Accueil >  Groupe  >  Mobilize  > 

Comment Renault veut encourager ses clients à passer à l'électrique ?

Alors que le marché automobile tend vers l’électrification, les infrastructures et les différents services proposés, eux, ne suivent pas vraiment le rythme. Renault veut briser les lignes et proposer une mobilité électrique sans contrainte.
Comment Renault veut encourager ses clients à passer à l'électrique ?
Par le 20/04/2022

Avec une part de marché de presque 12 % en mars 2022, les ventes de véhicules électriques s’intensifient au fil des ans et à travers le globe, comme en Guadeloupe par exemple. Pour preuve, il y a 12 ans, ces dernières représentaient à peine 0,3 %. Avec l’arrivée de nouvelles normes antipollution toujours plus strictes, les constructeurs n’ont d’autres choix que se plier aux règles et proposer une gamme de véhicules plus respectueuse de l’environnement. Alors que certains commencent à peine à suivre le mouvement, d’autres sont pionniers dans le domaine et ont déjà entamé leur développement depuis plusieurs années. C’est le cas notamment de Renault qui, depuis 2011, a vendu plus de 210 000 véhicules électriques, dont 156 743 Zoé (à noter la forte hausse des tarifs de la gamme 2022 de la citadine électrique). Avec l’arrivée de la Nouvelle Mégane E-Tech en 2022, à l'essai face à sa petite soeur récemment, le constructeur souhaite lever le frein au passage à l’électrique grâce à différentes solutions pour accompagner et rassurer ses clients. 

Lever les a priori quant à la mobilité électrique 

Aujourd’hui, ce n’est plus le choix du véhicule électrique qui pose question mais les différents services consacrés à la mobilité qui l’entoure. Comment recharger son véhicule, où se brancher, combien cela va me coûter, beaucoup d’interrogations aux réponses pas toujours très claires. 

Pour contrer cela, Renault a décidé de mettre en place tout un écosystème complet autour du véhicule électrique pour rendre cette mobilité plus accessible et agréable au quotidien. Plusieurs solutions nous ont été détaillées ce mercredi 20 avril lors d'un point presse à l'Atelier Renault des Champs-Élysées, et valables sur l’ensemble de la gamme de véhicules électriques particuliers (Twingo ZE, Zoe et Mégane) neuves ou d’occasions. 

Le constructeur envisage même de séparer ses activités thermiques et électriques, pour montrer au monde ses qualités en matières de technologies électriques. 

Les solutions Mobilize 

Comment Renault veut encourager ses clients à passer à l'électrique ? 0

Créée en 2021 et présentée lors de l’annonce du plan Renaulution, Mobilize est devenue la nouvelle entité du Groupe Renault et se dédie aux services de mobilités et d’énergie. À l’intérieur de cette nouvelle entité, la division Mobilize Power Solution permet désormais aux acheteurs de véhicules électriques mais aussi hybrides rechargeables de commander une prise renforcée ou une borne de recharge avec installation à domicile. 

Lancée quasiment en même temps que les commandes de la Nouvelle Renault Mégane E-Tech, cette solution de recharge se fait de manière entièrement dématérialisée, directement sur le site Mobilize. Comptez 1 349 euros pour la commande d’une Wallbox 7,4 kW. Une fois la commande effectuée, un expert Mobilize Power Solutions contacte le client pour réaliser une visite virtuelle de votre logement (grâce à Google Map) et ainsi programmer l’installation de la borne à votre domicile. L’installation se fait dans les 45 jours qui suivent la commande et surtout, avant la livraison de votre véhicule électrifié. 

En l’espace d’un mois, Renault annonce un rythme de 200 commandes de bornes par semaine, soit environ 800 par mois. Un chiffre qui pourrait coller avec le nombre de commandes de la Nouvelle Renault Mégane E-Tech, même si le constructeur n’a pas voulu en dire plus sur ce point. 

Mobilize Visa card 

Autrefois appelée carte de crédit visa Renault, la Mobilize Visa Card permet au client de financer l’installation de sa borne de recharge. Proposée gratuitement, elle permet de pouvoir étaler le paiement de sa solution de recharge sur 36 mois avec un acompte de 199 euros. Si l’on calcule, les mensualités s’élèvent à 37 €/mois. 

Deuxième point, la fonction « cash back ». À hauteur de 1%, les clients cumulent des euros lors de leurs différents paiements avec leur carte, qu’ils pourront déduire de leurs prochaines factures. 

Autre avantage, terminé les nombreux badges pour utiliser les bornes publiques, Mobilize Visa Card devient la première carte de crédit en France permettant de débloquer l’accès aux bornes publiques, grâce à la technologie NFC et RFID. 

À noter que Mobilize Visa Card est une carte de crédit associée à un crédit renouvelable. Elle peut donc être utilisable au comptant ou à crédit, aussi bien en magasin, en ligne ou pour des retraits en distributeurs. 

Le Pass Mobilize Charge permettant d'avoir accès à plus de 36 000 bornes en France

Plus besoin du Mobilize Charge Pass donc, même si ce dernier est toujours offert avec la Nouvelle Renault Mégane E-Tech et donne accès à pas moins de 36 000 bornes publiques en France et plus de 260 000 en Europe, dont des bornes Ionity dès octobre. Pour les professionnels, le Business Pass Mobilize permet la gestion de la recharge des collaborateurs lors des déplacements, au travail et à domicile. 

L’app Mobilize Smart Charge 

Avec l'application Mobilize Smart Charge, faites des économies sur vos recharges à domicile

Gratuite également, cette application permet d’optimiser les coûts de recharge à domicile et de réduire les empreintes carbone. L’application est capable de prendre en compte les pics de production et de consommation d’électricité afin de moduler automatiquement la charge du véhicule électrique en fonction de l’énergie disponible sur le réseau. Enfin, lorsque la consommation d’énergie dépasse la production, l’application arrête la charge et la reprend lorsque l’énergie « verte » est de nouveau disponible. 

À noter que l’application Mobilize Smart Charge est disponible uniquement sur les véhicules équipés du système multimédia OpenR Link ou EasyLink, à savoir Renault Mégane E-Tech, Zoé et Twingo électrique. 

Échanger son véhicule électrique avec un thermique grâce au Switch car 

Grâce à l'offre Switch Car, choisissez un véhicule thermique ou hybride en remplacement de votre véhicule électrique pour les longs trajets

Vous êtes encore réticent quant aux longs trajets avec votre véhicule électrique ? Pas de panique, Renault à la solution. Échangez votre voiture électrique avec un thermique pour vos besoins ponctuels. 

Pour 30 €/mois, vous avez accès à un véhicule de catégorie B à D, thermique ou hybride, (jusqu’au Scénic) de la marque pendant 20 jours par an avec assurance et kilométrage illimité compris. Il vous suffit simplement de réserver votre modèle et d’appeler la plateforme 72 heures avant le retrait du véhicule pour que le service Mobilize Share le mette à disposition dans l’agence la plus proche. 

Des options sont évidemment envisageables pour choisir un véhicule plus grand et haut de gamme moyennant des mensualités plus élevées. 

Rassurer les acheteurs de l’occasion sur l’état des batteries 

Pour l'occasion aussi, Renault adapte ses solutions

Renault ne s’arrête pas au simple véhicule neuf, mais élargit aussi ses solutions pour ses modèles d’occasions. Grâce au « certificat de batterie », le nouveau propriétaire d’une Zoé, Twingo E-Tech ou Mégane E-Tech, dans toutes ses versions, peut demander et obtenir un certificat sur la capacité énergétique restante de la batterie. Ce dernier est offert sur la Nouvelle Mégane E-Tech dans le but de rassurer le client sur la durée de vie de la batterie de son véhicule. 

Pour mettre en œuvre cette solution, Renault a dévoilé un exemple en situation réelle avec une Zoé âgée de 5 ans avec une batterie de 40 kWh. Cette dernière affichait un pourcentage de capacité de batterie restante de 94 %, soit 37,6 kWh sur les 40 initiales. Rappelons que le constructeur au losange garantit ses batteries 8 ans et 160 000 kilomètres. 

Conscient des freins et des frais que vont rencontrer les futurs clients, Renault tente d’apporter des solutions pour accompagner un acheteur souvent douteux au moment de l’achat, non pas sur le modèle mais sur les aspects secondaires du véhicule électrique.

Le constructeur a également revu les tarifs de sa Nouvelle Mégane E-Tech à la baisse pour que 11 des 12 versions puissent bénéficier du bonus écologique maximal de 6 000 euros. À noter que malgré l’arrêt de la production en raison de la pénurie de composants, la marque n’est pas vraiment impactée et assure pouvoir livrer ses clients avant le mois de septembre, permettant ainsi à ces derniers de ne pas subir la perte de 1 000 euros prévu cet été pour le bonus. 


En direct du forum...

[Mégane III] Panne système de freinage [Réglé]
[Mégane III] Versions GT et GT Line
[Mégane IV] controler anti-pollution
[Mégane III] megane 3 DCI 130 bose comment s'appelle cette pièce
[Mégane III] Pot de rouille rouille de pot
[Mégane III] risque de casse moteur, stop -
[Mégane IV] Véhicule cale souvent à froid
[Mégane IV] Megane 4 2019 bruits de vent sur vitres avants [Réglé]
[Mégane I] problème ralenti / puissance Megane 1.4 16V
[Mégane III] Clip qui tient le verin sur le capot d une meganne 3 ph3
[Mégane IV] [Topic Unique] délais pièces électroniques
[Mégane I] Chute de tension qui empèche le démarrage sur mégane 1
[Mégane I] Fonction d'un voyant sur megane 1 phase 2 1.6i bVa de 1999 ?
[R-Link 2] Plantage complet console rlink megane 4

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.