Accueil >  Gamme  >  Gamme Renault 2024  > 

Espace 6

Révélé fin mars 2023 et commercialisé dès avril, l'Espace change de catégorie pour entrer dans le monde des SUV. Disponible en 5 et 7 places, l'Espace est cependant plus court que l'ancienne génération qu'il remplace.
Espace 6
Par le 28/03/2023

La fin du monospace

Si l'assurance auto a fêté ses 65 ans le mois dernier, l'Espace fêtera bientôt ses 40 ans. Mais si le nom est conservé, en revanche, le nouvel Espace abandonne définitivement le concept de monospace qui avait fait son succès il y a près de 40 ans. La dernière génération, commercialisée en 2015 avait déjà mis un coup de canif au concept en se transformant en crossover, à mi-chemin entre un monospace et un SUV, mais pour sa 6e génération, Renault n'a pas hésité et a choisi son camps. Une nouvelle génération étonnante puisque personne ne s'y attendait

Le concept de l'Espace de 1984 est donc désormais bien mort. Face à un marché qui n'a "d'yeux" que pour les SUV, Renault a décidé de changer son fusil d'épaule et de faire de son nouvel Espace un véritable gros SUV bien plus dans l'air du temps.

Nouveau Renault Espace 2023

Pour son nouvel Espace 6 qui va venir chasser sur les terres du Peugeot 5008, Renault a repris les recettes de l'Austral, dont il ne se démarque principalement que par un empattement et un porte à faux plus important, quelques détails stylistiques, un positionnement plus haut de gamme, et son prix. Pour autant, définir ce nouvel Espace comme un Renault Austral agrandi serait aller un peu vite en besogne tout de même.

Ce nouvel Espace en reprend bien sur sa plate-forme commune issue de l'Alliance et appelée CMF-CD utilisée également notamment par le Nissan Qahsqai et le X-Trail. Comparé à l'Austral, cet Espace gagne 21.2 cm en longueur pour pouvoir disposer d'un coffre plus grand ou d'une seconde rangée de sièges. Pour autant, cet Espace s'avère plus court que l'ancienne génération de 13,5 cm et surtout, bien plus léger puisque qu'il affiche un grain de 215 kg sur la balance. Un gain de poids rendu possible notamment par une mécanique 3 cylindres essence plus petit, un châssis plus léger, et des dimensions plus compactes.

Pourtant, malgré des dimensions extérieures inférieures au dernier Espace, la longueur de l'habitable jusqu'à la dernière rangée progresse, pour atteindre 2,48 m de long.

A l'avant, cet Espace ne se distingue pas vraiment de l'Austral. On y retrouve la calandre verticale, avec les feux en forme de C. Les principaux changements sont visibles sur la partie arrière. Car outre un empattement plus long, le porte à faux arrière est lui aussi agrandi, ce qui se voit nettement à la forme de la troisième vitre latérale mais aussi aux portes arrière plus large afin de faciliter l'accès à bord. Le hayon est également plus vertical, afin de favoriser l'espace au niveau du toit pour les passagers du 3ème rang.

Nouveau Renault Espace 2023 - vue arrière

A l'intérieur du véhicule, 5 ou 7 places au choix

A l'intérieur, on retrouve l'habitacle de l'Austral et dans une certaine mesure, de la Mégane E-TECH avec le même tableau de bord en forme de L nommée "L-Shape". Nous ne reviendrons pas dans les détails de l'ergonomie générale. que nous avons déjà longuement présentée.

Face au conducteur, l'instrumentation de 12 pouces est entièrement numérique et personnalisable. Quand au système de navigation lui aussi de 12 pouces, mais en mode portait, basé sur Google OpenR Link, il est bien sur présent en série sur toute la gamme. Il est bien sur compatible avec Android et Apple pour la réplication du téléphone. Une réplication de moins en moins utile en réalité puisque certaines applications peuvent être installées sur l'OpenR. On pense notamment à Waze qui est probablement l'application la plus utilisée pour la navigation avec son téléphone principalement pour les zones de radars qui se sont multipliées depuis le passage à 80 km/h sur le réseau secondaire.

Intérieur nouveau Renault Espace 2023

Grâce à son large toit panoramique vitré de plus de 1m2 disponible en option et présenté il y a quelques jours, l'habitacle peut se gorger de soleil. A noter, qu'il ne dispose pas de store occultant, le verre utilisé disposant d'un traitement anti UV et d'une technologie pour réfléchir la chaleur du soleil.

Toit vitré panoramique Espace 2023

Le vrai plus de ce modèle est bien sur la possibilité de disposer de 7 vraies places, même si celles du dernier rang seront plutôt à réserver à de petits gabarits. En réalité, le choix est plus vaste puisque le constructeur propose, comme sur l'Austral, une banquette arrière fractionnable, dont chaque partie peut coulisser sur 26 cm, offrant  un rayon aux genoux allant jusqu'à 321 mm. Mais ce n'est pas tout car le dossier peut également être incliné jusqu'à 31°. Ce confort est complété par un accoudoir centrale comportant deux porte-gobelets si la place du milieu n'est pas utilisée.

Ainsi, les passagers du 3ème rang peuvent également disposer d'un espace plus ou moins important aux genoux allant jusqu'à 128 mm. Souvent délaissés, les passagers qui prendront place sur cette dernière rangée disposent malgré tout d'un plafonnier tactile, de prises USB et selon les versions, du son Hi-Fi Harman Kardon.

Grâce aux deux sièges escamotables dans le plancher de la dernière rangée et la possibilité de replier la banquette du second rang, le volume du coffre varie de 159 litres (configuration 7 places) à 1 818 litres (5 places, avec banquette rabattue). En configuration 5 places, le volume annoncé est de 777 litres.

Configuration 7 places Renault Espace 2023

Deux Finitions Techno et Iconic sans oublier l'Esprit Alpine

Contrairement à l'Austral, l'Espace se passera de la finition de base "Equilibre". A l'inverse, les finitions Techno et l'haut de gamme Iconic seront bien de la partie, avec la possibilité d'opter également pour le pack Esprit Alpine dotée de matériaux de belle facture.

Dès le premier niveau de finition, la dotation comprend en série, le système de navigation OpenR Link de 24 pouces (instrumentation + écran tactile), hayon de coffre motorisé, chargeur par induction, jantes de 19'', avertisseur d'angle mort, etc.

Comme sur l'Austral, la finition Esprit Alpine donne une (petite) touche sportive avec une sellerie Alcantara sur la planche de bord, et de cuir synthétique sur les sièges.

En Iconic, la planche de bord se pare d'un insert en frêne, et d'une superbe sellerie en cuir matelassé Gris Sable. Les sièges bénéficient de réglages électriques et de la fonction chauffante tandis que celui du conducteur est massant.

Pas de Diesel, une seule motorisation hybride non rechargeable sous le capot

Comme pour l'Austral, l'Espace ne fera pas appel à des blocs Diesel. Mais surtout, Renault pousse clairement sa motorisation full hybride puisque qu'elle est la seule motorisation présentée ce jour. 

Ce bloc est bien sur identique à celui présent sur l'Austral que nous avions essayé il y a quelques semaines, à savoir le petit 3 cylindres 1.2 couplé à deux moteurs électriques. La partie thermique développe 130 ch. et 205 Nm de couple, et la partie électrique 75 ch. L'ensemble est géré par une boite de vitesse automatique à crabot multi-mode, qui se passe d'embrayage. Concernant la batterie, elle est bien sur basé sur une technologie batterie Lithium-ion en 400V et d'une capacité de 2 kW.

Grâce à son bloc hybride, la marque au losange annonce une consommation théorique très proches de l'Austral sur son Espace de 6e génération avec 4,6 l / 100 km et des rejets de CO2 compris entre 104 et 111 gr / km lui permettant d'échapper au malus écologique.

Le constructeur au losange indique également que la gestion de l'énergie (électrique / essence) est optimisée grâce à l'utilisation des données topographiques du système de navigation. Le véhicule sera ainsi capable d'utiliser l'énergie électrique dans une montée, si celle-ci est suivi d'une descente qui va permettre, via le frein moteur, de recharger la batterie. Cette fonction est cependant encore limitée aux premiers km de la voiture.

A noter qu'une version plus puissante de 280 ch. est également prévue pour 2024. Si Renault devrait le réserver dans un premier temps au futur Austral Coupé, le constructeur devrait probablement également le proposer sur son Espace..

Multi-sense et 4Control

Comme sur l'Austral, le nouvel Espace dispose (selon les versions) du châssis 4Control c'est à dire équipé des 4 roues directrices. Grâce à ce système connu chez Renault depuis l'époque de la Laguna 3, les roues arrière vont braquer, selon la vitesse, dans le même sens, ou en sens inverse des roues avant (jusqu'à 5°). La voiture se montre ainsi plus stable dans les virages, tandis qu'elle gagne en agilité en ville ou lors des stationnements en réduisant le diamètre de braquage. Le système est si efficace que cet Espace affiche un rayon de braquage de 10,4 mètres, comme une Clio.

Autre équipement connu chez Renault, le multi-sens qui permet de disposer de plusieurs modes de conduite, dont un personnalisable. Un équipement plutôt gadget en réalité.

Du côté des aides à la conduite, cet Espace en revendique 32. Il reste cependant au stade de la conduite autonome de niveau 2 grâce au régulateur de vitesse adaptatif avec possibilité de se stopper et de repartir sans action du conducteur, chose plutôt pratique dans les embouteillages. On retrouve aussi les nombreuses alertes (sortie de voie, angle mort, survitesse,...) et l'affichage tête haute directement sur le pare-brise, avec rappel de la navigation GPS.

Les prix des différentes versions de l'Espace

Nouveau Renault Espace 2023

Du côté des tarifs annoncés en avril 2023, le nouvel Espace débute à 44 500 € en finition techno et culminent à 49 500 € en finition iconic. Les tarifs sont identiques qu'il soit en configuration 5 ou 7 places:

  • Renault Espace full hybrid techno: 44 500 €
  • Renault Espace full hybrid esprit Alpine: 47 500 €
  • Renault Espace full hybrid iconic: 49 500 €

Fiche Technique Renault Espace (2023)

Date de présentation: 28/03/2023
Date de commercialisation: Printemps 2023
Longueur x largeur x hauteur (mm):4 722 / 2 083 (1 843 hors rétros) / 1 645
Volume de coffre (VDA): de 159 litres (configuration 7 places) à 777 litres (version 5 places) et 1 818 litres (5 places, banquette rabattue)
Poids: de 1 587 (5 places) à  1 698 kg (configuration 7 places avec la troisième rangée de sièges)
Lieu de production: Espagne (Palencia)
Tarif estimé (version Techno Hybrid 200): 44 000 €
Concurrents: Peugeot 5008, Nissan X-Trail, Volkswagen Tiguan Allspace, Hyundai Sante Fee, Skoda Kodiaq ...

Les questions les plus posées

Quel est le meilleur suv 7 places ?

Les SUV 7 places les plus connus, sont le nouvel Espace 6 ainsi que le Peugeot 5008.

Est-ce que le Koleos existe en 7 places ?

Le Koleos n'a jamais existé en version 7 places. Chez Renault, dans ce segment de véhicules, seul l'Espace 5 proposait 7 places.

Quel sera le prix de l'Espace 6 ?

Les prix du nouvel Espace 6 devraient débuter autour des 38 000 €.

Quand sort l'austral 7 places ?

L'Austral 7 places, nommé Espace, sera disponible à la fin du printemps 2023.


En direct du forum...

[Espace IV] Soucis avec ouverture du hayon [Réglé]
[Espace IV] Antidemarrage espace 4 phase 2 dci 2.0
[Espace III] Probleme neiman espace 3 1999
[Espace IV] j’ai la solution tuner cnc cabasse qui chauffe et s’éteint.
[Espace IV] Capteur pression amont turbine non alimenté
[Espace IV] lève vitre arrière qui force (ne s'arrête pas)
[Espace V] Bruit aiguë sur moteur tce 225cv
[Espace V] Siège électrique passager
  • Largeur 1,830 m
  • Longueur 4,720 m
  • Hauteur 1,645 m
  • Poids 1 622 Kg
  • Présentation Mars 2023
  • Commercial. Avril 2023
  • Prix min. indicatif 44 500 €
  • Prix max. indicatif 49 500 €
  • Type 3cylindres, 12 soupapes
  • Cylindrée éxacte 1199 cm3
  • Puissance200ch.
  • Couple 410 Nm à tr/min
  • Injection directe

Certaines données (couple, régime maxi, puissance, à +/- 5ch) peuvent varier selon la boîte de vitesse, et version du moteur.

Aucun document n'est disponible

Version Desktop - 1-7-11343-planeterenault-amp0-device-1450287984