Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

GP F1 France : Verstappen se la joue façon Barcelone

Max Verstappen s'est imposé pour la troisième fois de la saison en dépassant dans les derniers tours son rival au championnat, Lewis Hamilton. Red Bull voit ses deux monoplaces sur le podium grâce à la 3e place de Sergio Pérez.
GP F1 France : Verstappen se la joue façon Barcelone
Par le 21/06/2021

Red Bull frappe un grand coup dans cette saison 2021 de Formule 1 ! Sur un circuit du Castellet plutôt favorable à Mercedes, qui s’est toujours imposée depuis le retour au calendrier du Grand Prix de France, l’écurie allemande s’est faite piéger par Red Bull qui envoie, par la même occasion, un message fort à Toto Wolf et Lewis Hamilton. 

Parti en pôle position, Max Verstappen s’est fait quelques frayeurs avant de finalement s’imposer pour la troisième fois cette saison. Coup double pour l’écurie autrichienne qui assoit un peu plus sa domination au classement constructeur grâce à la troisième place de Sergio Pérez. À noter également la 8e place de Fernando Alonso sur son Alpine, alors que son coéquipier, Esteban Ocon, ne pointe qu’à la 14e place.

Une fois, pas deux !

Max Verstappen s'impose pour la troisième fois de la saison

Après Barcelone, Red Bull a très bien retenu la leçon. Celle qui avait perdu la victoire en terre catalane sur une bonne stratégie de Mercedes a cette fois-ci osé le même coup, une nouvelle fois payant.

Et pourtant, tout avait mal commencé, ou presque, pour l’écurie autrichienne. Parti de la tête, Max Verstappen s’est vite retrouvé derrière Lewis Hamilton en raison d’une faute dès le premier virage. Le Britannique alors, en tête, Verstappen se retrouvait coincé entre les deux Mercedes, sans pouvoir être aidé par son coéquipier Sergio Pérez, bien trop loin du trio de tête. C’était ensuite sans compter sur la valse des arrêts aux stands qui allait évidemment changer la donne. 

C’est le Finlandais Valtteri Bottas, encouragé par son écurie ce week-end, qui tentait en premier l’undercut à la fin du 17e tour. Mais Verstappen et Red Bull sont restés attentifs et dès le tour suivant, le Néerlandais s’arrêtait à son tour pour chausser de la gomme dure, et ressortait devant le pilote Mercedes. Deux tours plus tard, le septuple champion du monde Lewis Hamilton rentre aux stands. Malgré un bon arrêt, il se voit dépasser dès le premier virage par son concurrent direct pour le titre. Red Bull vient alors de réaliser le coup parfait et de reprendre les commandes de la course. 

Menacé par les deux Mercedes, Verstappen tapait trop dans sa gomme et savait pertinemment qu’il ne tiendrait pas le rythme jusqu’à la fin de course. Tour 32, Red Bull fait du Mercedes. À peine 15 tours après avoir chaussé sa gomme dure, le prodige Néerlandais repasse à du médium et réalise le même coup que Mercedes à Barcelone cette saison. 

Ressorti 4e, le pilote Red Bull a rapidement dépassé son coéquipier, avant de fondre sur Bottas et ne lui laisser aucune chance, à 9 tours de la fin. Mercedes, qui comptait sur son pilote Finlandais pour gêner Verstappen, semblait avoir compris que la victoire allait leur échapper. À deux tours de l'arrivée, Max Verstappen n’aura eu besoin que d’une tentative, à la chicane nord, pour se défaire de Lewis Hamilton et finir la course en tête. Dans le même temps, Sergio Pérez s’invite sur le podium en dépassant Valtteri Bottas à 5 tours de l’arrivée. 

En s’imposant sur un tracé favorable à Mercedes, Red Bull envoie un message fort à son concurrent. L’écurie autrichienne le sait, elle peut désormais s’imposer sur tous les tracés cette saison. Le rapport de force est nettement à l’avantage de Red Bull, qui voit ses écarts au championnat du monde pilote et constructeur se creuser. Avec 131 points, Verstappen compte désormais 12 points d’avance sur Lewis Hamilton. L’écart est plus important entre les écuries puisque Mercedes accuse un retard de 37 points, après 7 Grands Prix.

Ferrari dans le rouge, Alonso dans les points

Fernando Alonso 8e, Esteban Ocon seulement 14e

Dans le reste de la course, Ferrari retrouve les pieds sur terre. Après deux très bons week-ends à Baku et Monaco, l’écurie italienne repart de France sans le moindre point mais surtout avec de nombreuses incertitudes. Son premier pilote, Carlos Sainz, se classe 11e, alors que Charles Leclerc, en très grande difficulté avec sa monoplace ce week-end, termine à la 16e place. Avec cette contre-performance, Ferrari perd la troisième place au championnat constructeur. 

C'est Mclaren qui en fait la bonne affaire et qui grimpe sur ce podium. L’écurie britannique vient placer ses deux monoplaces aux 5e et 6e places. Un bon résultat pour Daniel Ricciardo, jusque-là à la peine depuis son arrivée dans sa nouvelle écurie. Pierre Gasly, lui, continue de performer dans son Alpha Tauri. Le Français a parfaitement maîtrisé sa course et termine à la 7e place. Enfin, du côté de chez Alpine, le résultat est mitigé. Devant son public, l’écurie française entre dans les points grâce à la 8e place de son pilote Espagnol Fernando Alonso mais voit son pilote Français pointer seulement à la 14e place. 

Quelques jours avant ce Grand Prix de France, le Normand avait officialisé la prolongation de son contrat du côté de la marque dieppoise pour trois années supplémentaires. Géré par Mercedes, cette annonce met fin aux spéculations autour d'une place chez l'écurie allemande, à la place d'un certain Valtteri Bottas. 

Prochain rendez-vous dès ce dimanche 27 juin, avec le Grand Prix de Steiermark, sur le circuit de Spielberg, en terre autrichienne. Red Bull roulera donc à domicile les deux prochains week-ends puisque le Grand Prix d’Autriche est prévu pour le 4 juillet. Un avantage psychologique encore plus important à venir pour l’écurie Red Bull ?

Position Pilote Écurie Temps
1 Max Verstappen Red Bull 1:27:25.770
2 Lewis Hamilton Mercedes + 2.904 s
3 Sergio Pérez Red Bull + 8.811 s
4 Valtteri Bottas Mercedes + 14.618 s
5 Lando Norris McLaren + 64.032 s
6 Daniel Ricciardo McLaren + 75.857 s
7 Pierre Gasly Alpha Tauri + 76.596 s
8 Fernando Alonso Alpine + 77.695 s
Sebastian Vettel Aston Martin + 79.666 s
10 Lance Stroll Aston Martin + 91.946 s
11 Carlos Sainz Ferrari + 99.337 s
12 George Russell Williams + 1 tour
13 Yuki Tsunoda Alpha Tauri + 1 tour
14 Esteban Ocon Alpine + 1 tour
15 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo + 1 tour
16 Charles Leclerc Ferrari + 1 tour
17 Kimi Raikkonen Alfa Romeo + 1 tour
18 Nicholas Latifi Williams + 1 tour
19 Mick Schumacher Haas + 1 tour
20 Nikita Mazepin Haas + 1 tour


Classement championnat du monde des pilotes : 

Position Pilote Écurie Points
1 Max Verstappen Red Bull 131
2 Lewis Hamilton Mercedes 119
3 Sergio Pérez Red Bull 84
4 Lando Norris McLaren 76
5 Valtteri Bottas Mercedes 59
6 Charles Leclerc Ferrari 52
7 Carlos Sainz Ferrari 42
8 Pierre Gasly Alpha Tauri 37
Daniel Ricciardo McLaren 34
10 Sebastian Vettel Aston Martin 30
11 Fernando Alonso Alpine 17
12 Esteban Ocon Alpine 12
13 Lance Stroll Aston Martin 10
14 Yuki Tsunoda Alpha Tauri 8
15 Kimi Raikkonen Alfa Romeo 1
16 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1
17 George Russell Williams 0
18 Mick Schumacher Haas 0
19 Nikita Mazepin Haas 0
20 Nicholas Latifi Williams 0

 


 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-5-10756-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-770850789