, même quand l’équipe allemande était au sommet de la hiérarchie.

Chez Alpine, la nouvelle monoplace semble malgré tout fiable avec un total de 121 tours sur la journée, ce qui est déjà un bon début. Du côté de la performance, l’équipe assume de faire un pas en arrière pour en faire deux en avant par la suite. Il est donc probable que lors des premières courses, l’Alpine ne se montre pas sous son meilleur jour.

Les essais se prolongent aujourd’hui et demain. Il s’agira du seul roulage d’essais jusqu’au premier Grand Prix qui aura lieu ici-même du 29 février au 2 mars 2024 dans à peine une semaine.


Version Desktop - 2-5-11953-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1292491785