Accueil >  Gamme  >  Gamme Renault 2024  > 

Une dernière série pour la Renault Mégane R.S.

La Mégane R.S., vielle de trois générations, s’apprête à quitter le marché automobile à la fin de l’année. En attendant cette échéance émouvante, Renault propose une dernière série de 1976 exemplaires, la version Ultime.
Une dernière série pour la Renault Mégane R.S.
Par le 17/03/2023

Renault entre dans un nouvel arc de son histoire, c’est une page du monde automobile qui se tourne. La commercialisation de la Mégane R.S. prendra fin d’ici à 2024. Pour combler cette échéance historique, la marque au losange lance la version Ultime de ce modèle, la fin d’une lignée de compactes sportives iconique. En parallèle, le département Renault Sport est aussi emporté, ce domaine étant désormais réservé à la filiale spécialisée dans le domaine du Groupe Renault, Alpine.

La série limitée sera fabriquée en 1976 exemplaires, un clin d’oeil à la date de naissance de la branche sportive de la marque au losange. Les modèles qui vont sortir pourraient même devenir de futurs collectors. Ces caractéristiques pourraient cependant en décevoir quelques-uns. Contrairement à la Trophy-R qui a été commercialisée en 2019, la Mégane R.S. Ultime ne profite d’absolument aucun allègement par rapport à l’ancienne version Trophy, sur laquelle elle est basée.

Son quatre-cylindres 1.8 turbo reste à 300 chevaux pour un couple à 420 Nm, pas d’amélioration donc à ce niveau là. La boîte embrayage a six rapports EDC est toujours sur le modèle, elle aussi. L’Ultime est la dernière et seule Mégane R.S. disponible sur le catalogue. Sans compter le malus écologique (entre 14 881 et 16 149 euros selon l’équipement), la « der des der » est proposée en France à 53 450 euros. Elle est désormais disponible à la commande pour un montant total qui peut aller jusqu’à 70 000 euros.

Un look particulier pour des options plus coûteuses

Les 3 800 € de surcoût par rapport à l’ancienne version Trophy sont justifiés par plusieurs atouts. L’exclusivité d’abord de la Mégane R.S. Ultime attestée par une plaque numérotée pour authentifier le véhicule. Il y a aussi une présentation spécifique illustrée par les stickers présents sur la carrosserie ainsi que de nombreux détails teintés en noir, comme les rétroviseurs ou la lame façon F1 à l’avant par exemple.

Elles étaient en option à 2 000 euros auparavant, les jantes 19 pouces R.S Trophy Fuji Light sont désormais de série. Elles sont imbriquées dans des pneus semi-slicks Bridgestone Potenza S007 « développés pour la Trophy-R » d’après la communication de Renault. L’Ultime marque aussi le retour d’une technologie unique sur le segment, les quatre roues directrices qui avaient été sacrifiées pour gagner du poids sur la version radicalisée du modèle.

La Mégane Ultime est la dernière de la gammeLa Renault Mégane Ultime pourrait coûter jusqu'à 70 000 euros

Le châssis Cup surbaissé, le différentiel autobloquant Torsen et les freins Brembo bi-matière sont présents sur cette nouvelle Mégane R.S. pour assurer une efficacité redoutable sur circuit. Cela permet ainsi de pouvoir apprécier les sièges baquets Recaro de série, autrefois en option pour la somme de 1 900 euros.

Les équipements et les options de la Mégane R.S. Ultime

Côté équipement, la Mégane R.S. Ultime offre tout d’abord une panoplie sportive complète tout en gardant un confort certain. Elle comprend en partie un système de navigation avec écran tactile 9,3’’ au format portrait, un système hi-fi Bose, une instrumentation numérique 10’’,  un affichage tête haute, une aide au stationnement à 360°, un régulateur de vitesse adaptatif et une télémétrie embarquée R.S. Monitor.

La liste des options est, elle, logiquement beaucoup plus courte. Elle se limite au toit ouvrant électrique panoramique pour 900 €, à une housse de protection au design spécifique au prix de 650 €, et à trois peintures distinctes. La teinture « noir étoilé »  est fournie gratuitement, il est aussi possible d’opter pour deux teintes vives si vous déboursez 2 000 € : le jaune Sirius, c’est LA couleur phare et historique de Renault Sport, et le Orange Tonic né lors du lancement de l’actuelle Mégane R.S. Un blanc nacré est également disponible contre la somme de 850 €.

Cette Mégane 4 RS Ultime sera la dernières Renault Sport produite puisque la Clio RS a déjà été stoppée après 3 générations.


En direct du forum...

[Mégane III] Injection à contoler sur megane estate 1.2 tce
[Mégane III] Bruit apparaissant avec la vitesse mégane 3 1.6 dcI 130
[Conseil] Mégane électrique standard charge à éviter ?
[Mégane IV] Surveillancedepressionspneus / faut-il des valves spéciales?
[Mégane II] Oem compresseur de clim et calculateur moteur
[Mégane II] clignotant droit et frein à main déclenche ABS
[Mégane IV] Surveillancedepressionspneus / faut-il des jantes spéciales?
[Tous Modèles] Différents autoradios d'origine sur mégane 1 coupé 1999
[Mégane II] Démarrage mégane 2 phase 1 essence
[Mégane III] Problème autoradio gps sur mégane 3
[Mégane III] Risque de casse moteur sur megane 3 dci 150 ch année 2011 [Réglé]
[Mégane I] Voyant défaillance électronique

Version Desktop - 1-7-11331-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-2122141365