Accueil >  Gamme  >  Hier  > 

Mégane II E85

Mégane II E85
La gamme Mégane inaugure la première offre de Renault en Europe en matière de motorisation fonctionnant au bioéthanol E85. Cette nouvelle offre écologique et économique est proposée sur la motorisation 1.6 16v de la Mégane Berline et Mégane Estate.
Par le 22/06/2007

Elle est disponible dès l'entrée de gamme, en finition Authentique à partir de 18 550 euros pour la berline et 19 150 euros pour la version Estate, soit seulement 200 euros de plus que les versions 1.6 16v non bioéthanol.

Les Mégane Berline et Estate E85 seront commercialisées en France d'ici la fin du mois de juin 2007. Les commandes sont néanmoins déjà ouvertes dans le réseau français du constructeur depuis le 11 juin. Il s’agit de la première offre bioéthanol de Renault en Europe.
 

Quelques modifications ont été apportées pour que ces motorisations, dérivées de blocs existants dans la gamme, s’adaptent automatiquement au type de carburant.

Elles portent notamment sur le réservoir, le système d’injection, la chambre de combustion ainsi que les calculateurs qui doivent détecter et adapter le taux de carburant à injecter.

Pour développer ce véhicule, Renault s’est appuyé sur l’expertise acquise au Brésil, où il commercialise depuis 2004 des Clio et des Mégane Flex Fuel roulant au bioéthanol E100, c'est à dire à 100% ethanol alors qu'en France, le maximum est de 85%, souvent bien moin en hiver afin de faciliter le démarrage par temps froids.
 

 

 

Cette nouvelle offre arrive dans un contexte d’évolution de la fiscalité sur les véhicules propres, avec notamment une exonération totale de la TVS pendant 8 trimestres pour les véhicules particuliers en circulation depuis le 1er janvier 2007 et une exonération partielle ou totale (selon les départements) de la taxe régionale sur les cartes grises des véhicules roulant au bioéthanol E85.

 

Renault considère les biocarburants comme l’une des solutions les plus efficaces pour maîtriser à moyen terme les émissions de CO2. Certes, la consommation est légèrement supérieure, mais les rejets de CO2 restent inférieurs à des moteurs utilisant une énergie fossile.

Ils sont également efficaces écologiquement car ils sont issus des végétaux et constituent une énergie renouvelable et diversifiée. En effet, le bioéthanol est obtenu à partir de la fermentation et la distillation de ressources issues de végétaux. Il peut par exemple s’agir de blé ou de betterave en Europe, de canne à sucre au Brésil ou de maïs aux Etats-Unis. Le bioéthanol est ensuite mélangé à de l’essence dans différentes proportions : 5% pour le E5, 10% pour le E10, 85% maximum pour le E85, et par exemple jusqu’à 100% pour Clio 1.6 16v Hi-Flex vendue au Brésil.

Economiquement, ils sont également très intéressants, car les coûts de développement des moteurs compatibles sont limités et les prix de vente est très abordable pour les clients. Ils permettent par ailleurs de limiter la dépendance énergétique aux carburants fossiles.

Les biocarburants représentent l’un des critères de la signature Renault eco2. Avec la commercialisation d’une Mégane compatible au bioéthanol (E85) en complément des véhicules utilitaires roulant au biodiesel (B30), Renault confirme son engagement sur cette technologie.

Renault est l’un des seuls constructeurs automobiles à proposer une double offre de biocarburants pour ses clients en Europe. Dommage cependant que seuls les anciens moteurs soient concernés par le E85.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.
  • Présentation Janvier 1970
  • Commercial. Janvier 2006

Aucune information disponible


Certaines données (couple, régime maxi, puissance, à +/- 5ch) peuvent varier selon la boîte de vitesse, et version du moteur.

Aucun document n'est disponible

Version Desktop