Accueil >  Sport  >  Alpine F1 Team  > 

GP F1 Arabie Saoudite : Victoire de Lewis Hamilton dans une course folle

Au terme d’une course folle, marquée par le nouvel accrochage entre Verstappen et Hamilton, c’est le Britannique qui a pris l’avantage ce dimanche sur le tracé de Djeddah en Arabie Saoudite. Le titre se jouera donc le week-end prochain à Abu Dhabi.
GP F1 Arabie Saoudite : Victoire de Lewis Hamilton dans une course folle
Par le 06/12/2021

C’était le dénouement tant attendu des passionnés de Formule 1 cette saison, une lutte jusqu’à la dernière course pour le titre. Grâce à son succès ce dimanche, et au point du meilleur tour en course, sur le tout nouveau circuit de Djeddah, en Arabie saoudite, Lewis Hamilton est revenu à égalité de point avec son concurrent direct, Max Verstappen. 

Au terme d’une course extrêmement mouvementée (deux drapeaux rouges et de nombreux incidents), les deux pilotes se sont rendus coup pour coup, même si le Néerlandais s’est vu infliger deux pénalités. Retour sur le tout premier Grand Prix d’Arabie Saoudite, une course qui va rester dans les annales de ce sport.

Verstappen-Hamilton, une dernière course pour un seul champion 

La lutte entre les deux protagonistes n'est pas terminée

Ce devait être écrit dans les livres du sport automobile, la bataille pour le titre de champion du monde de Formule 1 2021 se disputera lors de la toute dernière manche du calendrier, sur le tracé modifié de Yas Marina, à Abu Dhabi. Arrivé en Arabie Saoudite avec 8 points d’avance sur son rival Lewis Hamilton, Max Verstappen avait l’opportunité, ce week-end, de s’emparer de son premier titre en cas de contre performance du Britannique. Mais les choses ne se sont pas passées de cette manière, et cela dès la journée de samedi. 

Premier lors de la dernière séance d'essais libres, et alors en nette amélioration en Q3 samedi lors de la séance de qualifications pour chiper la pole à Mercedes, Max Verstappen commet une erreur qui l’envoie dans le mur au dernier virage (sans trop de dégâts) et le force à rester 3e sur la grille pour la course de dimanche. 

Une bonne occasion de recoller au classement pour Hamilton et Mercedes qui occupaient alors la première ligne. Si le septuple champion du monde réussi à conserver la tête au départ, la suite des événements ne jouent pas vraiment en sa faveur…

Hamilton sur Verstappen : « Ce mec est fou » 

Hamilton percute Verstappen et endommage son aileron avant

Le premier tournant de la course intervient au 10e tour avec le gros accident de Mick Schumacher qui vient percuter le mur à haute vitesse. La safety car est de sortie pour quelques tours avant que le drapeau rouge ne soit agité pour réparer le mur.

Alors que Lewis Hamilton profite de l’intervention de la voiture de sécurité pour chausser des pneus durs, Max Verstappen reste en piste avec ses pneus médiums, ce qui lui offre la possibilité de partir depuis la première place lors du 2e départ. 

Tour 15, le départ est lancé, Hamilton prend immédiatement le dessus sur la Red Bull mais, comme au Brésil, le Néerlandais retarde son freinage et coupe la première chicane pour reprendre l’avantage sur le Britannique. Dans le même temps Esteban Ocon, 3e pour le restart, profite de l’occasion pour passer Hamilton et prendre la 2e place. Derrière dans le peloton, nouveau gros accident. Plusieurs voitures sont impliquées. Sergio Pérez, George Russell et Nikita Mazepin sont out. Nouveau drapeau rouge. C’est alors que les négociations commencent entre Red Bull et la FIA. 

Sous enquête pour dépassement illégal au premier virage, Max Verstappen avait le choix entre repartir de la 3e place (derrière Ocon et Hamilton) lors du restart, ou écoper d’une pénalité. Tour 17, deuxième restart, Verstappen s’élance 3e, Ocon part en tête… jusqu’au premier virage et le coup d’éclat du prodige hollandais. 

Mieux parti en gomme médium, le pilote Red Bull plonge directement à l’intérieur pour prendre la tête. Pris en sandwich, Hamilton est effleuré par la monoplace d’Esteban Ocon, qui occupe désormais la 2e place. 3e, le pilote de la Mercedes n°44 doit rapidement remonter pour conserver une chance de décrocher le titre le week-end prochain. 

Rapidement défait de l’Alpine, il entame sa manœuvre pour dépasser Verstappen, qui intervient au tour 37. Avec l’aide du DRS, le Britannique tente l’extérieur au virage 1 sur la Red Bull qui retarde une nouvelle fois au maximum son freinage. Les deux pilotes sortent des limites de la piste et une enquête est à nouveau ouverte. À son micro, Hamilton est furieux et ne cache pas ses émotions et son ressenti envers la défense du néerlandais : « ce mec est fou ». 

Un tour plus tard, alors que le stand Red Bull demande à Verstappen de laisser passer Hamilton pour éviter la pénalité, ce dernier ralentit dans la dernière ligne droite pour laisser passer le Britannique et bénéficier du DRS. Hamilton refuse et reste derrière avant de percuter l’arrière de la monoplace de Verstappen. Manoeuvre volontaire du pilote Red Bull ou erreur de Lewis Hamilton ? Les commissaires se tirent les cheveux pour trouver la réponse. 

43e tour, Verstappen reçoit une pénalité de 5 secondes et doit une nouvelle fois laisser passer son rival. Avec un aileron endommagé, Hamilton reprend les commandes et file vers la victoire, avec le point du meilleur temps au tour. De son côté, Verstappen conserve sa 2e place, malgré une nouvelle pénalité de 10 secondes reçue à la fin de la course pour son accrochage avec le Britannique. 

Les deux clans n’ont pas manqué de montrer leur point de vue à la fin de la course. Pour Red Bull, Mercedes est clairement avantagée par les décisions des commissaires. Néanmoins la bataille va continuer en piste jusqu’au dernier tour de la dernière course le week-end prochain puisque les deux hommes sont désormais à égalité de points au championnat du Monde. 

Une lutte au dixième près entre Ocon et Bottas pour la 3e marche du podium 

Esteban Ocon à un dixième de décrocher un nouveau podium

Ce premier Grand Prix d’Arabie Saoudite aura été fou du début à la fin et pour tous les pilotes. De nombreux incidents ont eu lieu et ont amené Sebastian Vettel, George Russell, Sergio Pérez, Nikita Mazepin et Mick Schumacher à abandonner. En difficulté tout au long de la saison, Haas attend la fin avec impatience pour repartir sur de nouvelles bases en 2022. 

Pilote le plus propre de la course, Esteban Ocon, évidemment conservé par l'écurie la saison prochaine, a occupé la 1ère et 2e place pendant quelques temps avant de lutter jusqu’au bout de la ligne droite dans le dernier tour avec Valtteri Bottas pour la dernière place sur le podium. Malheureusement pour le Français, cette fois il ne remontera pas sur le podium, comme en Hongrie, puisqu'il est devancé par le Finlandais pour un tout petit dixième et termine 4e, un excellent résultat pour Alpine pour le championnat du monde constructeurs. Son coéquipier, Fernando Alonso, termine 13e.

Dans le reste du classement, à noter la belle performance de Daniel Ricciardo qui se classe 5e, devant l’Alpha Tauri de Pierre Gasly et les deux Ferrari. Pour son avant-dernière course en F1, Antonio Giovinazzi offre deux points à Alfa Romeo avec sa 9e place. Lando Norris clôture ce top 10. 

Prochain et dernier rendez-vous F1 de la saison dès ce vendredi 10 décembre sur le circuit modifié de Yas Marina à Abu Dhabi. Un événement qui décidera du nouveau champion du monde de Formule 1 2021. Impossible de pronostiquer à l'avance, les deux prétendants ont leur carte à jouer et vont sans aucun doute encore nous offrir un spectacle exceptionnel. 

Le classement complet de ce Grand Prix de Djeddah 2021 

Position Pilote Écurie Temps
1 Lewis Hamilton Mercedes 2:06:15.118
2 Max Verstappen Red Bull + 21.825 s
3 Valtteri Bottas Mercedes + 27.531 s
4 Esteban Ocon Alpine + 27.633 s
5 Daniel Ricciardo McLaren + 40.121 s
6 Pierre Gasly Alpha Tauri + 41.613 s
7 Charles Leclerc Ferrari + 44.475 s
8 Carlos Sainz Ferrari + 46.606 s
9 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo + 58.505 s
10 Lando Norris McLaren + 61.358 s
11 Lance Stroll Aston Martin + 77.212 s
12 Nicholas Latifi Williams + 83.249 s
13 Fernando Alonso Alpine + 1 tour
14 Yuki Tsunoda Alpha Tauri + 1 tour
15 Kimi Raikkonen Alfa Romeo + 1 tour
16 Sebastian Vettel Aston Martin abandon
17 Nikita Mazepin Haas abandon
18 Sergio Perez  Red Bull abandon
19 George Russell Williams abandon
20 Mick Schumacher Haas abandon

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.