Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Affaire « Dieselgate », plusieurs constructeurs mis en examen

6 ans après le début de l’affaire Volkswagen, également appelé « Dieselgate », c’est au tour de plusieurs autres constructeurs d’être mis en cause par la justice française pour tromperie concernant les émissions de certains véhicules diesel.
Affaire « Dieselgate », plusieurs constructeurs mis en examen
Par le 21/06/2021

Plus gros scandale industriel de l’histoire de l’automobile, l’affaire « Dieselgate » refait surface et une nouvelle fois, Volkswagen n’est pas épargné. Toutefois, le constructeur allemand n’est plus seul dans cette affaire puisque trois autres marques ont été mises en examen pour tromperie. Le 8 juin dernier, Renault a déclaré avoir été mis en examen par la justice française pour tromperie, avant que le nouveau géant de l’automobile, le Groupe Stellantis, ne le fasse également pour ses marques Peugeot, Citroën et dernièrement FCA. 

Tous ces constructeurs sont accusés d'avoir mis en vente des véhicules équipés de logiciels truqueurs, afin de fausser les résultats des tests d’homologation concernant le niveau d’émission de gaz polluants. Cette affaire, lancée en 2015 avec le scandale Volkswagen, est en grande partie à l’origine de la fin du développement du moteur diesel. Et depuis, la nouvelle course réside dans le développement de la motorisation électrique. 

Renault accusé de tromperie

Vers la fin définitive du diesel ?

Selon Libération, la marque au losange aurait « utilisé une stratégie ayant pour objectif de fausser les résultats des tests antipollution ». Renault serait donc soupçonné d’avoir installé un dispositif frauduleux sur ses véhicules afin de modifier spécifiquement le fonctionnement du moteur pour en réduire les émissions d’Oxydes d’azote dans les conditions spécifiques du test d’homologation. En bref, c’est un retour en arrière, plus précisément à 2015, puisque ces constructeurs sont accusés d’avoir commis les mêmes faits que Volkswagen. Pour rappel, ce scandale a déjà coûté plus de 30 milliards d’euros à la marque allemande. 

Chez Renault, 4 modèles sont mis en cause. La berline luxueuse Talisman, le SUV Kadjar ainsi que les best-sellers Captur et Clio IV. D’après la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, ce serait presque 900 000 véhicules de la marque au losange qui seraient équipés de ce système de dépollution. 

Ces annonces ont évidemment rapidement fait réagir le constructeur français qui nie catégoriquement toute infraction. Renault conteste donc cette mise en cause et rappelle que ses véhicules ne sont pas équipés de logiciels de fraude. Cependant, cette mise en examen force la marque au losange a déposer un cautionnement de 20 millions d’euros dont 18 pour un éventuel paiement des dommages et amendes. De plus, elle devra donner une garantie bancaire de 60 millions d’euros pour indemniser les éventuels préjudices. Une affaire qui tombe très mal puisque Renault essuie déjà une perte historique, causée en grande partie par la crise sanitaire.

La fin définitive du diesel ?

Renault mis en cause dans l'affaire du Dieselgate

Et si cette affaire ne mettait pas un terme définitif à la motorisation diesel ? Si cela n’a pas été le cas en 2015, on ne peut pas nier le fait que le diesel est sur le déclin. D’ailleurs, pour la première fois, les ventes de véhicules hybrides ont dépassé celles du véhicule diesel. 

Aujourd’hui, et demain encore plus, le diesel devrait être boycotté. Les constructeurs sont de plus en plus nombreux à affirmer leur volonté de ne plus proposer de véhicules diesel, et se tournent vers l’électrification. 

Dans son plan Renaulution dévoilé en janvier dernier, Renault annonçait vouloir réaliser 30 % de ses ventes avec des véhicules électriques d’ici à 2030, et 35 % avec le véhicule hybride. Les parts de marché du véhicule électrique et hybride augmentent au fil des mois, et ce rebondissement dans cette affaire « dieselgate » ne devrait pas inverser cette tendance, bien au contraire. 


 

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 30-1594-10757-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-674800035