Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Mobilité électrique : les Renault Trucks E-Tech T et C disponibles

Renault Trucks ouvre les précommandes pour les poids-lourds électriques de la gamme E-Tech. Fabriqués à Bourg-en-Bresse, les Renault Trucks E-Tech T et C seront mis en production dans 1 an, fin 2023. Ils promettent une autonomie électrique de 300 km.
Mobilité électrique : les Renault Trucks E-Tech T et C disponibles
Par le 16/11/2022

Deux camions 100 % électriques pour le transport régional et la construction

Depuis 2020, Renault Trucks (qui pour rappel n'appartient plus à Renault SA mais qui conserve une filiation comme son nom mais aussi certaines dénominations marketing comme "E-TECH") prône la décarbonation du transport routier et développe une gamme lourde 100 % électrique. A partir de l’année prochaine, cette gamme s’enrichira de 2 nouveaux modèles, les camions T E-Tech et C E-Tech, respectivement conçus pour le transport régional et la construction.

D’ores et déjà disponibles en précommande, ces poids-lourds seront équipés de deux ou trois moteurs électriques pour une puissance combinée maximale de 490 kW, soit l’équivalent de 666 chevaux. Leurs batteries lithium-ion, présentes en 4 ou 6 packs pour une puissance de 360 ou 540 kWh, seront entièrement rechargées en 2 heures 30 par courant continu à une puissance maximale de 250 kW, ou en 9 heures 30 en courant alternatif (43 kW maximum).

Les camions Renault Trucks E-Tech T et C seront mis en production l’année prochaine, dans l’usine où sont assemblées les pièces détachées des poids-lourds du constructeur, à Bourg-en-Bresse. Ils peuvent être précommandés en version porteur (4x2, 6x2 et 8x4 tridem) ou en version tracteur (4×2 et 6×2), avec une prise de force électromécanique, électrique ou sur la boîte de vitesses.

Ils pourront rouler 300 km sans être rechargés, ou 500 km avec une recharge d’1 heure à une puissance de 250 kW.

Les mesures mises en place par Renault Trucks en faveur de la décarbonation

Renault Trucks poursuit un objectif de neutralité carbone des véhicules commercialisés à l’horizon 2040, objectif que le constructeur espère atteindre en développant la mobilité électrique. Son ambition est de comptabiliser 20 % de ventes de véhicules électriques sur le total des ventes en 2025, 50 % en 2030 et 100 % en 2040.

Pour aider ses clients à effectuer leur transition énergétique, le constructeur propose une offre appelée Renault Trucks E-Tech. Cette offre regroupe une gamme de camions 100 % électriques et un accompagnement personnalisé. L’accompagnement démarre dès le stade de projet d’achat de véhicules électriques, et se poursuit jusqu’au suivi de leur exploitation.

Dans un premier temps, Renault Trucks aide son client à identifier ses besoins et à mieux définir son projet de transition énergétique, tout en tenant compte des contraintes spécifiques de son secteur d’activité.

Puis un diagnostic précis est établi, à l’aide d’outils permettant notamment de simuler la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Renault Trucks analyse la composition de la flotte de son client, le parcours effectué par ses véhicules, l’installation électrique de ses différents sites et autres éléments indispensables au diagnostic. A l’issue de cette étape, des objectifs de réduction des émissions carbone sont fixés, ainsi que les actions à mettre en place pour y parvenir.

La troisième phase de l’accompagnement consiste à choisir le ou les camions électriques qui intégreront la flotte du client, en recherchant les subventions existantes pour mettre sur pied le financement. Enfin, durant la dernière étape, l’infrastructure de charge est installée sur les sites du client, les chauffeurs sont formés et un suivi est proposé pour apporter si nécessaire des améliorations, que ce soit au niveau de l’infrastructure, de la conduite, du parcours ou de la maintenance.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.