Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Résultats commerciaux France Mars 2023

Le mois dernier, les immatriculations de voitures neuves ont été en grande forme en France, et avec elles, celles du groupe Renault qui a fait mieux que le marché automobile et qui confirme son embellie.
Résultats commerciaux France Mars 2023
Par le 03/04/2023

En mars, ce sont 182 712 voitures VP qui ont été immatriculées contre 147 078 l’année dernière à la même époque, soit une hausse de 24,2%. Le marché VL n’est pas en reste avec une hausse -certes plus réduite- de 3,8% avec un total de 35 372 unités.

Le groupe Renault affiche de son côté une hausse de +25,7% avec un total de 42 460 unités soit une part de marché de 23,2%. Dans le détail, malgré une hausse “limitée” à 19,4% pour Dacia qui prend 8,3% du marché avec 15 189 unités, c’est surtout Renault qui est en forme avec un 27 172 unités, soit une hausse de 30,2%. Une bonne forme qui se confirme en France et qui devrait aussi se confirmer en Europe avec la prochaine parution des résultats commerciaux du 1er trimestre.

Son concurrent Stellantis fait un peu mieux, avec une hausse de 26,3% principalement grâce à Opel (+28,7%) et Peugeot (+35%).

Un marché automobile en forme depuis le début de l’année

Depuis le début de l’année, le marché auto VP est en hausse de 15,2% avec un total de 420 887 unités. Si Stellantis affiche une hausse limitée à +5,6%, en revanche, le groupe Renault, dont l’image de marque s’est améliorée lors des derniers mois, confirme son renouveau. Le groupe affiche en effet une hausse de 23,7%. Dacia est bien sur la marque qui affiche la plus forte hausse avec +32,8% et 9,2% de parts de marché. Mais Renault est elle aussi en hausse avec +19,1% pour un total de 62 747 unités et 14,9% de parts de marché. Renault reste cependant derrière Peugeot, suivie de Dacia sur le podium des marques les plus diffusées. Enfin, pour Alpine qui propose une nouvelle version “San Remo” de son A110 depuis peu (à ne pas confondre avec l'A110 Metamorphosis et l'A110 Targa), ses immatriculations sont en baisse de 34,9% avec 231 unités. La hausse du malus écologique n’est pas étrangère à cette situation.

En termes de motorisations, les immatriculations en essence sont assez stables, avec 38,5% du mix global (+0.2 points). En revanche le Diesel ne représente plus que 11,2% (-5,5 points), l’hybride est en légère hausse (30,9% contre 28,8% l’année dernière) tandis que la part de l’électrique a gagné 3,5 points (15,4% vs 11,9%) malgré la hausse du prix des recharges. Quant à l’éthanol, les ventes sont passées de 5 804 de janvier à mars 2022 contre seulement 1 494 cette année. Une baisse qui s’explique par la forte hausse du prix de ce carburant.

Sur le marché des professionnels et plus précisément des camions, avec 3 611 unités, Renault Trucks affiche une hausse de 5% depuis janvier, avec une part de marché de 27,5%, alors que le marché est quant à lui en hausse de 12%. Les camions électriques ne représentent encore que quelques rares unités dans le mix global.

Top 10 des voitures les plus vendues au premier trimestre 2023

  1. Peugeot 208 (24 428 unités, 5,8% Parts de marché)
  2. Renault Clio (19 307, 4,6%)
  3. Dacia Sandero (16 708, 4%)
  4. Citroën C3 (14 532, 3,5%)
  5. Peugeot 2008 (13 109, 3,1%)
  6. Peugeot 308 (12 115, 2,9%)
  7. Renault Captur (11 250, 2,7%)
  8. Peugeot 3008 (9 542, 2,3%)
  9. Tesla Model Y (9 364, 2,2%)
  10. Dacia Spring (8 264, 2%)

Peu de changements dans le top 10, si ce n’est l’entrée de la Tesla Model Y avec 9 364 unités, alors qu’en Février dernier, elle n’affichait encore que 2 908 immatriculations. La Spring, second modèle électrique dans le top 10 (ou 3ème si on compte la 208) confirme sa bonne forme.

En dehors du top 10, le Dacia Duster se classe 11ème. L’Austral, 13ème, continue ses livraisons avec un total de 7 371 unités contre 3 958 le mois dernier. Il occupe désormais une part de marché de 1,8%. Ses ventes combinées à celles de l’Arkana (17ème et 6 433 unités) permettent à Renault d’être en tête sur ce segment.

Renault Arkana
Les ventes de l'Arkana résistent bien malgré l'arrivée de l'Austral

La Mégane E-TECH, dont Renault a stoppé les versions avec la petite batterie, fait mieux que la Mégane 4 avec 4 460 unités, juste devant la Twingo 3 (essence et électrique).Toujours en électrique, la Zoé accuse le poids des années avec seulement 2 364 unités.

Enfin, quelques mots concernant le Kangoo Combi. Dans la catégorie quelque peu délaissée par les clients, des ludo/combispaces, il se classe en tête de son segment, malgré une lointaine 77ème place avec seulement 1 188 unités (0,3% PDM).

Sur le marché des véhicules utilitaires et des professionnels, Renault est toujours un solide leader avec le Master et le Trafic aux deux premières places, suivis des Peugeot Partner et Expert puis du Kangoo 3.


Version Desktop - 30-1707-11354-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-2055638706