Accueil >  Gamme  >  Moteurs  > 

L’éthanol, une solution facile et peu coûteuse

Particulièrement évoqué en ce moment avec la flambée des prix du carburant, l’éthanol semble attirer de plus en plus d’automobilistes. Facile d’utilisation et peu coûteuse, cette solution a ravi le constructeur Ford, unique leader dans ce domaine.
L’éthanol, une solution facile et peu coûteuse
Par le 27/10/2021

À l’heure où le prix des carburants repart à la hausse et atteint de nouveaux records, une solution essaie de se faire une place et d’attirer de plus en plus d’automobilistes. Vous en avez certainement déjà entendu parler mais peu le connaissent réellement, le super éthanol. Depuis plusieurs mois maintenant, nombreux sont les usagers à installer un boîtier sur leur véhicule ou à changer la cartographie moteur pour pouvoir rouler à l’éthanol. Pourquoi cela ? Tout simplement car très peu, voir aucun constructeur, ne propose de véhicules compatibles avec ce carburant. En réalité, un constructeur s’est lancé dans l’idée et a certainement tout compris. Depuis 2010 déjà, Ford propose des moteurs équipant ses véhicules au super éthanol E85. Et depuis 2021, c’est pas moins de 6 nouveaux modèles qui sont lancés par la marque américaine, tous avec une solution au super éthanol. Mais une question se pose de plus en plus aujourd’hui, pourquoi les autres constructeurs, comme Renault par exemple, ne proposent pas de véhicules à l’éthanol ?

Ford est-il un visionnaire dans le monde de l’automobile ?

Nouveau Ford Kuga, compatible au super éthanol E-85

Si les prix des carburants ne cessent de flamber, dans le même temps les nouvelles exigences environnementales et les nouveaux bonus/malus amènent à un bouleversement sans précédent dans le monde de l’automobile. Une hausse liée à la volonté de rouler dans un monde plus « propre » ? En tout cas, les actions menées par le gouvernement en ont tout l’air.

Mais alors que l’ensemble des constructeurs se tournent vers le marché du véhicule électrique, Ford a décidé de ne pas suivre le même chemin et de se lancer dans l’éthanol, dès 2010, avec ses modèles Ford Focus et Focus C-Max. 

L’Europe, et plus précisément la France, ne voyant que très peu d’intérêt à cette solution, n’a pas souhaité développer d’infrastructures. Aujourd’hui, on compte à peine 2 600 stations-services proposant ce type de carburant en France, c’est un peu plus d’une station sur trois. Pourtant, cette approche mérite clairement d’être étudiée de plus près et Ford a donc décidé de continuer sur sa lancée. 

10 ans plus tard, en 2021, le constructeur américain est décrit comme un visionnaire et a peut-être tout compris de l’évolution du marché automobile. La marque est plus que leader mondial dans la catégorie avec quasiment tous ses modèles compatibles au super éthanol E85.

Simple, pas cher d’utilisation, ne serait-ce pas le carburant idéal ?

Le super éthanol, plus de 2 fois moins cher que le gasoil ou l'essence

Presque 1,60 € le pour la gasoil et parfois plus de 1,80 € pour l’essence, acheter un litre de carburant est devenu un luxe. Mais dans certaines stations, si vous regardez un peu plus bas sur le panneau d’affichage, vous verrez sans doute apparaître un carburant aux alentours des 0.70 centimes d’euro le litre. Il s’agit de l’éthanol E85. 

Cette création du super éthanol s’effectue en plusieurs étapes avec notamment la fermentation et la distillation de la ressource principale, la betterave à sucre. Après cette dernière effectuée, il reste encore une étape, déshydrater l’alcool de betteraves à l’essence. C’est là que le bioéthanol prend naissance. Composé de bioéthanol entre 60 et 85 %, l’essence Sans Plomb 95 vient faire le complément et donner naissance cette fois-ci au super éthanol E85.

Et pourquoi pas Renault ?

La nouvelle génération, 100 % électrique, de la Renault Mégane

Seul constructeur à proposer des véhicules roulant à l’éthanol, nous avons demandé au constructeur français Renault pourquoi la marque ne propose pas de véhicules de ce type. La réponse est très simple, la politique menée est totalement différente et basée sur l’électrification des nouveaux modèles. Difficile aussi en terme de mix produit par la suite d’allier plusieurs motorisations à un modèle. La marque au losange ne semble pas prête à franchir le cap alors que, pour rappel, le losange est très bien implanté en matière d’éthanol au Brésil. 

Renault a donc le savoir-faire et les connaissances de ce carburant mais a choisi de privilégier sa technologie E-Tech. C’est pourquoi la marque française a récemment présenté sa toute nouvelle génération de sa Renault Mégane, baptisée Mégane E-Tech Electric. Chez Dacia, allié du Groupe Renault, la solution choisie et qui fonctionne plutôt bien est le GPL. Au final, chaque constructeur a sa solution et essaie de se démarquer dans sa catégorie. 

Comment rouler à l’éthanol ?

Le boitier en lui même coûte 150 €

Si votre véhicule n’est pas de marque Ford, il est toujours possible d’installer un kit pour pouvoir utiliser ce carburant. Comptez en 600 et 1 500 € pour l’installation de ce boîtier. Il est nécessaire que votre véhicule soit compatible avec le boîtier Flex fuel et doit également répondre à deux critères : être un véhicule Euro 3 ou plus et être compatible au Sans Plomb 95-E10. 

Les véhicules essences, et presque tous les modèles récents, sont normalement éligibles au boîtier éthanol. Ils sont équipés d’une injection électronique multi-points. Le principal avantage de ce carburant réside évidemment dans son prix, avec des économies mesurées de près de 50 % par rapport au SP95. Deuxième avantage, c’est aussi un carburant qui pollue moins et qui réduirait les émissions de CO2 de l’ordre de 90 %. 

La solution miracle ? Pas forcément pour tous puisque selon l’utilisation du véhicule, le superéthanol peut entraîner une surconsommation d’environ 30 % par rapport à l’essence, ou même entraîner une dégradation accélérée du moteur et de certaines pièces (injecteurs, soupapes, filtre), lorsque le véhicule n’est pas de base compatible avec le superéthanol. Néanmoins sur le long terme, il reste économique avec environ 600 € d'économies sur une distance parcourue de 10000 km. 

Les modèles Ford 2021 compatibles au superéthanol E-85 : 

- Ford Fiesta EcoBoost

- Ford Puma EcoBoost

- Ford Focus EcoBoost mHEV

- Ford Kuga FHEV

- Ford Fiesta Van

- Ford Transit Connect

 

 


 


 


 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1-45-10873-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1333195708