Accueil >  Sport  >  Alpine F1 Team  > 

Alpine place ses deux voitures dans les points en Arabie Saoudite

Pour le second rendez-vous de l’année, Alpine a réussi à placer ses deux monoplaces dans les points, aux 8ème et 9ème rang, derrière les deux Red Bull, l’Aston Martin d’Alonso, les deux Mercedes et les deux Ferrari.
Alpine place ses deux voitures dans les points en Arabie Saoudite
Par le 19/03/2023

Le second Grand Prix de la saison après celui de Bahreïn, se déroulait ce dimanche en Arabie Saoudite un autre haut lieu des droits de l’homme. Après son résultat très mitigé il y a deux semaines, Alpine espérait montrer un tout autre visage ce week end.

Cet autre visage, nous l’avons vu, dès les essais libres où Alpine a montré, sur une piste qui, par le passé a plutôt bien réussi à la monoplace, des performances bien meilleures avec notamment les 4ème et 6ème temps lors de la seconde séance d’essais libres.

Bien que l’on espérait un peu mieux lors des qualifications, les deux monoplaces se sont qualifiées en Q3, avec la 7eme place pour Esteban Ocon malgré deux légers contacts avec les murs, et la 9ème place pour Pierre Gasly. Très à l’aise lors des précédentes séances, les deux pilotes se sont plaints du comportement de leur monoplace lors des qualifications. Au petit jeu des pénalités, les deux Alpine gagnent cependant une place sur la grille.

Fernando Alonso prend la tête au départ, Alpine conserve ses positions

Au départ, les 20 monoplaces s’élancent sans encombre si ce n’est une petite touchette d’Oscar Piastri sur sa McLaren avec l’Alpine de Pierre Gasly. Une touchette qui nécessite le changement d’aileron pour le pilote australien. Fernando Alonso a pris la tête au premier virage, devant Sergio Perez mais ce dernier reprend son dû dès que le DRS est activé. Au 6ème tour, Esteban Ocon est 6ème, et Pierre Gasly pointe à la 8ème place. Pour autant, Fernando Alonso écope d’une pénalité, comme Ocon lors du précédent Grand Prix, pour s’être mal placé sur la ligne de départ.

Au 7ème tour, Charles Leclerc, passe Pierre Gasly et le tour suivant, Max Verstappen qualifié seulement 15ème la faute à un problème de transmission lors des qualifications, atteint le top 10. Au 13ème tour, Charles Leclerc prend l’avantage sur Ocon, tout comme Verstappen le tour suivant. Au 14ème tour, Gasly s’arrête au stand pour son unique pitstop et repart en pneus durs, à la 14ème place.

Alpine au Grand Prix d'Arabie Saoudite de Formule 1 2023

Verstappen bien aidé par la voiture de sécurité

Dommage pour lui car peu de temps après, la voiture de sécurité sort suite à l’abandon sur panne mécanique de l’Aston Martin de Lance Stroll.

Après la rentrée de la voiture de sécurité au 21ème tour, les positions se figent quasiment. Les deux Alpine sont alors 9ème et 10ème.

Max Verstappen, bien aidé par la voiture de sécurité, revient cependant jusqu’à la seconde place, espérant probablement reprendre la première à son coéquipier Sergio Perez. Mais les deux voitures tournant quasiment dans les mêmes temps, le double champion du monde, qui se plaint par ailleurs de sa transmission, doit se contenter de la seconde place mais parvient à obtenir le meilleur tour en toute fin de course. Red Bull réalise ainsi encore un doublé.

Derrière, on retrouve de nouveau Fernando Alonso sur son Aston Martin qui signe son 100ème podium, suivi des deux Mercedes de George Russell et Lewis Hamilton, des deux Ferrari de Carlos Sainz et Charles Leclerc, puis des deux Alpine d’Esteban Ocon et Pierre Gasly. Magnussen, sur sa Haas, complète le top 10.

Fernando doublement pénalisé

En Formule 1, le résultat de l’instant est souvent contrarié par d’innombrables pénalités. Fernando Alonso perd finalement son podium avec 10 nouvelles secondes de pénalités pour non respect de la part de son équipe… de sa première pénalité purgée lors de son arrêt aux stands. Les instances estiment en effet que l’équipe n’a pas bien respecté le délai avant de s’occuper de la voiture. Une situation qui rappelle étrangement celle d’Esteban Ocon il y a deux semaines. Visiblement, tout le monde n'a pas le même chrono.

Si l’équipe Alpine peut se satisfaire de sa double entrée dans les points, la monoplace française reste malgré tout en deçà en termes de performances face aux Ferrari ou Mercedes, qui sont les concurrents qui semblent le plus à leur portée. De son côté, l’Aston Martin semble à ce stade inatteignable. Le chemin semble encore long pour atteindre comme annoncé par Laurent Rossi, la victoire à la régulière.

Classement Grand Prix d’Arabie Saoudite 2023

1

Sergio Pérez

Red Bull

50

 

2

Max Verstappen

Red Bull

50

5.355

3

George Russell

Mercedes

50

25.866

4

Fernando Alonso

Aston Martin

50

30.728

5

Lewis Hamilton

Mercedes

50

31.065

6

Carlos Sainz Jr

Ferrari

50

35.876

7

Charles Leclerc

Ferrari

50

43.162

8

Esteban Ocon

Alpine

50

52.832

9

Pierre Gasly

Alpine

50

54.747

10

Kevin Magnussen

Haas

50

1'04.826

11

Yuki Tsunoda

AlphaTauri

50

1'07.494

12

Nico Hülkenberg

Haas

50

1'10.588

13

Zhou Guanyu

Alfa Romeo

50

1'16.060

14

Nyck de Vries

AlphaTauri

50

1'17.478

15

Oscar Piastri

McLaren

50

1'25.021

16

Logan Sargeant

Williams

50

1'26.293

17

Lando Norris

McLaren

50

1'26.445

18

Valtteri Bottas

Alfa Romeo

49

 

 

Alexander Albon

Williams

27

 

 

Lance Stroll

Aston Martin

16

 

Prochaine épreuve dans deux semaines, au Grand Prix d'Australie.

Championnat WEC : Alpine démarre mal à Sebring

L’autre actualité de la semaine a été marquée par le début de saison du championnat d’endurance WEC. Lors des 1000 miles de Sebring aux Etats-Unis, l’équipe Alpine a dû faire face à deux problèmes techniques (crevaison et problème électrique). Si la voiture n°35 a du abandonner, l’équipe a malgré tout marqué 6 points avec la 9ème place de la n°36. Prochaine épreuve, dès 6 Heures de Portimão du 14 au 16 avril prochain.

Autre compétition à suivre pour Alpine, celle de la célèbre course du Pikes Peak le 5 juin.


Version Desktop - 2-5-11332-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1014623423