Accueil >  Gamme  >  Technique  > 

Train avant à pivot indépendant

Train avant à pivot indépendant
Le train avant à pivot indépendant diminue fortement les effets transversaux provoqués par le couple du moteur sur la trajectoire de la voiture à l’accélération. La Mégane 2 RS a été la première sportive de la marque à démocratiser cette technologie.
Par Loic FERRIERE / Renault le 11/05/2006

L’axe de pivot du train avant de Nouvelle Clio Renault Sport est totalement découplé du système d’amortissement, contrairement à un train de type pseudo-McPherson, où l’axe de pivot passe par la rotule du bras inférieur.

La rotation de la roue suivant son axe de pivot est assurée par une liaison pivot entre le portemoyeu (1) et un porte-pivot en aluminium (2).
 

Le déport fusée (distance entre le centre de la roue et l’intersection entre ses axes de rotation et de pivot) est ainsi réduit à 34 mm, contre 48 mm pour un train type pseudo-McPherson sur Nouvelle Clio. Le porte-pivot est fixé sur le bras inférieur rectangle en aluminium (3). Sa tenue en rotation est assurée par une biellette (4) qui relie les deux pièces.


 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.