Accueil >  Gamme  >  Gamme Renault 2023  > 

Renault: une nouvelle hausse des tarifs de ses véhicules électriques

La hausse des prix continue chez les constructeurs automobiles, et notamment chez Renault qui est bien décidé à augmenter ses marges et à faire face à la hausse des matières premières. Une fois de plus, les prix ont augmenté depuis le 1er décembre.
Renault: une nouvelle hausse des tarifs de ses véhicules électriques
Par le 02/12/2022

C'est bientôt noël, mais Renault n'a pas prévu de se faire passer pour le bonhomme à barbe blanche qui passe par la cheminée. Après les nombreuses hausses cette année, on pouvait penser que l'inflation des tarifs du constructeur français s'arrêterait là. Mais ce ne sera pas le cas.

En plus de la hausse (stratégique) des prix annoncées chez Renault, les matériaux et matières premières coûtent de plus en plus chers. Les constructeurs répercutent donc logiquement cette hausse sur le prix de leurs véhicules.

Les voitures électriques neuves très touchés par la hausse des prix à cause de leur batterie

Les véhicules électriques neufs sont également touchés par un mal plus important. Alors que beaucoup de spécialistes promettaient une baisse du prix des batteries Lithium-ion avec le développement de la technologie, il n'en est rien pour le moment. Pire, avec la hausse de la demande, les prix des matières premières et notamment des fameuses terres rares (qui ne sont d'ailleurs pas rares, mais complexes à extraire) nécessaires à la fabrication des batteries explosent. Un phénomène classique de l'offre et de la demande qui ne risque pas de s'arrêter avec le développement des camions électriques.

Seul un saut technologique vers les batteries dites "solides" (qui se passent de terres rares) pourrait permettre de réduire les coûts. Renault et Airbus ont d'ailleurs annoncé cette semaine développer ensemble cette technologie.

Pour étudier la hausse des prix, nous avons comparé les tarifs officiels des véhicules électriques du constructeur entre le 1er septembre 2021 et le 1er décembre 2022, sur le prix de l'entrée de gamme et du haut de gamme. Pour la Mégane E-TECH le tarif  de référence est celui indiqué lors de sa commercialisation en début d'année.

Renault Twizy: augmentation de 650 € pour un modèle neuf

Renault Twizy
Le Twizy est disponible dans la gamme Renault depuis 10 ans

Le petit quadricycle a vu sa gamme être simplifiée en début d'année. Exit la version Life plus accessible, seule la version Intens, la plus chère, subsiste. Pour ce dernier la hausse reste mesurée (+ 650 €) soit un peu moins de 6%.

  sept 2021 Fev 2022 % Dec 2022 %
Twizy Life 45 Integral 10 150 € NA   NA  
Twizy Intens Integral 11 650 € 11 600 € -0,5 12 300 € +6
 

Une hausse de 1 200 € en deux mois pour la Twingo

La petite Twingo E-TECH n'a pas échappé à la hausse malgré sa petite batterie de 22 kWh. Après une augmentation de 2 500 € en seulement 6 mois (entre septembre 2021 et février 2022), la Twingo E-TECH voit une nouvelle hausse des tarifs de 1 200 € en moyenne. Sur à peine plus d'un an, cela représente une hausse d'environ 17%.

  sept 2021 Fev 2022 % Dec 2022 %
Twingo E-TECH Life / Authentique 21 550 € 24 050 € +12 25 250 € +6
Twingo  E-TECH Intens / Techno 25 550 € 25 550 € 0 26 750 € +5

L'achat d'une Zoé coûte 10% de plus qu'en 2021

La fin de carrière de la Renault Zoé est "proche" puisque l'arrivée de la future R5 électrique signera le glas d'une carrière commencée en 2012. Cela ne l’empêche pas d'assumer une hausse de 3 100 €, après avoir vu une légère baisse en début d'année (au prix d'un équipement bien moindre que lors de sa commercialisation). Cette hausse représente 8% sur notre période de référence et presque 10% comparé à novembre.

  sept 2021 Fev 2022 % Dec 2022 %
Renault Zoé Life / Equilibre R110 32 500 € 32 000 € -2 35 100 € +10
Renault Zoé Intens / Techno R135 36 700 € 35 000 € -5 38 300 € +9
 

La nouvelle Mégane 5 E-TECH championne de la hausse

Fraîchement commercialisée, la nouvelle Mégane E-TECH est la championne de la hausse avec +3 800 € en entrée de gamme (+11%). En revanche, petite baisse sur le haut de gamme, afin de bénéficier du bonus écologique après une petite négociation. A noter tout de même que cette hausse est aussi la conséquence de l'arrêt de la version avec le chargeur standard de 7 kW.

  sept 2021 Fev 2022 Dec 2022 %
Mégane E-TECH Equilibre EV40 130 ch (charge standard 7 kW)   35 200 € - -
Mégane E-TECH Equilibre EV40 130 ch boost charge - 37 200 € 39 000 € +5
Mégane E-TECH Iconic EV60 220 ch - 47 400 € 46 500 € -2
 

Tous les tarifs sont disponibles sur l'article de la Mégane 5 E-TECH.

Enfin, un petit mot concernant le nouveau Kangoo E-TECH Combi dont vous pouvez retrouver l'essai ici. Ses tarifs débutent à 37 500 € et culminent à 42 800 €.

Des prix encore plus élevés chez la concurrence

Cette hausse des prix a de quoi faire grincer des dents. Cependant, qu'en est-il des autres constructeurs ?

Chez Citroën, face au Twizy, la petite AMI électrique est sans concurrence, avec un prix de départ de 7 990 € TTC.

Sur le segment des citadines, la Twingo ZE a peu de concurrence à ce tarif. La Fiat 500 par exemple, pratique des tarifs élitistes puisque le prix catalogue est de 30 400 €. Du côté de Volkswagen, la e-Up s'affiche à 28 370 €, mais contrairement à la Twingo, l'allemande propose une batterie de 32,3 kWh contre 22 kWh pour la française.

Sur le segment de la Zoé, la Peugeot e-208 débute à 34 800 € TTC, légèrement moins que la Zoé, sachant qu'à ce tarif, la 208 offre un moteur de 136 ch. La Zoé a pour elle un chargeur embarqué AC plus puissant réduisant le temps de recharge et une autonomie un peu supérieure. Chez Opel, la Corsa-e, cousine de la 208, avec le même moteur que la française débute à 33 000 € TTC.

Sur le segment des berlines compactes, face à la Mégane E-TECH, la Citroën ë-C4 débute à 41 200 € sur le store du constructeur. Chez Volkswagen, l'ID.3 débute quant à elle à 46 100 € avec sa batterie de 58 kWh. La berline de Renault reste donc la moins chère parmi ses principales concurrentes.

Ainsi, malgré cette nouvelle hausse des prix, la gamme électrique de Renault reste plutôt bien placée face à ses concurrentes.

Pour autant, cette inflation galopante du prix des voitures neuves a d'autres répercussions: le prix des assurances. En effet, avec la hausse de la valeur de nos véhicules, les assureurs sont contraint de revoir leurs tarifs à la hausse. Pour limiter ce phénomène, de nouveaux types d'assureurs tentent de percer le marché avec comme objectif de réduire la facture des usagers.

En savoir plus sur Mégane restylée

Actu, fiches techniques, tarifs, moteurs, caractéristiques.
Mégane restylée

Venez également en parler sur notre Forum Mégane restylée


En direct du forum...

[Mégane II] Problème de préchauffage
[Mégane IV] [Topic Unique] jantes megane IV
[Mégane IV] Compatibilité jantes
[Mégane III] tremblement volant au premier démarrage suite à crevaison
[Mégane III] risque de casse moteur, stop -
[Conseil] Aide achat megane 3 estate occasion svp
[Mégane III] Megane 3 dci, Voyant stop casse moteur
[Mégane II] Le turbo ne se déclenche plus (1.9 dcI)
[Mégane II] Megane cale broute
[Conseil] Megane 3 estate 1.5 dci 105 (2010 ou 1.9 dci 130 fap (2011)?
[Mégane II] Problème de batterie
[Mégane II] Démontage serrure mégane 2 cc 2004
[Mégane III] capteurs pneu à contrôler
[Autre] Bluetooth sur mégane authentique de 2011
[Mégane V] Préconditionnement de la batterie

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.