Accueil >  Sport  >  Alpine F1 Team  > 

GP F1 Hongrie 2022 : copie conforme du dernier Grand Prix de France

Ce dimanche, Max Verstappen a signé une 8e victoire cette saison, acquise lors du Grand Prix de Hongrie. Le podium est identique au week-end dernier en France, Hamilton et Russell profitent du carnage Ferrari pour se rapprocher au classement. 
GP F1 Hongrie 2022 : copie conforme du dernier Grand Prix de France
Par le 01/08/2022

Pourtant parti de la 10e position après un problème moteur en qualifications la veille, Max Verstappen a raflé une 8e victoire cette saison lors du Grand Prix de Hongrie ce dimanche. Le champion du monde en titre devance une nouvelle fois les deux Mercedes, dans le même ordre que le week-end dernier au Paul Ricard. 

Que dire de Ferrari… Fans de la Scuderia, il faut avoir le cœur accroché car les week-ends se suivent et se ressemblent tristement. Plombé par une stratégie désastreuse de son équipe (si ce n’est honteuse…), Charles Leclerc a clairement dit adieu au titre. Auteur d’un magnifique dépassement sur Russell pour prendre la tete, le Monégasque ne termine que 6e et accuse désormais un retard de 80 points sur Verstappen à la mi-saison. 

Un carnage avant la trêve estivale, ou comment bien entamer les vacances…

Un Charles Leclerc désabusé dit adieu au titre

Au fur et à mesure que les années passent, la Scuderia a largement épuisé son stock d’excuses. Depuis plus de 15 ans, Ferrari enchaîne les grossières erreurs, fatidiques pour conquérir le titre. Si ce n’est pas les pilotes, à l’image d’un Charles Leclerc à Imola ou en France et qui ne s'est plus imposé depuis l'Autriche, ce sont les mécaniciens ou les stratèges qui plombent un week-end de course souvent bien débuté, surtout cette saison. 

2e et 3e au départ, Ferrari avait le champ libre pour refaire son retard avec des Red Bull aux 10e et 11e rang. Au final, Verstappen s’impose et relègue Leclerc à 80 points ! Tout s’est joué peu après la mi-course, lorsque Leclerc est rentré effectuer son 2e arrêt pour chausser des pneus durs, qui ne fonctionnaient déjà pas sur les Alpine quelques tours plus tôt. Alors en tête après avoir effectué un magnifique dépassement au 1er virage sur le poleman George Russell, le Monégasque s’est rapidement fait déposer par Verstappen et Russell quelques tours plus tard à cause de gommes dures sans rythme et adhérence. 

Performant pendant toute la première moitié de la course avec ses médiums, Leclerc avait bien demandé à son équipe de continuer le relais en médium avant de chausser des tendres pour la fin de la course, ce que n’a pas souhaité opérer son équipe. Le pilote de la Ferrari N°16 perd ainsi 17 points ce dimanche face à Verstappen, qui a tranquillement remonté au classement, passant de la 10e à la 1ère place, malgré un 360° dans le dernier virage du circuit. 

Le champion du monde en titre augmente son avance et dispose de 80 points de plus que Charles Leclerc, qui voit même Perez revenir à seulement 5 longueurs.

Le come-back Mercedes, Alpine fait le mauvais choix mais grappille des points 

George Russell et Lewis Hamilton montent à nouveau sur le podium

La bonne nouvelle du week-end c’est surtout le retour aux avant-postes de Mercedes. Pour la 2e fois d’affilée, les « Flèches d’Argent » montent sur les 2e et 3e marches du podium, respectivement grâce à Lewis Hamilton et George Russell, auteur de sa 1ere pole position de sa carrière. 

Plus que de la chance, les pilotes Mercedes ont su trouver la faille sur les Ferrari pour les dépasser en piste, signe que l’écurie allemande va mieux et va bien s’inviter à la fête pour la lutte à la 2e place au classement constructeurs. Et à ce rythme, si Ferrari continue sa mascarade, nul doute que George Russell et Lewis Hamilton finiront devant Sainz et Leclerc. 

Dans la lutte pour la 4e place constructeurs, Alpine gratte encore des points à McLaren, malgré une mauvaise stratégie et le choix de la gomme dure qui a plombé le week-end de bon nombre de pilotes. En terminant 8e et 9e, Alpine, qui perdra Fernando Alonso à la fin de la saison, accentue légèrement son avance sur l’écurie britannique, qui ne place que Lando Norris dans les points (7e). Sebastian Vettel, futur retraité à la fin de la saison, clôture le top 10. 

Notre second Français, Pierre Gasly, a encore vécu une course compliquée. Après s’être élancé de la voie des stands, le pilote Alpha Tauri se classe 12e et doit être heureux de pouvoir partir en vacances. 

L’ensemble du paddock de F1 va pouvoir souffler les 3 prochaines semaines avec cette trêve estivale, avant de se retrouver à la fin du mois d’août du côté de Spa pour le Grand Prix de Belgique. 

En revanche, pour Alpine, l'été va être bien plus mouvementé, en témoigne les dernières annonces du départ de Fernando Alonso et du refus d'Oscar Piastri de prendre le baquet pour 2023. 

Le classement complet de ce Grand Prix de Hongrie 2022

1- Max Verstappen / Red Bull

2- Lewis Hamilton / Mercedes 

3- George Russell / Mercedes

4- Carlos Sainz / Ferrari 

5- Sergio Perez / Red Bull

6- Charles Leclerc / Ferrari 

7- Lando Norris / McLaren

8- Fernando Alonso / Alpine

9- Esteban Ocon / Alpine

10- Sebastian Vettel / Aston Martin

11- Lance Stroll / Aston Martin 

12- Pierre Gasly / Alpha Tauri

13- Guanyu Zhou / Alfa Romeo

14- Mick Schumacher / Haas

15- Daniel Ricciardo / McLaren 

16- Kevin Magnussen / Haas

17- Alex Albon / Williams

18- Nicholas Latifi / Williams

19- Yuki Tsunoda / Alpha Tauri

20- Valtteri Bottas / Alfa Romeo


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-5-11134-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1579974652