Accueil >  Sport  >  Alpine F1 Team  > 

Alpine F1 présente une livrée rose et bleue de sa A522

Ce lundi 21 février, Alpine F1 a dévoilé la livrée de sa nouvelle A522, au Palais de Tokyo, à Paris. L’écurie française présente ses nouvelles couleurs sur un concept de F1, il faudra attendre les essais de Barcelone pour découvrir la vraie A522.
Alpine F1 présente une livrée rose et bleue de sa A522
Par le 21/02/2022

L’écurie française Alpine a dévoilé, ce lundi 21 février, à 18h45 au Palais de Tokyo de Paris, la livrée de sa nouvelle A522. Après l’annonce de l’arrivée comme sponsor principal de BWT, il était logique de s’attendre à voir des touches de rose sur la monoplace. On retrouve donc cette couleur sur les ailerons avant et arrière de la voiture ainsi que sous les pontons. 

La marque française a réservé une surprise en levant le voile sur une décoration « inversée » où le rose prédomine, à l’image des anciennes Racing Point. Cette livrée sera utilisée sur les deux premières courses de la saison, à Bahrein et en Arabie Saoudite. Ne soyez donc pas surpris si vous allumez votre téléviseur le 20 mars prochain et que vous voyez du rose, il s’agira bien de l’A522 d’Alpine. 

La 5e place au championnat comme objectif minimal 

La livrée Alpine pour les deux premières manches de la saison 2022

Présent sur place, Luca de Meo, CEO du Groupe Renault, Laurent Rossi, CEO Alpine et Otmar Szafnauer, nouveau directeur de l’écurie, ont affiché les ambitions de l’écurie pour cette nouvelle année, avec l’objectif de grappiller des places années après années. Avec une 5e place au championnat constructeur l’an passé, l’objectif est de faire mieux, mais pas moins bien. 

Pour y parvenir, Alpine s’appuie de nouvelles arrivées au sein de l'équipe mais aussi sur la nouvelle réglementation pour abattre ses cartes avec notamment une toute nouvelle version du V6 turbo Renault E-Tech. Développé à Viry-Châtillon, ce bloc propulseur ne pourra plus être retouché avec le gel des moteurs. 

Baptisé RE22, le groupe propulseur offre davantage de liberté dans le dessin de la carrosserie grâce à ses dimensions, permettant ainsi d’exploiter le nouveau règlement et de s’adapter au nouveau carburant E10 qui offre plus de puissance aux F1. 

En route pour Barcelone dès ce mardi 22 février 

Confirmés au sein de l’écurie cette année encore, les pilotes Esteban Ocon et Fernando Alonso prendront le volant de la « vraie » A522 dès demain, mardi 22 février, à l’occasion d’une journée de tournage sur le circuit de Barcelone, avant d’entamer les essais de pré-saison qui se déroulent du 23 au 25 février. 

L’écurie pourra s’appuyer sur sa victoire l’an passé au Grand Prix de Hongrie, avec Esteban Ocon. Laurent Rossi, CEO d'Alpine, affirme : « Nous allons dans la bonne direction et nous voulons poursuivre notre ascension vers les sommets »

Pour rappel, Esteban Ocon entamera sa troisième année consécutive avec l’écurie française, rebaptisée Alpine tandis que Fernando Alonso se lancera dans une vingtième saison. Oscar Piastri, champion de F2 en 2021 et sans baquet pour 2022 sera le pilote réserve d’Alpine. Fin juillet, ce dernier a annoncé ne pas rouler pour Alpine en 2023. 

Début février, Haas avait lancé le bal en dévoilant sa livrée, avant que les autres écuries ne suivent. À noter déjà un match des livrées entre Mercedes et Ferrari. La dernière écurie à présenter sa monoplace sera Alfa Romeo, prévue pour le 27 février. La monoplace italienne devrait déjà se montrer en piste à Barcelone pour les tests. 

Rendez-vous le 20 mars prochain pour le lancement de cette nouvelle saison passionnante, avec le Grand Prix d’ouverture, à Bahreïn. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.