Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

Renault et Volvo donnent quelques détails de leur futur Flexvan (2026)

Annoncé depuis quelques mois déjà, Renault et Volvo ont officialisé leur alliance pour l’étude et la production d’un inédit van électrique appelé Flexvan dont les premiers détails ont été dévoilés.
Renault et Volvo donnent quelques détails de leur futur Flexvan (2026)
Par le 09/10/2023

Renault et Volvo viennent de poser une nouvelle pierre à leur alliance pour inventer le van du futur qui sera bien sûr totalement électrique. Luca de Meo avait déjà parlé de ce projet en fin d’année dernière lors de son Capital Market Day, un rendez-vous plutôt prévu pour les investisseurs.

Le Flexvan, un utilitaire électrique modulable commercialisé dès 2026

Renault définit ce nouvel utilitaire comme appartenant à une gamme Software-Defined Véhicule, c’est à dire un véhicule défini autour d’un logiciel. Pour cela, les deux constructeurs développent une toute nouvelle plate-forme permettant d’y apposer à faible coûts différentes carrosseries sous la forme de modules.

Au-delà de cette nouvelle plate-forme révolutionnaire, les véhicules pourront être supervisés en continue grâce aux services connectés. Des services qui seront mis à jour en temps réel, à la manière de ce que fait déjà Tesla sur ses voitures.

Techniquement, ce Flexvan devrait offrir selon Renault une compacité remarquable pour faciliter son déplacement au sein de centres-villes où la circulation est très difficile. Pour l’autonomie, une batterie inédite de 800V est prévue, sans que les deux constructeurs n’en disent plus pour l’heure.

A la vue de l’unique cliché dévoilé, on distingue en effet un utilitaire très cubique avec un porte à faux avant réduit à son maximum, et une quasi absence de capot moteur. Difficile cependant de se faire une idée de sa taille, mais il parait être de taille vraiment réduite. Il devrait donc venir se positionner entre le Kangoo E-TECH et le Trafic E-TECH dernièrement commercialisé.

Premier cliché du futur FlexVan de Renault et Volvo

Une co-entreprise indépendante mais basée en France

Cette alliance qui mène à la création d’une nouvelle entreprise détenue à parts égales avec Volvo accueille également un acteur peu attendu, le leader de la logistique, CMA-CGM. Volvo et Renault ont prévu d’investir 300 millions d’euros chacun, tandis que CMA-CGM a signé une lettre d’intention pour apporter 120 millions d’euros supplémentaires. Les deux constructeurs automobiles indiquent être à la recherche de nouveaux partenaires.

Les liens entre Renault et Volvo ont toujours été forts. Après le mariage raté avec la branche automobile du constructeur suédois dans les années 90, Renault est devenu premier actionnaire de Volvo Trucks dans les années 2000 avant de s’en séparer 10 ans plus tard, et perdant au passage sa branche Renault Trucks. Mais depuis, de forts liens persistent puisque Renault Trucks, qui appartient à 100% à Volvo continue de vendre les utilitaires légers de Renault, à savoir, le Master ainsi que le Trafic.

Cette nouvelle entité, qui s’ajoute à celles d’Ampere -dont on devrait bientôt avoir plus d’infos- pour les véhicules électriques, Horse pour les modèles thermiques et hybrides, ainsi que Mobilize et The Futur is Neutral, sera basée en France. La production prévue pour 2026 devrait se faire dans l’usine de Sandouville, aux côtés des autres utilitaires de la marque française.

MAJ : la production du FlexEvan a été annoncé, il sera produit dans l'usine de Sandouville.


Version Desktop - 1-8-11692-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-2074818812