Accueil >  Gamme  >  Nos essais  > 

Renault Mégane E-Tech vs Mégane 4 : Le nouveau éclipse t-il l'ancien ?

Deux mois après sa commercialisation, la Mégane E-Tech défie son ancienne génération, la Mégane 4 dans sa version berline thermique. L'ainée a t-elle de quoi rougir face à sa petite soeur ? C’est ce que nous allons voir dans cet essai.
Renault Mégane E-Tech vs Mégane 4 : Le nouveau éclipse t-il l'ancien ?
Par le 09/08/2022

Présentée en janvier 2021 lors de l’annonce du plan Renaulution, la Renault Mégane E-Tech est clairement l’une des nouveautés tant attendues du marché automobile en 2022. Commercialisée depuis le mois de mai dernier, elle ravit déjà la clientèle puisqu’elle s’est attribuée la première place des ventes de véhicules électriques en France en juillet dernier. 

Modèle emblématique de la marque au losange, la Mégane entre dans une nouvelle ère avec cette unique motorisation 100 % électrique, et laisse derrière elle toute une génération de berlines. Mais elle n’a pourtant pas dit son dernier mot. 

De la berline au crossover en passant par le show-car eVision

La Mégane électrique face à l'ancienne génération

Dès le premier coup d'œil, il est logique de se demander pourquoi ces deux modèles portent le même nom, tant ils n’ont strictement plus rien en commun. D’une part, une berline compacte, sortie en 2015 et restylée en 2020, de l’autre, un crossover électrique, initialement présenté sous la forme d'un show-car fin 2020, qui présente les attributs d’un SUV avec une garde au sol surélevée et des grandes roues de 20 pouces. 

Totalement différentes et pourtant, ces deux Renault Mégane vont cohabiter ensemble encore plusieurs mois sur le marché, puisque l’ancienne génération restera au catalogue au moins jusqu’à la fin d’année 2023. Une petite sécurité de la part de Renault ? Cela en a tout l’air et c’est bien pensé puisque le constructeur au losange tente un pari osé en se lançant dans la production et la commercialisation à très grande échelle de véhicules 100 % électriques d’ici 2030. 

Il va donc falloir faire un choix lors de l’achat : se tourner vers la nouvelle génération avec un crossover 100 % électrique ? Ou choisir la berline thermique ou électrifiée (hybride) que l’on connaît tous ? Une seule solution, tester et comparer ces deux modèles pour savoir lequel choisir en 2022. 

Un crossover moins imposant qu’il n’y paraît

Seulement 5cm de plus en hauteur pour la nouvelle génération

Quand on parle de crossover, on pense tout de suite à un véhicule imposant, voire un SUV, haut sur patte qui surplombe les petites citadines sur la route. Cette Mégane E-Tech ne suit pas vraiment la règle. 

Basée sur la nouvelle plate-forme de l’alliance Renault-Nissan, la CMF-EV, cette Mégane électrique mesure 15 centimètres de moins que sa sœur, pour afficher un 4,21 m (contre 4,36 m pour l'ancienne berline) mais gagne 5 centimètres en hauteur (1,50 m pour la version électrique). 

La différence est assez flagrante

Les différences ne s’arrêtent pas aux mensurations, côté design aussi il y a du changement. Une nouvelle calandre avec le nouveau logo au centre, une nouvelle signature lumineuse, une lame F1 pour la face avant. Des poignées de portes affleurantes à l’avant et intégrées au montant à l’arrière pour l’aspect aérodynamique du véhicule électrique. À l’arrière, le bandeau lumineux rejoint le logo au centre, et se rapproche même de celui du Range Rover Evoque. Enfin, le nom Mégane avec le petit "E" dorée rappelle que cette version est 100% électrique. 

Avec ces nouvelles mensurations, la Mégane électrique offre un empattement supérieur de 3 centimètres par rapport à la génération précédente, ce qui devrait avoir son petit effet sur l’habitabilité à bord. 

Un gain technologique indéniable et un intérieur très moderne sur la dernière Renault

L'espace à l'arrière de la Mégane E-Tech

À bord, on est quand même un peu mieux installé aux places arrière dans la version électrique. L’espace aux genoux est meilleur, même si la place pour les pieds sous les sièges avant n’est pas assez creusée. Plus haute que la Mégane 4, on dispose pourtant de moins d’espace à la tête dans cette Mégane électrique, même si ce dernier reste correct. Cela se ressent surtout pour les grands gabarits. Mais le gros point négatif de cette nouvelle génération réside dans sa luminosité. Beaucoup trop sombre en raison d’un intérieur noir et de parties vitrées très petites, la Mégane E-Tech apporte un certain sentiment d’étouffement à l’arrière, que l’on ne retrouve pas chez sa soeur thermique qui offre, dans ses versions haut de gamme, un toit panoramique. 

L'espace à l'arrière de la Mégane thermique

Côté volume de coffre, avantage à notre version d’essai thermique et ses 473 litres. Cette dernière peut recevoir trois valises cabines dans son coffre alors qu’avec ses 440 litres et un seuil de chargement plus haut, la version électrique n’en reçoit que deux.

Le coffre de la version électrique

Sous le plancher, l’une dispose d’un emplacement pour une roue de secours (en option mais qui permet d’éviter les galères et les arnaques à la dépanneuse en cas de crevaison), quand l’autre offre l’espace de rangement nécessaire pour déposer les câbles de recharge. 

Le coffre de la berline thermique

En ce qui concerne la planche de bord, cette fois il n’y a pas match. Avec un nouveau système multimédia, la Renault Mégane électrique fait un bond en avant. Son interface numérique de 24 pouces en L fait oublier la planche de bord, pourtant toujours au goût du jour, de la Mégane 4.

La planche de bord de la Mégane E-Tech

Elle présente de nombreux rangements au niveau de la console centrale grâce à un levier de vitesse qui se situe derrière le volant, ainsi qu’un chargeur à induction. Moderne et technologique, la Mégane électrique s’équipe d’un rétroviseur intelligent avec caméra, pour pallier son manque de visibilité à l’arrière.

La planche de bord de la Mégane 4, vieillissante mais toujours au goût du jour

Sur la version thermique, c’est assez basique avec un frein à main au design original et une boîte de vitesses auto EDC à 7 rapports. Dans notre version d’entrée de gamme Évolution, elle affiche un petit écran tactile avec réplication smartphone, qui fait parfaitement l’affaire. Rien de superflu, la simplicité a aussi ses avantages, même s’il est vrai qu’au moment du choix, ce dernier se tourne logiquement vers la nouvelle génération. 

Retrouvez ce comparatif entre ces deux Renault Mégane en vidéo : 

Des différences sous le capot des deux voitures et... sur l'autonomie

Avec sa nouvelle Mégane E-Tech, le constructeur français a choisi de tout modifier, même sa motorisation. Plus aucune offre thermique, uniquement du tout électrique. Si la Mégane 4 propose une offre complète et variée avec de l’essence, du diesel, de l’hybride et de l’hybride rechargeable, la Mégane E-Tech n’est disponible qu’en version 100 % électrique. 

Sous le capot, notre version d’essai haut de gamme s’équipe du bloc de 220 ch et de la grosse batterie de 60 kWh, tandis que notre version thermique n’est autre qu’un mazout de 115 ch. Sur le papier, ce mot ne fait pas rêver et pourtant, elle vous donnera le sourire quand vous passerez à la pompe tous les 1 000 km, alors qu’il vous faudra recharger tous les 300 à 350 km avec la version électrique.

Son petit Diesel vigoureux ne rechigne pas à la tâche, même si, en conduite dynamique il va assez vite plafonner. Pour autant, il se révèle largement suffisant pour un usage courant. Les vibrations sont très bien contenues, tandis que le niveau sonore ne laisse pas spécialement présager que l'on fonctionne au Diesel, sauf au ralenti à froid. Et surtout, il a comme grand avantage son appétit d'oiseau.

Comptez actuellement 100 euros pour un plein de carburant pour la version thermique, avec sa consommation moyenne de 5,2 l/100 km sur autoroute, contre 40 euros pour une recharge complète sur une borne Ionity pour la version électrique et sa consommation moyenne de 17 kWh/100 km toujours sur autoroute, en cette période estivale. Le calcul est simple : sur une distance de 1000 km, la version électrique vous demandera 40 à 50 euros de plus et beaucoup plus de temps que sa sœur thermique. Bien sûr, lors d'une recharge à domicile, avec un prix au kW/h moyen (selon fournisseur, et contrat de base ou heures pleines/heures creuses) de 0,15 €, l'électrique reste la solution la moins chère à l'usage.

En entretien, le budget nécessaire pour la version Diesel, qui dispose encore d'une ancienne courroie de distribution, sera bien sûr supérieur court terme. Sur le moyen et long terme en revanche, c'est encore trop tôt pour le dire. 

Difficile de comparer les comportements sur route, tant les styles de conduite sont différents. Malgré cela, nous avons été surpris par la vivacité et le dynamisme de la Mégane électrique qui vous propulse presque au fond du siège au démarrage grâce à son couple instantané. La douceur de conduite de la version électrique est un vrai plus, mais notre version Diesel en boite auto ne démérite pas, loin de là.

Ça donne quoi en termes de prix ? 

Côté tarif, l’entrée de gamme de la version thermique s’affiche à 28 800 € en finition Evolution avec le bloc essence de 140 ch alors que la Mégane électrique débute elle, à 35 200 € avec le petit bloc de 130 ch et la batterie de 40 kWh, qui offre une autonomie d’environ 200 km sur autoroute. Alors presque 7 000 € de plus pour cette version électrique, cela fait beaucoup, même si le gain technologique est indéniable. 

À cela il faudra également ajouter les nombreuses contraintes du véhicule électrique (bornes, coût et temps de recharge, autonomie). Toutefois, le bonus écologique actuel de 6 000 € permet de relativiser et réfléchir sérieusement à l’option tout électrique. 

En conclusion, laquelle choisir ? En réalité, le choix appartient aux utilisateurs et à l’utilisation quotidienne du véhicule. Pour des longs trajets, privilégiez sans doute une version thermique ou électrifiée, même si la Mégane E-Tech nous a agréablement surprise lors de notre trajet Paris-Lyon il y a quelques mois. Si vous habitez dans une grande ville soumise aux zones ZFE, et que vous disposez d'une borne de recharge, la version électrique est probablement le meilleur choix actuellement. Si vous êtes en campagne et que vous avez également une borne à domicile, même chose. À l'inverse, si vous êtes amené à faire beaucoup de longues distances, la précédente génération reste un meilleur choix. 

Fiches Techniques et dimensions de nos modèles d'essais

Mégane 4 Evolution 1.5 dCi 115

Dimensions : 

Longueur : 4,36 m

Largeur sans rétros : 1,81 m

Hauteur : 1,44 m

Empattement : 2,66 m 

Volume coffre : 473 l

Nombre de portes : 5 

Poids à vide : 1347 kg 

Motorisation : 

Diesel 6 CV

4 cymindres 1.5 Blue dci 115 ch

Couple : 260 Nm à 2 000 trs/min

Boite de vitesses : Automatique EDC 7 rapports

Performances : 

Vitesse maxi : 190 km/h

0 à 100 km/h : 11,0 s

Consommation moyenne : 5,2 l/100 km

Reservoir : 45 l

Émission de CO2 (WLTP) : 121 g/km

Prix modèle essai : 

32 800 €

Mégane 5 E-Tech 220 EV60

Dimensions : 

Longueur : 4,21 m

Largeur : 1,86 m

Hauteur : 1,50 m 

Empattement : 2,69 m

Volume de coffre : 440 l

Nombre de portes : 5

Poids à vide : 1 636 kg

Motorisation : 

Electrique 220 ch 

Couple : 300 Nm

Batterie : 60 kWh

Performances : 

Vitesse maxi : 160 km/h

0 à 100 km/h : 7,4 s

Consommation moyenne : 17,2 kWh/100 km

Emission CO2 : 0 g/100 km

Prix version essai : 

44 990 €


En direct du forum...

[Mégane IV] carnet d entretien virtuel
[Mégane IV] PERIODICIte changement courroIe dIstrIbutIon tce 140
[Mégane IV] Affichage tête haute hs ?
[Mégane III] Capteur de pression de carburant
[Mégane III] Injection à contrôler s'affiche au ralenti
[Mégane IV] voyants orange start and stop++
[Mégane I] Fuite de courant sur mégane 1 phase 2 1,6i bVa de 1999 ?
[Mégane III] Infiltration eau
[Mégane III] fuite turbo
[Mégane II] Probleme megane II 1.4
[Mégane III] Compatibilité pièces ?
[Mégane III] Risque casse moteur
[Mégane III] Surconsommation d'huile
[Mégane I] Mégane 1 - 1.6 16s - bruit anormal en roulant
[Mégane IV] interrogation du véhicule impossible
[Mégane V] Délai livraison mégane électrique

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.