Accueil >  Sport  >  Formule E

Renault en Formule-E

Renault est le principal artisan de la création de la Formule E qui a débuté en 2014 puisque le constructeur français a été le fournisseur officiel des systèmes électriques et électroniques des monoplaces, tandis que McLaren s'est occupé du groupe motopropulseur.

Toutes les équipes disposaient alors du même matériel. Pour autant, dès la seconde saison, les équipes furent libres de choisir le motoriste.

En plus d'être le fournisseur officiel, Renault a engagé une équipe en son nom pendant les 4 premières années avant de laisser la place à Nissan.

Page 1 / 1
  • Formule E : Saison 4
    02/12/2017

    Formule E: présentation de la saison 4

    Renault a été l’un des principaux acteurs de la création de la Formule E, ainsi que l’un des principaux animateurs puisque la marque y a remporté les trois premiers titres de son histoire.
  • Clap de fin pour Renault en Formule E
    25/10/2017

    Clap de fin pour Renault en Formule E

    Présent depuis le lancement du championnat de Formule E, Renault a décidé de se retirer de la discipline à l’issue de la quatrième saison qui se clôturera en juillet 2018 dans 9 mois.
  • Premiers tours de roue pour la Formule E
    10/01/2014

    Premiers tours de roue pour la Formule E

    La Formule E Spark-Renault, une monoplace 100% électrique, a effectué ses premiers tours de roue en public à l’occasion du CES de Las Vegas aux Etats-Unis, après avoir été révélée au public au Salon de Francfort.
  • Renault s'engage en Formule E
    16/05/2013

    Renault s'engage en Formule E

    C'est désormais officiel, Renault va s'engager avec son partenaire Spark Racing dans la nouvelle formule E lancée par la FIA, une compétition de monoplaces... électriques. Renault avait déjà indiqué être intéressé par le voix de Carlos Tavares.
  • Renault intéressé par la Formule E
    22/04/2013

    Renault intéressé par la Formule E

    Sans surprise, la future série de monoplaces électriques mise en place par la FIA et qui doit débuter l'année prochaine intéresse le constructeur français qui y voit là une excellente opportunité pour mettre en avant sa technologie.

Page 1 / 1

Cache non actif