Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Résultats commerciaux France novembre 2022

Le mois dernier, le marché automobile français a confirmé que la reprise était bien là, avec une hausse de 9,8% des immatriculations. Malheureusement, Renault et Dacia n’en profitent pas.
Résultats commerciaux France novembre 2022
Par le 05/12/2022

Après plusieurs mois de légère hausse, dont le mois d’octobre  qui avait affiché une augmentation de 5,5% des immatriculations, le mois de novembre a confirmé la reprise. Avec un total de 121 994 véhicules VP immatriculés (+9,8%) et 153 781 véhicules VUL (+6,1%) au total, le marché fait mieux qu’en 2020 et 2021 mais reste largement sous le niveau de 2019.

Pour autant, depuis le début de l’année, le marché s’affiche en baisse de 8,7% comparé à 2021 avec un total de 1 371 008 unités au 30 novembre.

Le groupe Renault en baisse en novembre

Une nouvelle fois, le groupe Renault termine en baisse comparé au même mois en 2021. Sur un marché VP en hausse de 9,8%, le groupe Renault baisse légèrement (-2,4%), soit une part de marché de 22%. Dans le détails, si Alpine est en hausse (+2,2%) avec 187 unités immatriculées pour son A110, en revanche, Dacia avec 10 493 unités (-5,3%) et Renault avec 18 788 unités (-0,8%) chutent. La part de marché de la marque au losange est de 14%, et de 7,8% pour Dacia.

Chez le groupe franco-italien Stellantis, on observe la même tendance avec une perte de 5,2%. Parmi les marques qui font de gros volumes, c’est surtout Citroën (-21,1%), Fiat (-18%), et Opel (-13,6%) qui perdent le plus de parts de marché. En revanche, Peugeot sauve largement la mise avec une hausse de 9,8% et une part de marché une nouvelle fois supérieure à Renault (16,1%).

Renault en baisse en 2022, la Peugeot 208 largement en tête

Au cumul depuis le début de l’année, sur un marché en baisse de 8,7%, le groupe Renault fait à peine mieux avec -7,3%.  Si les marques Alpine (+37,8%) et Dacia (+2,9%) sont en hausse, en revanche, Renault est bien moins en forme (-12,3%). Le groupe obtient une part de marché de 24,1% dont 15,5% pour Renault et 8,4% pour Dacia.

La Clio 5 talonnée par la Sandero

La Renault Clio 5

Depuis le début de l’année, la Peugeot 208 reste la voiture la plus vendue en France avec un total de 84 003 unités, incluant bien sur les 17 000 ventes électriques. Derrière, la Clio 5 semble quelque peu larguée avec 57 887 unités, poursuivie comme son ombre par la Sandero avec 57 486 unités.

Aux pieds du podium, on retrouve la Citroën C3 qui réalise de solides ventes avec 54 959 unités. Le premier SUV en la personne du Peugeot 2008 est en 6ème place avec 47 512 unités, suivi du Renault Captur (41 427) dont les toutes premières livraisons en Fast Track (livraisons en moins de 30 jours) ont commencé. Suivent les 308, et trois SUV avec le 3008, le Duster et bien sûr, l’Arkana. Le Kadjar, qui peinait à lutter avec ces trois là, est désormais très loin au classement, notamment du fait de l'arrivée du nouvel Austral qui est en finale pour l'élection de la voiture de l'année.

Au-delà du top 10, la Twingo 3 (14ème, 20 781) est désormais devancée par la Fiat 500 (12ème, 25 623). La Mégane IV est 18ème (16 332), et la nouvelle Mégane E-TECH 28ème au général avec 13 046 unités, devant la Zoé avec 11 579 unités.

Ainsi, sur le match de la citadine, le couple Clio/Zoé réalise 69 641 unités, ce qui les place toujours loin derrière le couple 208/e-208. L’excellent score de la Sandero n’est sûrement pas étranger à cette situation, tout comme les ventes de la Twingo E-TECH qui font baisser celles de la Zoé bien plus chère.

A noter le Kangoo 3 VP, dont les premières livraisons de la version électrique auront lieu en début d’année prochaine, qui se classe largement devant le Peugeot Rifter (5 175 vs 2 691).

Chez Dacia, outre la Sandero qui finira peut-être par prendre la seconde place à la Clio au général, et le Duster 9ème, la Spring est 21ème (15 526) et le Jogger est 27ème (13 614 unités).

Classement général janvier-novembre 2022

  1. Peugeot 208 (84 003 unités, 6,1% PDM)
  2. Renault Clio (57 887, 4,2%)
  3. Dacia Sandero (57 486, 4,2%)
  4. Citroën C3 (54 959, 4%)
  5. Peugeot 2008 (47 512, 3,5%)
  6. Renault Captur (41 427, 3%)
  7. Peugeot 308 (38 592, 2,8%)
  8. Peugeot 3008 (32 362, 2,4%)
  9. Dacia Duster (28 003, 2%)
  10. Renault Arkana (27 940, 2%)

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.