Accueil >  Gamme  >  Anciens modèles  > 

La Talisman, une bonne affaire en occasion

La Talisman malgré d’indéniables qualités et un design réussi, n’a pas réussi à relancer les ventes de grosses berlines, délaissées au profit des SUV. Malgré tout, le marché de l’occasion reste bien fourni, avec des prix intéressants.
La Talisman, une bonne affaire en occasion
Par le 15/04/2024

A ne pas louper

Gamme > Nos essais

Fiable, bien finie, et surtout, bénéficiant d’un comportement routier exemplaire, la Talisman est incontestablement un bon choix en occasion. D’autant plus que l’attrait des clients vers les SUV a fait baisser le prix des grosses berlines.

Commercialisée fin 2015 aux côtés de l'Espace et du Koleos II, la Talisman a pris la suite d’une Laguna 3 dont les ventes avaient été décevantes. Renault avait alors voulu tout changer, du sol jusqu’au plafond, estimant que le nom Laguna avait trop souffert des problèmes de fiabilité de la Laguna 2 quelques années plus tôt. Une démarche logique, mais qui n’a clairement pas porté ses fruits. La Talisman n’aura d’ailleurs pas de descendance dans la gamme Renault, le constructeur préfèrent désormais avec succès quand on voit les ventes de Renault ces dernier mois, les SUV comme les Autral, Espace, Rafale, Scénic ou encore Captur.

Berline ou break, coffre ou hayon

Pour sa Talisman, Renault a également le choix d’une gamme plus réduite, en ne renouvelant pas le superbe Coupé et se contentant d’une berline et d’un break (appelé Estate).

Renault Talisman Estate
Seule la version Estate dispose d'un hayon

Ce dernier a d’ailleurs été assez plébiscité car le constructeur au losange avait fait le choix d’un simple hayon sur la berline pour se placer face aux allemandes, tandis que le break Estate faisait bien sûr appel à un hayon plus pratique. L’un des premiers critères de choix, et donc de savoir si vous recherchez un véhicule avec un hayon ou un coffre.

Sous le capot, du Diesel ou de l’essence, mais pas d’hybride possible

Sous le capot, de nombreux moteurs ont été proposés. Le choix peut donc paraître compliqué pour l’acheteur. En revanche, en 2015 les moteurs hybrides restaient encore rares (et inexistants chez Renault): la Talisman ne dispose ainsi pas de bloc hybride, inutile d’en chercher, et encore moins de moteurs électriques.

En Diesel, privilégiez une Talisman avec le 2.0 dCi et/ou sans adBlue

Si vous recherchez une version Diesel, le choix sera vaste. Si le petit 1.5 dCi est un excellent moteur, sa puissance limitée à 110 ch. ne pas vraiment à cette Talisman qui mérite mieux comme cavalerie. Au minimum, il vaut mieux taper sur le 1.6 dCi ou son remplaçant, le 1.7 dCi. Dès lors, avec 130 ch. minimum et un couple minimum de 320 ch., vous disposez alors d’une voiture correctement motorisée.

Nous recommandons cependant plutôt de rechercher les modèles les plus puissants, équipés de l’excellent 2.0 dCi de 200 ch.

Et dans l’idéal, une version (phase 1)  sans “Blue dCi” c’est à dire sans l’adBlue, vous permettra d’éviter potentiellement de futurs ennuis avec ce système peu fiable quelque soit les constructeurs.

En essence, deux excellents moteurs possibles avec le 1.3 TCe ou le 1.8 TCe 225

Pour ceux qui préfèrent carburer à l’essence, Renault a proposé sur sa Talisman l’excellent 1.3 TCe conçu avec Mercedes et son allié Nissan, ou encore le 1.8 TCe que l’on retrouve notamment sous le capot de l’Alpine A110 ou de la Mégane 4 RS.

Vous pourrez également trouver le moteur 1.6 TCe, identique à celui de la Clio 4 R.S, tout aussi excellent que le 1.8 dont il est très proche. Pour autant, le 1.3 TCe plus moderne, aussi puissant et plus coupleux est également plus économe en carburant.

Alors, 1.8 TCe ou 1.3 TCe ? Si vous privilégiez la consommation, votre préférence ira au 1.3 TCe de 160 ch. et 270 Nm de couple.  Mais pour ceux qui cherchent la puissance et l’agrément, pas de doute, visez le 1.8 TCe de 225 ch. et 300 Nm de couple.

En revanche, pour ceux qui redoute de tomber sur le 1.2 TCe, pas de risque, ce moteur était reservé aux modèles des gammes inférieures.

De la finition de base ZEN au haut de gamme Initiale Paris

A l’époque de la Talisman, les finitions s'articulent autour de la Zen en entrée de gamme, et Initiale Paris en haut de gamme. Entre ces deux finitions, on peut trouver des modèles en Business ou Intens ainsi que quelques éditions limitées comme la S-Edition.

Intérieur Renault Talisman
La Talisman dispose d'un tableau de bord classique, agréable et bien fini

La Talisman en boite auto EDC ou manuelle ?

Renault a proposé sur la Talisman deux transmissions: une boîte manuelle à 6 rapports et une boîte automatique EDC (à 6 et 7 rapports selon les versions). Sur un tel modèle, nous recommandons plutôt la boite auto, très agréable grâce à son double embrayage qui offre un passage de rapport très fluide, et surtout, rapide.

Talisman 4Control: un choix évident ?

L’une des forces de la Talisman, c’est son châssis, et plus précisément, le 4Control, qui, grâce à ses 4 roues directrices, permet à la Talisman d’avoir un comportement plus dynamique sur route et d’être plus agile en ville pour les manœuvres.

Si vous en avez la possibilité, optez donc pour une version 4Control. Attention cependant cet équipement est réservé aux modèles les plus haut de gamme et donc, les plus onéreux.

La Talisman d’occasion disponible facilement sous les 15 000 euros

Du côté des tarifs, la Talisman est clairement bien positionnée en occasion, du fait d’une offre supérieure à la demande. On trouve ainsi des modèles récents et assez peu kilométré à moins de 15 000 €. C’est le cas notamment d’une Talisman Business 2.0 dCi 160 de 2020 avec moins de 100 000 km au compteur ou d’une Talisman de 2019 en 1.3 TCe 160 édition Limited à 14 880 € et 110 000 km.

A moins de 10 000 €, on trouve également les premiers modèles de 2016, 2017 et 2018 avec un kilométrage autour des 150 000 km. Mais dans ce cas, il faudra probablement se contenter du 1.5 dCi.


Version Desktop - 1-1694-12063-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-780328093