Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Les ventes mondiales de Renault au beau fixe en 2023

Les bonnes nouvelles ou plutôt les bonnes annonces s’enchaînent actuellement pour Renault. Cette fois, ce sont ses résultats commerciaux en Europe dans une moindre mesure, dans le monde, qui lui donnent le sourire.
Les ventes mondiales de Renault au beau fixe en 2023
Par le 17/01/2024

Une hausse de près de 10% de ses ventes dans le monde

Au sein du groupe, seule la marque Renault est réellement présente dans le monde entier, hormis aux USA et désormais la Chine, les deux plus grands marchés du monde.

La marque annonce des ventes en hausse de 9,4% avec un total de 1 548 748 véhicules. Renault est d’ailleurs la marque française la plus représentée dans le monde devant Peugeot, Citroën et DS.

Pour autant, ce chiffre est un peu en trompe-l'oeil puisque le marché mondial est globalement en hausse de 9%, et la forte croissance de Renault en Europe qui représente 2/3 de ses volumes, masque une baisse des ventes dans le reste du monde.

Une hausse des immatriculation de Renault de plus de 19% en Europe

La hausse mondiale des ventes de Renault est le fruit de ses excellentes performances en Europe puisque le constructeur a annoncé une croissance de 19,3% comparé à 2022 avec un volume total de 9 77 635 unités, soit quasiment les deux tiers. La marque fait donc mieux que le marché qui limite la hausse à 13,9%.

Renault reprend donc du poil de la bête, puisqu’elle revient sur le podium des marques, à la seconde place derrière Volkswagen en VP+VU, alors qu’elle avait du se satisfaire de la 5ème place l’année dernière.

Certains marchés ont été particulièrement porteurs comme l’Espagne (+30%), l’Italie (+37%) qui devient son second marché, le Royaume-Uni (+51%) et bien sur la France (277 814 unités, +18%) dont elle est leader.

Dans notre pays, la Clio a notamment repris sa place de modèle le plus vendu au classement général, mais aussi auprès des flottes. Elle se classe également 3ème en Europe avec 219 365 unités. Mais attention, car en 2024, la MG3 pourrait bien venir bousculer le segment.

En VU, Renault confirme son excellente année. Outre sa place de leader en France grâce aux Master et Trafic qui occupent les deux premières place du podium, le constructeur est également leader en Europe (+25,7%). Contrairement à la France, c’est le couple Kangoo (qui a dépassé les 4 millions d'unités produites) et Express (+32,4%) et le Master (+14,5%) qui sont en tête, alors que ce dernier sera remplacé dès cette année.

Du côté de l’électrique, La Mégane E-TECH s’est écoulée à 47 503 unités en Europe l’année dernière, ce qui la place dans le top 3 de sa catégorie, avec une forte concurrence de modèles chinois comme la MG4 qui cassent les prix. Celles de la Zoé en fin de vie ont totalement dévissées. La marque attend avec impatience l’arrivée du nouveau Scénic électrique et surtout de la future R5 qui n'a pas encore été totalement dévoilée.

Dacia également en hausse

Pour le reste du groupe, la tendance est la même. Du côté de Dacia, la marque annonce avoir vendu 562 890 unités en Europe en 2023, soit une  hausse de 17,4%. La marque fait ainsi mieux que le marché et se classe désormais à la 11ème place en VP+VU avec 3,8% de part de marché. En VP, elle se classe dans le top 10 (4,3%) et dans le top 3 en France. Elle est également la marque la plus vendue auprès des particuliers dans certains pays comme la France et la Belgique, et à la seconde en Europe.

Alpine se développe et vise encore plus haut

Du côté d’Alpine, la marque sportive continue de voir ses ventes croitre malgré sa gamme limitée à la seule Alpine A110. Avec 4 328 contre 3 546 unités en 2022, la marque au A fléchée affiche une croissance de 22,1%, portée par le développement de son réseau de distribution au Maroc et en Israel en 2023 puis en Turquie en 2024.

L’année 2024 sera malgré tout une année de transition pour la marque. Hormis l’A110 Turini, aucune nouveauté notable ne sera proposée. En revanche l’A290 basée sur la R5 sera présentée pour une commercialisation en 2025.

Mais qu'importe pour la marque qui annonce des carnets de commande 2024 qui atteignent 7 mois de production.

Renault Korea Motors n’y arrive toujours pas

Années après années, les ventes de Renault Korea Motors (ex Renault Samsung Motors) baissent. Cette année la baisse est spectaculaire avec une chute de 57%. Elles se limitent désormais à seulement 21 980 unités contre 51 083 en 2022. Renault y vend notamment les clones du Captur, de l’Arkana ou encore de l’ancienne Talisman, le Koleos et le Master.

Ventes Mondiale du groupe Renault par marque

Ventes mondiales du Groupe Renault en 2023

Les quinze principaux marchés du groupe Renault en 2023

Cette année encore, la Russie qui était jusque là le premier marché de Renault est absente du classement du fait de son retrait en 2022. La marque est leader sur certains marchés comme la France, la Roumanie ou le Maroc.

Les 15 premiers marchés de Renault dans le monde en 2023


Version Desktop - 30-1594-11877-planeterenault-amp0-device-1701890271