Accueil >  Gamme  >  Hier  > 

25 ans d’histoire, et puis après ?

La célèbre Renault Mégane fête ses 25 ans. Ce modèle emblématique de la marque au losange entre désormais dans un tournant majeur de son histoire avec la cinquième génération, qui arborera un look inédit.
25 ans d’histoire, et puis après ?
Par le 30/10/2020

Né un automne de 1995, la Renault Mégane a le rôle de prendre la place de la Renault 19. Après 25 années écoulées, ce modèle a été un succès avec plus de sept millions de véhicules vendus à travers le monde entier. Retraçons toute l’histoire de la Renault Mégane, de la Mégane CC à la superbe Mégane RS en passant par tous les autres modèles proposés par la marque française.

25 ans d’histoire…

1995, la première génération de la Renault Mégane

À son lancement, la première génération de la Renault Mégane n’était disponible qu’en version quatre portes à hayon et en version trois portes en « coupé ». Dès l’année suivante, en 1996, la berline fait son apparition, suivie du modèle cabriolet en 1997 et du break en 1999. À cela s’ajoute aussi le monospace Scénic qui était répertorié dans la catégorie de la Renault Mégane. Ce monospace fut d’ailleurs appelé Mégane Scénic.

Ce modèle est le point de départ de l’évolution de la sécurité au volant grâce à l’apparition des airbags conducteurs et passagers de série. Il faudra attendre l’année 1998 pour voir l’arrivée des airbags latéraux. Pour l'époque, cette première version s’impose alors comme la référence en matière de qualité et de protection. 

La phase 2 de cette Mégane première génération arrive en 1999 et apporte de légères modifications avec notamment les vitres avants électriques ou encore la fermeture centralisée. La Mégane I reprend certains moteurs de la Renault 19 comme le 1.9 D, le 1.9 dT ou encore le 1.4 Energy.

5 étoiles au crash test

2002, deuxième génération 

La deuxième génération, sortie en 2002, devient le premier véhicule de son segment à décrocher cinq étoiles au crash test Euro NCAP. La Mégane II est disponible en version 3 et 5 portes, avec un design totalement différent de la première génération. Plus robuste, plus imposante, elle a été élue voiture de l’année en 2003. Cette deuxième génération rassure, elle plait et Renault a donc décidé de concevoir un modèle sportif, basé sur cette version, avec le nom de Mégane R.S. En 2004, la première Mégane R.S fait donc son apparition avec un moteur de 224 ch et une vitesse de pointe de 236 km/h. Depuis sa sortie en 2004, chaque nouvelle version de R.S a établi un nouveau record du tour des véhicules de série à traction sur le célèbre circuit du Nürburgring, en Allemagne.

En 7 ans de production, de 2002 à 2009, et plus de trois millions d’exemplaires, la Mégane II aura été commercialisée en version Coupé, Estate, Coupé Cabriolet et donc en version sport avec la R.S et la GT.

La troisième génération débarque en 2008

Nouveau style pour la troisième génération. La Mégane III est présentée au salon de Genève en 2008 sous la forme d’un coupé. Produite à 1,6 million d’exemplaires, la Mégane III a été produite pendant 8 ans et a connu trois phases d’évolution. Des nouveaux modèles GT, GT Line et R.S font leur apparition. La Mégane III RS est également choisie par la gendarmerie pour équiper la Brigade Rapide d’Intervention en remplacement des Subaru Impreza WRX. En juin 2011, Renault améliore encore plus son modèle R.S en lançant une série limitée encore plus sportive, la Mégane RS Trophy. Ce bolide de 265 ch, disponible avec un couple de 360 Nm peut atteindre le 0 à 100 en 6s et atteindre une vitesse max de 254 km/h. Cette nouvelle Mégane RS s’adjuge également le nouveau record du tour en piste au Nürburgring en battant le record de… la Mégane R26R.

Aujourd’hui la Mégane IV

L’actuelle génération de la Mégane est sur le marché depuis 2016 et a été restylée l’été dernier. Elle est disponible désormais en version 5 portes, en break en version RS, les modèles décapotables et trois portes ont été abandonnés par la marque française. La version break, de 2020, est équipée d’une motorisation hybride E-TECH Plug-in 160. Cette hybride rechargeable est composée d’un moteur essence 1.6 l avec filtre à particules, de deux moteurs électriques et d’une batterie lithium-ion de 9,8 kWh. Cette motorisation sera proposée à l’avenir sur la version Berline.

Nouvelles améliorations sur la version sportive, qui continue de performer. Le modèle RS Trophy atteint maintenant les 300 ch et décroche une nouvelle fois le record au Nürburgring. Renault a lancé dernièrement une édition limitée non homologuée sur route, la TC4, un monstre de 360 ch, conçu pour les track days.

… Et demain

Annoncée sur la fin depuis le début de l’année, la Renault Mégane aura bien une cinquième génération, mais pas comme on pourrait l’imaginer. Sous le nom de eVision, la Mégane arborera un look de crossover. Inspiré du concept Morphoz, dévoilé au printemps dernier, ce modèle sera 100% électrique et commercialisé dès 2022.

Après déjà 25 ans d'histoire, la Mégane n’est donc pas terminée et entrera, d’ici deux ans, dans une nouvelle ère, l’électrique. Renault a d'ores et déjà annoncé que tous ses modèles auront une déclinaison en électrique. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.
  • Présentation Janvier 1970
  • Salon de Présentation Paris
  • Commercial. Octobre 2002
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance85ch.
  • Couple 200 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1461 cm3
  • Puissance110ch.
  • Couple 240 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe - Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1997 cm3
  • Puissance140ch.
  • Couple 195 Nm à 3750 tr/min
  • Injection Multipoint séquentielle
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1598 cm3
  • Puissance110ch.
  • Couple 151 Nm à 4250 tr/min
  • Injection Multipoint séquentielle
  • Type 4cylindres, 8 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1870 cm3
  • Puissance130ch.
  • Couple 300 Nm à 1750 tr/min
  • Injection Directe Common Rail
  • Type 4cylindres, 16 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1998 cm3
  • Puissance120ch.
  • Couple 190 Nm à 2750 tr/min
  • Injection Multipoint

Certaines données (couple, régime maxi, puissance, à +/- 5ch) peuvent varier selon la boîte de vitesse, et version du moteur.

Aucun document n'est disponible