Accueil >  Sport  >  Alpine F1 Team  > 

Esteban Ocon signe une convaincante 7ème place au Grand Prix du Qatar

Dans la fournaise du Qatar, Alpine a signé grâce à Esteban Ocon, auteur d’une course très propre, une honorable 7ème place dans la course de dimanche, après un accrochage dans la course sprint du samedi.
Esteban Ocon signe une convaincante 7ème place au Grand Prix du Qatar
Par le 09/10/2023

Ce week-end, la Formule 1 se rendait -on a coutume de le dire- dans un haut lieu du sport automobile, au Qatar. Une course qui se déroule dans la fournaise du désert, qui va mettre à mal la santé de bien des pilotes qui vont finir exténués, à l’image d’Oscar Piastri avant de monter sur le podium. Même chose pour Logan Sargeant qui décidera même d’abandonner suite à une déshydratation intense tandis que le thaïlandais Alexander Albon a éprouvé les pires difficultés à s'extraire de sa voiture à la fin de la course.

Une épreuve de plus totalement inutile sur le calendrier, dans un pays où la moitié des constructeurs présents en Formule 1 ne sont même pas présents. Mais les pétro-dollars, à l’image de ceux de l’Arabie Saoudite sont plus forts que tout.

Ce week-end encore, l’épreuve se déroulait en deux courses. Un format là aussi tout aussi inutile, dont on ne peux pas dire qu’il apporte grand chose, surtout quand, dès la première monoplace dans un bac à sable, la Safety Car fait sa petite sortie, réduisant la "course" à une vulgaire parade.

Ainsi, l’habituelle seconde séance d’essais libres s’est transformée en séance qualificative pour la course du dimanche, tandis que la séance suivante appelée Shootout, était celle de la course Sprint.

Les Alpine en milieu de grille lors du Shootout, pas de points à l’issue de la course sprint

Lors du Shootout, ce sont les deux étonnantes McLaren d’Oscar Piastri et de Lando Norris qui se sont illustrées en prenant la première ligne. Du côté des Alpine, il faut aller en milieu de grille pour retrouver Esteban Ocon 10ème, suivi de son coéquipier Pierre Gasly 11ème.

Dans une épreuve qui ne comporte que 19 tours, la direction de course n’a rien trouvé de mieux que de sortir la voiture de sécurité lors de chaque accrochage. Ainsi, ce sont près de 10 tours qui ont été volés aux spectateurs et téléspectateurs là où par le passé un simple drapeau jaune faisait l’affaire. Les temps changent.

La dernière voiture de sécurité a d’ailleurs été causée par un accrochage impliquant trois voitures, celles de Perez, Hülkenberg et l’Alpine d’Esteban Ocon. Un accident malheureux puisque le français se battait pour les points, en étant 8ème, alors que Gasly en était loin avec la douzième place à ce moment de la course. A l’issue des quelques 10 tours réellement parcourus, Oscar Piastri s’impose devant Max Verstappen, une nouvelle fois champion du monde.

Ocon solide lors de la course de dimanche

Pour la vraie course du dimanche, les Alpine étaient un peu mieux placées sur la grille, les deux pilotes prenant la 7ème et la 8ème place, à l’avantage de Pierre Gasly. Dès le départ qui se déroulera sans le vainqueur du Grand Prix de Singapour suite à une fuite d'essence, notre décidément très joueuse Safety-car préférée, repointe le bout de son nez après l’accrochage entre les deux Mercedes, menant à l’abandon d’Hamilton. Après 5 nouveaux tours derrière la belle verte, la course est relancée. Une course qui mènera Max Verstappen sur la plus haute marche d’un podium sur lequel seront également présents les deux pilotes McLaren, tandis qu’Esteban Ocon signera la 7ème place, à plus d’une minute du vainqueur du jour, mais juste derrière son ancien coéquipier Fernando Alonso qui a fortement critiqué Alpine il y a quelques jours.

Esteban Ocon au Gand Prix du Qatar 2023
L'Alpine n°31 d'Esteban Ocon

Grosse déception en revanche pour Pierre Gasly. Victime d’un problème moteur, et bien qu’il ait animé la course, le pilote français va accumuler les pénalités pour dépassement des limites de la piste. Ce ne sera cependant pas le seul, bon nombre de pilotes auront le même privilège de pouvoir ajouter leur nom à une liste déjà bien fournie. La faute à des limites non pas physiques, mais symboliques ou virtuelles, c’est au choix. Une énième hérésie dans un sport qui n’en manque décidément pas.

Avec ses 3 pénalités de 5 secondes, Pierre Gasly sort du top 10 pour finir à une triste 12ème place.

La Formule 1 va désormais aller sur le continent américain puisque la prochaine épreuve aura lieu dans le pays de la possible future équipe Andretti, aux États-Unis le 22 octobre prochain, suivie des Grand Prix du Mexique puis du Brésil avant de revenir en Amérique du Nord, à Las Vegas pour clôturer la saison à Abu Dhabi sur le circuit de Yas Marina.

Classement Grand Prix du Qatar 2023

  Pilote Tours Temps Points
1 M. Verstappen Red Bull 57 - 26
2 O. Piastri McLaren 57 +4.833 18
3 L. Norris McLaren 57 +5.969 15
4 G. Russell Mercedes 57 +34.119 12
5 C. Leclerc Ferrari 57 +38.976 10
6 F. Alonso Aston Martin 57 +49.032 8
7 E. Ocon Alpine 57 +1'02.390 6
8 V. Bottas Alfa Romeo 57 +1'06.563 4
9 Z. Guanyu Alfa Romeo 57 +1'16.127 2
10  S. Pérez Red Bull 57 +1'20.181 1
11  L. Stroll Aston Martin 57 +1'21.652  
12  P. Gasly Alpine 57 +1'22.300  
13 A. Albon Williams 57 +1'31.014  
14 K. Magnussen Haas 56 1 lap  
15 Y. Tsunoda AlphaTauri 56 1 lap  
16 N. Hülkenberg Haas 56 1 lap  
17 L. Lawson AlphaTauri 56 1 lap  
  L. Sargeant Williams 40 17 laps  
  L. Hamilton Mercedes 0    
  C. Sainz Jr Ferrari 0  

Version Desktop - 2-5-11691-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1014755474