Accueil / Le Groupe Renault et les chiffres clés

[Renault] News du Groupe

On parlait pas de l'Elect'road qui est un "full hybride" selon l'appellation consacrée .... ni d'ailleurs des vh vendus uniquement aux flottes étatiques genre EDF où la poste mais de Vh à destination du grand public.
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Sur Autoactu.com le 01/10/08 :

Carlos Ghosn promet un utilitaire pour Sandouville en 2012

Reçu à l’Elysée ce mardi 30 septembre, Carlos Ghosn a annoncé au Président de la République l’industrialisation d’un véhicule utilitaire en 2012 sur le site de Sandouville. Il a également annoncé un véhicule électrique à Flins.

Depuis l’annonce de la suppression de 6 000 emplois dans le groupe Renault en Europe, dont 1 000 à l’usine de Sandouville, les syndicats, les élus locaux et le gouvernement mettent la pression sur le constructeur.
Le 17 septembre dernier, Christine Lagarde annonçait qu’elle demanderait à Renault d’assurer la pérennité des sites français.
Une partie de la réponse a été donnée ce mardi au Président de la République qui recevait le PDG de Renault, selon un communiqué de l’Elysée.
"Carlos Ghosn a confirmé au Président de la République l’importance qu’il attache à la pérennité des sites français et sa volonté que les adaptations nécessaires de l’activité se fassent par des départs volontaires. Cette pérennité sera assurée pour Sandouville par l’implantation sur le site d’un nouveau véhicule utilitaire dont l’industrialisation débutera en 2012", annonce ce communiqué.


L'article complet ici : http://www.autoactu.com/carlos-ghosn-promet-un-utilitaire..uville-en-2012.shtml
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Zzeria
Membre d'honneur
Message Mer 01 Oct, 2008 17:10
Intéressant... Si l'on croise cette info avec la durée de vie du Trafic II, d'une part, et l'annonce récente de Ghosn qu'il souhaitait retirer la production des Trafic à Nissan et GM (Espagne et Angleterre, respectivement), on peut en déduire raisonnablement qu'il s'agit du futur Trafic III...
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
Surtout que les chaines sont faite pour des grosses plateformes non ? C'est peut être ridicule mais c'est toujours ce que je me suis dit quand je vois que les Modèles de Sandouville sont les plus grands de la marque et qu'on voit pas en plus dans la production des Clio par exemple.

Après c'est peut être complètement idiot et qu'on peu produire des Twingos à Sandouvilles sans rien changer...
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
Extrait revue de presse CCFA :

France:

IL EST INENVISAGEABLE DE FERMER UNE USINE RENAULT EN FRANCE


2 octobre


Carlos Ghosn, président de Renault, explique aux ECHOS (2/10/08) qu’à « horizon visible, la fermeture d’un site français n’est ni envisagée ni envisageable », et que le groupe a « beaucoup d’activités qui arrivent ». « Et quand on veut investir en Europe, on doit privilégier la France », ajoute-t-il.

En 2008, la marge opérationnelle de Renault devrait s’établir à 4,5 %. « 6 % de marge opérationnelle, c’est une ligne qui nous guide toujours pour l’an prochain », déclare M. Ghosn, ajoutant qu’il n’est pas question de revenir sur les hausses de dividendes promises aux actionnaires. « Quand on dit quelque chose aux investisseurs, ils doivent pouvoir compter dessus. Revenir sur notre politique actuelle, ce serait détruire la confiance », affirme-t-il.

« Dans le contexte actuel, porter un message de croissance est difficile », indique M. Ghosn. Le groupe ne manque pourtant pas d’atouts, souligne le quotidien économique, évoquant le succès de la Logan, les investissements en cours au Maroc (à Tanger), en Inde et en Russie, ainsi que la nouvelle Mégane, carte maîtresse dévoilée au Mondial de l’Automobile. « On a réussi le design et la qualité est là. J’ajoute que cette nouvelle famille sera produite à un coût de 30 % moins élevé que la précédente », explique M. Ghosn au sujet du modèle, qui sera décliné en six variantes, pour un investissement de 1,8 milliard d’euros.

Par ailleurs, M. Ghosn voit la voiture électrique comme le prochain grand défi de Renault et de son allié Nissan en termes d’innovation. « Nous voulons être les premiers sur le segment des voitures à zéro émission », indique-t-il. Cette ambition pourrait notamment permettre de redonner au groupe une légitimité dans le haut de gamme grâce à une motorisation électrique. « Nous réfléchissons à une remplaçante de la Vel Satis », confirme-t-il à cet égard.
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA

France:

RENAULT TABLE SUR 20 000 A 40 000 VOITURES ELECTRIQUES EN 2011

2 octobre

Patrick Pelata, directeur général adjoint de Renault en charge du plan et des produits, a indiqué le 1er octobre que Renault espérait vendre entre 20 000 et 40 000 voitures électriques en 2011, puis 100 000 en 2012. (TRIBUNE 2/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Ça fait du bien toutes ces bonnes nouvelles :D
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
Si vous voulez lire le dernier article du magazine Capital d'octobre 2008, son titre "La Renault Megane III peut-elle sauver Renault ? " :

Dans le topic "Megane III" de PR
_________________
Le topic de la bleue
CLIO III Phase 2 - TCE 100 Exception - Bleue Extrême - TOEP, Pack City, intérieur gris clair (Sept. 2009)
Dernière édition par acg78 le Sam 04 Oct, 2008 19:10; édité 1 fois
Un petit sondage paru dans Métro du vendredi 3 octobre.

clic pour agrandir

:wink:
_________________
Le topic de la bleue
CLIO III Phase 2 - TCE 100 Exception - Bleue Extrême - TOEP, Pack City, intérieur gris clair (Sept. 2009)
Et ben, renault à une excellente image apparemment ! :D
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
rpm91
Modérateur PR
Message Lun 06 Oct, 2008 08:10
Hallucinant l'écart Toyota / Honda! 26% contre 6% pour deux fabricants de véhicules hybrides...... très fort la com' de Toyota :shock:
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
Extrait revue de presse CCFA :

France:

RENAULT VEUT IMPOSER SES STANDARDS DANS LA VOITURE ELECTRIQUE

6 octobre


Renault a passé un accord de principe avec les autres constructeurs d’automobiles européens, réunis sous l’égide de l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles), pour définir ensemble des standards techniques applicables à la voiture électrique, notamment en matière de batteries. « Nous allons proposer nos standards à nos collègues, il va falloir maintenant les discuter », a déclaré Carlos Ghosn, président de Renault, lors du Mondial de l’Automobile. M. Ghosn estime qu’il y aura forcément une forme de collaboration sur ces sujets. Reste également un gros sujet de travail pour les années à venir : les discussions avec les différents producteurs nationaux d’électricité. (ECHOS 6/10/08)

M. SARKOZY RASSURE RENAULT-SANDOUVILLE ET ANNONCE DES MESURES

7 octobre


Le président de la République Nicolas Sarkozy s’est rendu le 6 octobre sur le site Renault de Sandouville avec le président du constructeur, Carlos Ghosn. « Le site de Sandouville ne fermera pas » et son avenir « est garanti », a déclaré M. Sarkozy, Renault s’étant engagé à y fabriquer un véhicule utilitaire à partir de 2012. « C’est un véhicule à durée de vie longue, c’est-à-dire quinze ans » et « c’est un véhicule qui représente de gros volumes : entre 100 000 et 150 000 véhicules par an », a souligné Jean-Dominique Wagret, délégué régional de Renault en Haute-Normandie.

Le Président a par ailleurs annoncé que les syndicats seraient reçus cette semaine par le secrétaire d’Etat à l’Emploi Laurent Wauquiez, pour travailler sur une nouvelle expérimentation du CTP (contrat de transition professionnelle), afin de permettre aux salariés sur le départ « d’aller en formation avec 100 % de leur salaire sans passer par la case chômage ». Réaffirmant son intention de « continuer à travailler sur la taxe professionnelle », il a également annoncé l’octroi à Renault d’un crédit impôt recherche de 30 %. Guy Vallot, secrétaire du comité d’entreprise de Renault-Sandouville, s’est dit « rassuré sur le long terme », ajoutant toutefois qu’il attendait de voir « ce qui [allait] se passer pour le court terme », notamment avec la mise en place du CTP à l’échelle d’un grand site industriel.

M. Sarkozy a en outre indiqué qu’il allait étudier avec ses partenaires européens la possibilité de « mettre en place des crédits à taux bonifiés pour aider l’industrie automobile européenne à s’adapter à la concurrence », à l’instar des 25 milliards de dollars (18 milliards d’euros) de prêts à bas taux d’intérêt que Washington vient d’accorder aux constructeurs américains. A cet égard, l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) a confirmé demander à la Commission européenne de pouvoir bénéficier de 40 milliards d’euros de prêts bonifiés afin de développer des véhicules « propres » (cf. revue de presse du 6/10/08). Toutefois, avant même que Bruxelles n’ait été saisi officiellement, une source proche de la Commission déclarait le 6 octobre que « cette idée ne [méritait] même pas d’être discutée », la demande des constructeurs représentant plus du tiers du budget annuel de l’Union.

Enfin, M. Sarkozy, qui visitera le Mondial de l’Automobile le 9 octobre, devrait annoncer à cette occasion « un grand plan national pour favoriser les véhicules sans carbone ». (FINANCIAL TIMES, HANDELSBLATT, SUDDEUTSCHE ZEITUNG, ECHOS, TRIBUNE, FIGARO, LIBERATION, PARISIEN 7/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
source www.autoactu.com

Renault prépare une famille de voitures électriques

Après le lancement, en 2010 et 2011, d'une Megane et d'une Kangoo électriques, Renault commercialisera en 2012 un véhicule électrique spécifique, sur une base "entièrement nouvelle", qui sera ensuite suivie de toute une famille, a déclaré jeudi Jean-Louis Ricaud, directeur général adjoint ingénierie et qualité du constructeur.


Lors d'un entretien accordé à Reuters à l'occasion du Mondial de l'automobile de Paris, Jean-Louis Ricaud, directeur général adjoint ingénierie et qualité, a déclaré que Renault comptait vendre 200 000 véhicules électriques par an "le plus vite possible", tout en soulignant que le rythme à laquelle cette technologie se déploiera dépend "d'une multitude facteurs dont certains nous échappent".
Lors d'un sommet consacré à l'automobile organisé par Reuters mardi et mercredi, Patrick Pelata, directeur général adjoint chargé du comité de management de la région Europe, avait déclaré la veille que Renault espérait vendre 20 000 à 40 000 véhicules électriques en 2011 puis 100 000 en 2012.
A l'occasion du Mondial de l'automobile, Renault a dévoilé un concept-car de véhicule électrique portant le nom de "ZE Concept" - ZE pour zéro émission - basé sur le Kangoo be-bop.
"A terme, la gamme thermique va continuer à se développer, avec des versions électriques de certains modèles de la gamme. Et il y aura également une gamme complètement électrique", a déclaré Jean-Louis Ricaud.
Il a rappelé qu'aujourd'hui, en France, le parc automobile de véhicules électriques n'était composé que de "quelques milliers", un ordre de grandeur que l'on retrouve vraisemblablement dans les autres grands pays européens.
Jean-Louis Ricaud a souligné que, si on prenait en compte le niveau d'émissions de CO2 du concept-car ZE du "puits à la roue", ce dernier était de "quasiment zéro" si les sources d'énergie nécessaires à sa fabrication provenait du nucléaire, de l'éolien ou encore du solaire et de 60 grammes par kilomètre au maximum dans le cadre d'utilisation d'énergies fossiles.
C'est dans le cadre de son alliance avec le japonais Nissan, dont le constructeur français détient 44%, que Renault a investi massivement dans la start-up "Project Better Place", qui commercialisera des véhicules électriques disposant d'une autonomie allant de 100 à 150 kilomètres.
Nissan lancera ces véhicules aux Etats-Unis et au Japon dès la fin de 2010 et, l'année suivante, Renault attaquera le segment des flottes d'entreprises avec les Kangoo électriques et le marché des voitures particulières en Israël, Portugal et Danemark avec la Megane électrique.
"Tous les pays qui ont aujourd'hui un pétrole assez fortement taxé, soit toute l'Europe, pourraient suivre", a poursuivi Jean-Louis Ricaud, notant que l'accord signé avec Israël le 22 janvier dernier avait été un "élément déclencheur" de toute une série d'autres projets.
Aux yeux de ce dernier, le pétrole devrait rester durablement élevé puisque, selon lui, ce n'est pas l'offre qui fixe les cours de l'or noir mais la demande, qui, avec la croissance de pays comme l'Inde et la Chine, devrait continuer d'augmenter à un rythme soutenu.
"Ensuite le prix du pétrole sera le prix auquel on pourra lui substituer d'autres énergies (...) Il faudra trouver des solutions alternatives à un certain nombre d'usages domestiques", a poursuivi Jean-Louis Ricaud.
Il a noté que, parmi d'autres, un des facteurs de développement du parc de véhicules électriques serait la mise en place d'infrastructures publiques simplifiant l'usage de tels véhicules.
"Le moyen le plus efficace de recharger son véhicule sera de le faire chez soi, il pourra l'être en sept heures au tarif nuit sur une prise 220 volts", a poursuivi Jean-Louis Ricaud.
Il a toutefois ajouté qu'il fallait qu'il existe la possibilité de recharger rapidement la batterie de son véhicule - "sur le parking d'un restaurant par exemple" - voire de la changer en cas d'imprévus.
Reuters
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Au moins c'est dans un avenir plutôt proche :D
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
Une manifestation est prévue ce vendredi par les syndicats de Renault sur le stand du mondial :twisted: juste le jour que j'ai posé pour y aller !
Et ?
_________________
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin
Voici la "bombe" à la une ce matin du site du journal Le Monde :



Carlos Ghosn quitte la direction opérationnelle de Renault

Le futur patron de Renault s'appellera-t-il Patrick Pelata ? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais sa nomination, vendredi 10 octobre, comme responsable opérationnel du constructeur automobile français est une étape marquante dans la façon dont le groupe sera piloté. Carlos Ghosn, qui assumait jusqu'à présent la totalité des responsabilités, a en effet décidé de déléguer la direction générale à M. Pelata.


La création de ce poste de numéro deux à part entière est une grande première chez Renault. L'ancienne régie a toujours fonctionné avec un PDG aux multiples pouvoirs, épaulé par plusieurs directeurs généraux adjoints. Même si celui en charge des usines et de l'ingénérie avait de facto le titre de numéro deux, celui-ci était officieux.
Désormais, l'ensemble des sept membres du comité exécutif du groupe rapportera à M. Pelata. En outre, celui-ci continuera à assumer en direct le pilotage des activités en Europe.
Toutefois, dans le nouveau schéma, Carlos Ghosn garde la supervision du budget, la stratégie moyen et long terme du groupe ainsi que la politique salariale. "On peut comparer la nouvelle organisation à celle qui a prévalu à la SNCF avec le tandem Louis Gallois-Guillaume Pepy", analyse-t-on dans l'entourage de M. Ghosn.
Le rôle que s'était taillé sur mesure Carlos Ghosn en pilotant à la fois Renault et Nissan depuis 2005 était difficilement tenable sur le long terme. Le "super-patron" était obligé de partager son temps sur trois continents : l'Europe, le Japon et les Etats-Unis, qui constituent le principal centre de profit du constructeur japonais. Cette situation conduisait Carlos Ghosn à ne passer en moyenne qu'une quinzaine de jours chez Renault.
L'agenda était réaliste en période de calme, mais l'accumulation des difficultés chez Nissan comme chez Renault a conduit M. Ghosn à revoir son organisation. Chez le constructeur japonais, une première évolution avait eu lieu en 2006, alors que le groupe n'avait pas réussi à atteindre ses objectifs financiers.
LE "CONTRAT 2009" LOIN D'ÊTRE REMPLI
Chez Renault, M. Ghosn considérait jusqu'à présent que la délégation de ses pouvoirs n'était pas à l'ordre du jour, tant que son plan stratégique "Renault Contrat 2009" n'était pas totalement sur les rails. A un peu plus d'un an de l'échéance, le PDG passe à l'acte en nommant l'un de ses plus proches collaborateurs.
La crise financière, qui touche de plein fouet l'industrie automobile a sans doute joué le rôle d'accélérateur. Car le "Contrat 2009" est loin d'être rempli. M. Ghosn a déjà renoncé à l'objectif de progression des ventes qu'il s'était fixé et le 23 octobre, lors de la publication des résultats du trosième trimestre, il pourrait revoir à la baisse ses objectifs de rentabilité.
Alors que Renault entre dans la tempête, M. Ghosn veut prendre du recul dans une période qui offre très peu de visibilité. Il confie la gestion quotidienne de Renault à un pilier de son organisation. Lorsqu'en 1999 M. Ghosn a été envoyé au Japon redresser Nissan, Patrick Pelata a été l'un des rouages essentiel du succès de l'opération.
Revenu en France en 2005, il s'était vu confier la mission de rebâtir la gamme de Renault. Du coup, une relation de confiance s'est nouée, même si les rapports entre les deux hommes sont loin d'être simples. "Je cultive ma capacité à ne pas penser comme Carlos Ghosn", confiait au "Monde", en 2006, Patrick Pelata. Dans l'entourage du numéro un, il est l'un des seuls à dire vraiment ce qu'il pense. Dans ses nouvelles fonctions il aura sans doute encore plus l'occasion de le faire.
Citation:
Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, délègue une partie de ses responsabilités à Patrick Pelata, nommé responsable opérationnel du constructeur automobile français, selon une information exclusive du site internet du "Monde". "M. Ghosn garde la haute main sur la stratégie et les finances, et assume le pilotage de l'alliance avec Nissan", précise le site du quotidien.
Argh, désolé pour le doublon, mais le forum est un peu lent ce matin :$
Zzeria
Membre d'honneur
Message Ven 10 Oct, 2008 10:10
Qui est-ce qui me disait récemment que le départ de Pélata à la direction commerciale du secteur Europe signifiait que Ghosn l'avait mis sur une voie de garage ? Je ne citerai pas de noms... LOL ! Mais c'est quelqu'un qui vient sur ce forum et qui s'est bien gouré !!!

Quand je pense que je me suis tenu debout à un mètre de Pélata et je n'ai pas osé lui parler (pour lui dire quoi d'ailleurs ?) En tout cas il avait l'air assez gentil. Il observait comment les gens du réseau Renault réagissaient à la vue des nouvelles Mégane...
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
Je reconnais faire parti de ceux qui avaient considéré que le changement de poste de Pelata n'était pas, à première vue, une promotion.
Errare humanum est !
Moi aussi je pensais que c'était pas franchement une promotion.

:mock:
Je pense que tout le monde l'avait pensé au moins un peu.

Pas qu'il serait viré, mais qu'il était un peut écarté.


Ca me déplait pas que Pelata reprenne un peu d'importance, je pense que c'est un gars compétent. Après vaut mieux pas qu'il soit trop gentil, c'est pas le boulot d'un DG :lol2:


En même temps ça ne m'étonne pas, d'abord Ghosn avait plein de responsabilités et ensuite le P-DG est une spécialité de chez nous.
Par exemple aux États-Unis, le Président est souvent dissocié du Directeur Général.

En fait le Président est élu par les actionnaires et le Directeur Général est un salarié du Groupe. Donc le fait que Pst et DG soient différents c'est pas si énorme que ça, même si c'est peu commun par chez nous.


PS : Attention, ce que je dis se sont mes cours d'SES, donc soyez indulgents si je me trompe sur certains points, peut être que je confond, et n'hésitez pas à rectifier :$
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
Dernière édition par J-M 33 le Ven 10 Oct, 2008 13:10; édité 1 fois
Zzeria
Membre d'honneur
Message Ven 10 Oct, 2008 14:10
Non non, ça me semble tout à fait correct... :ouioui:
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 10 Oct, 2008 14:10
"Cette décision relève de la volonté du Président d’adapter le management de Renault, selon un schéma envisagé de longue date. De plus, dans une situation qui nécessite d’être au plus près du terrain, cette évolution permet un renforcement du management opérationnel de l’entreprise."
C'est beau, la com :cry: '
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 10 Oct, 2008 14:10
"Cette décision relève de la volonté du Président d’adapter le management de Renault, selon un schéma envisagé de longue date. De plus, dans une situation qui nécessite d’être au plus près du terrain, cette évolution permet un renforcement du management opérationnel de l’entreprise."
C'est beau, la com :cry: '
Pelata, ce n'est pas ce monsieur qui dit tout et son contraire ?

Ce n'est pas rassurant pour Renault de le voir à un tel poste.
_________________
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." Benjamin Franklin
Char Aznable a écrit:
Pelata, ce n'est pas ce monsieur qui dit tout et son contraire ?


Nan, le monsieur qui dit tout et son contraire, c'est un dénommé Einstein et il ne sévit (je devrais plutot dire "sévissait") que sur ce forum :mrgreen: :mrgreen:



::hello_002:: Si vous me cherchez...
_________________
Le gras, c'est la vie
Citation:
(CercleFinance.com) - Chrysler serait en négociation pour un rapprochament avec General Motors et Ford. Selon Le Wall street Journal, Le groupe Chrysler pourrait vendre l'activité automobile à GM et prendre une participation dans Gmac, la filiale financière de GM.

Chrysler aurait également débuté selon La Tribune des négociations avec le groupe Renault Nissan. Les pourraient conclure un accord portant sur la commercialisation par le réseau Chrysler de petites voitures de Nissan, selon des informations de la chaîne de télévision japonaise NHK, citées par La Tribune.

Ainsi, selon les termes de l'accord évoqué, Nissan fournirait son véhicule d'entrée de gamme, le versa, à Chrysler qui lui apporterait en échange des picks up et monospaces. Chrysler qui connaît actuellement des difficultés répondrait ainsi à son besoin de petits modèles afin de concurrencer ses rivaux.

Ce partenariat pourrait laisser présager d'une collaboration plus renforcée entre les constructeurs automobiles, un projet souhaité par Carlos Gohn, PDG de Renault et Nissan.
Extrait revue de presse CCFA :

France :

HAUSSE DES VENTES DE RENAULT EN SEPTEMBRE ET SUR 9 MOIS

16 octobre


Les ventes mondiales de Renault ont progressé de 1 % au mois de septembre (notamment grâce au succès remporté par Dacia) et de 2 % sur les neuf premiers mois de l’année. Toutefois, en raison de la crise actuelle, le groupe estime désormais que ses ventes mondiales annuelles devraient être « légèrement au-dessus » de leur niveau de 2007, à condition que les marchés ne se dégradent pas davantage. Il tablait fin juillet sur une hausse supérieure à 5 %, « sauf détérioration supplémentaire des marchés européens », rappellent LES ECHOS (16/10/08).

Renault démontre « sa capacité de résistance en progressant en parts de marché, aussi bien en Europe qu’à l’international », dans un « contexte de visibilité réduite sur des marchés dégradés ». (TRIBUNE, FIGARO 16/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA :

Roumanie :

LE C.A. DE RENAULT POURRAIT ATTEINDRE 3,5 MILLIARDS APRES 2009

16 octobre

Le chiffre d’affaires des activités du groupe Renault en Roumanie (production de voitures, de sous-ensembles et activités de recherche et développement) pourrait atteindre 3,5 milliards d’euros après 2009. « Dans le contexte actuel, il est difficile de dépasser le seuil des 4 milliards d’euros concernant le chiffre d’affaires de Renault en Roumanie. Il s’établira aux alentours de 3,5 milliards », indique Christian Estève, directeur de la région Euromed de Renault. « Renault pourrait dépasser le seuil des 4 milliards si la production d’automobiles atteignait les 400 000 unités, ce qui n’est possible que si nous disposons d’une deuxième usine, ce qui n’est pas prévu pour le moment », a-t-il précisé.

Renault-Nissan Romania, qui distribue les modèles Renault et Nissan sur le marché roumain, a réalisé un chiffre d’affaires de 424 millions d’euros en 2007, contre 311 millions l’année précédente. Le chiffre d’affaires des ventes cumulé à celui des opérations de production pourrait dépasser le seuil des 4 milliards après 2009.

Les ventes de Renault dans le pays se sont établies à 32 308 unités l’année dernière, en hausse de plus de 37 %, mais ont baissé de 20 % sur les huit premiers mois de 2008. (ZIARUL FINANCIAR 16/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA :

Espagne:

M. GHOSN SOUTIENT L’ACTIVITE DES USINES RENAULT EN ESPAGNE


17 octobre


Carlos Ghosn, président de Renault, a confirmé l’engagement du constructeur en Espagne et annoncé une hausse de 15 % de la production des sites locaux de la marque au losange en 2009. « Ce premier contact a été positif et plein d’espoir », a déclaré Miguel Sebastian, ministre espagnol de l’Industrie, a l’issue de sa rencontre avec M. Ghosn à Paris.

M. Sebastian aurait également évoqué avec M. Ghosn la possibilité de trouver de nouvelles opportunités industrielles pour les régions de Castille et León, notamment la production de voitures électriques. Les conclusions de ces discussions devraient être annoncées en février 2009, même si, pour l’heure, « aucun engagement n’est prévu », souligne M. Sebastian, qui reste toutefois optimiste quant au rôle que peut jouer l’Espagne dans la fabrication de véhicules électriques. (EL MUNDO 17/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA :

Fance :

CARLOS GHOSN PRONE LA DIVERSITE AU WOMEN’S FORUM


21 octobre

A l’occasion du Women’s Forum (organisé les 16, 17 et 18 octobre à Deauville), dont Renault est partenaire depuis trois ans et Nissan depuis cette année, Carlos Ghosn, président des deux constructeurs, s’est exprimé sur le thème de la diversité. Devant une assemblée composée en majorité de femmes très influentes dans leurs pays, venues du monde entier (90 pays) pour discuter des moyens de faire progresser les femmes dans la conduite de la société et dans les entreprises, il a souligné que « dans une centaine d’années, il n’y a pas de doute, la diversité [serait] acceptée ». Mais d’ici là, « combien de talents seront perdus ? », s’est-il interrogé. La nécessité d’innover est une des raisons qui doivent pousser les entreprises à promouvoir la diversité, a-t-il expliqué : « le meilleur moyen d’avancer est de créer des équipes transverses avec des gens d’univers différents. L’innovation vient de la diversité ».

M. Ghosn a également déclaré qu’on pouvait faire avancer la diversité en se basant sur « la performance ». « C’est un argument incontestable », a-t-il souligné, rappelant que c’est ce qui a permis chez Nissan de promouvoir des femmes dans une culture où ce sont les hommes qui prennent les responsabilités. Mais, pour que la diversité soit un atout, il faut « un projet commun », car « sans projet, la diversité devient intolérable et peut être source de conflit », a-t-il néanmoins ajouté.

Interrogé sur le rôle de la religion dans l’acceptation de la diversité, M. Ghosn a indiqué qu’aucune religion ne basait son message sur la ségrégation et qu’on attribuait à la religion « des positions qui ont été fabriquées après ». « Il faut faire attention à se rapporter à l’essence et à l’origine des religions », a-t-il conclu.

Très applaudi pour sa vision de la diversité, M. Ghosn a ensuite remis le prix « Women for Education », décerné par Renault en partenariat avec la fondation Elle et doté d’un prix de 110 000 euros, à un projet de formation de jeunes filles en Inde. (AUTOACTU.COM 20/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA :

France :

PSA ET RENAULT AJUSTENT LEUR PRODUCTION A LA DEMANDE

21 octobre


LA TRIBUNE (21/10/08) explique que l’industrie automobile française tourne actuellement au ralenti en raison de la faiblesse de la demande européenne. Renault a décidé de suspendre la production du Scénic à Douai du 20 octobre au 11 novembre, celle du Kangoo à Maubeuge du 24 octobre au 3 novembre et celle de la Clio à Flins du 27 octobre au 11 novembre. « Il vaut mieux programmer des arrêts de production que de trop abaisser les cadences », explique Michel Gornet, directeur général adjoint et responsable des fabrications et de la logistique, soulignant qu’en Europe de l’Est, Renault « tourne à plein dans son usine de Moscou et presque au maximum à Pitesti ».

L’usine PSA Peugeot Citroën de Rennes suspendra quant à elle sa production (notamment de Peugeot 407) entre fin octobre et début novembre. Le groupe prévoit en outre 10 jours de chômage technique à Mulhouse, 11 jours à Hordain (véhicules utilitaires et grands monospaces) et 13 jours à Sochaux sur les lignes des Peugeot 308 et 607. Les sites espagnols du constructeur seront également touchés par ces ajustements de production (12 jours de chômage technique à Vigo et 2 semaines envisagées à Villaverde). « Le marché européen devrait baisser de 6 % à 8 % cette année et d’autant l’an prochain », estime-t-on chez PSA. En revanche, le site tchèque de Kolin, tourne à pleine cadence et l’usine slovaque de Trnava prépare le lancement du Citroën C3 Picasso.

LE PARISIEN (21/10/08) indique par ailleurs qu’au moins vingt fournisseurs de PSA, implantés dans la région de Sochaux (Doubs) subiront une baisse d’activité d’ici à la fin de l’année en raison du ralentissement de la production du constructeur.
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA :

Argentine :

RENAULT AJUSTE SES EFFECTIFS EN FONCTION DES EXPORTATIONS

24 octobre


LA LETTRE A (24/10/08) indique qu’après d’intenses négociations, le président de Renault Argentine, Dominique Maciet, est parvenu à un accord avec le syndicat des mécaniciens de la ville de Cordoba pour licencier 300 salariés en CDD, au lieu de 620 initialement prévus, sur le site de Santa Isabel. La baisse d’un tiers des exportations de Renault Argentina est à l’origine de ce plan social. L’usine de Santa Isabel fermera par ailleurs durant quelques jours.


Algérie :

LA RENAULT SYMBOL REMPLACERA LA CLIO SUR LE MARCHE ALGERIEN

23 octobre


EL WATAN (21/10/08) rapporte que la Renault Symbol, qui vient d’être lancée sur le marché algérien, doit remplacer la Clio, très appréciée par les automobilistes locaux : il s’agit du modèle qui remporte le plus de succès dans le pays depuis 2001, avec 55 332 exemplaires vendus en sept ans. Les tarifs de la Symbol s’échelonnent de 799 000 à 1 049 000 dinars (soit de 9 970 à 13 090 euros).
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
HAUSSE DU CHIFFRE D’AFFAIRES DE RENAULT SUR 9 MOIS (+ 0,9 %)

24 octobre

Renault a réalisé un chiffre d’affaires de 30,09 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de 2008, en hausse de 0,9 % (+ 3,3 % hors effets de change de 709 millions d’euros) ; les activités Automobile et Financement des ventes ont progressé respectivement de 0,9 % (à 28,52 milliards d’euros) et 1,8 % (à 1,57 milliard). Le groupe souligne qu’il dispose d’accords de crédit confirmés auprès d’établissements bancaires pour 9,5 milliards d’euros, dont 5,3 milliards pour le Financement des ventes et 4,2 milliards pour l’Automobile.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires du constructeur s’est établi à 9,15 milliards d’euros, en baisse de 2,2 % (- 0,3 % hors impact des taux de change).

La forte baisse des marchés européens au second semestre conduit Renault à revoir son objectif de marge opérationnelle pour l’année ; celle-ci devrait se situer entre 2,5 % et 3 %, au lieu de 4,5 % initialement escomptés. Le groupe dispose néanmoins de solides atouts pour traverser la crise, qu’il avait anticipée, parmi lesquels une gamme rajeunie (qui aura une moyenne d’âge de 2,2 ans en 2009), une croissance sur les marchés internationaux, des coûts réduits et une efficacité opérationnelle accrue. A long terme, il mise sur la commercialisation à grande échelle de véhicules à zéro émission.

« La crise est là. Elle touche l’ensemble de l’économie réelle et particulièrement l’industrie automobile. Le marché européen pourrait baisser de 8 % en 2008. Et la croissance de certains marchés émergents montre des signes de ralentissement », souligne Patrick Pélata, directeur général délégué de Renault, en charge des opérations. Pour 2008, le groupe table désormais sur des ventes « légèrement au-dessus » de leur niveau de l’an dernier, notamment grâce au dynamisme de sa filiale Dacia, dont la part de marché en Europe a atteint 8,9 % sur neuf mois, en hausse de 0,2 point.

M. Pélata annonce une diminution de la production de Renault de 20 % au quatrième trimestre dans l’Europe élargie, pour répondre à la baisse des marchés, mais aussi pour résorber ses stocks propres ainsi que ceux de son réseau. Cela correspond aux mesures d’économies annoncées en juillet, souligne-t-il. « Si [la crise] ne va pas plus loin que ce que nous voyons, nous passons aujourd’hui un creux en termes de production, et celle-ci devrait mécaniquement remonter prochainement », espère-t-il.

M. Pélata réaffirme par ailleurs qu’il n’y a « pas de discussion aujourd’hui entre Renault et Chrysler ». (AFP, BLOOMBERG, REUTERS, DOW JONES 23/10/08, FINANCIAL TIMES, WALL STREET JOURNAL, HANDELSBLATT, IL SOLE-24 ORE, IL CORRIERE DELLA SERA, EL MUNDO, ECHOS, TRIBUNE, FIGARO 24/10/07)
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Extrait revue de presse CCFA :

Espagne :

RENAULT REAJUSTE SA PRODUCTION A VALLADOLID

27 octobre


L’usine Renault de Valladolid fermera pendant deux semaines à partir du 3 novembre ; la mesure concernera 1 700 salariés sur les 1 982 que compte le site. Le constructeur souligne qu’il s’agit de l’application du plan de réajustement de 22 jours approuvé en 2007 et arrivant à échéance le 31 décembre 2008, et dont seulement trois jours ont été utilisés jusqu’ici. Cette interruption réduira la production de l’usine de 3 800 véhicules (modèles Clio, Modus et Grand Modus). Elle entraînera en outre un ralentissement de l’activité de l’usine de moteurs de Renault à Valladolid et de celle de transmissions à Séville. (EL MUNDO 25/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA :

France :

RENAULT PROPOSE 3 SERIES SPECIALES POUR STIMULER SES VENTES

28 octobre


Dans le but de stimuler ses ventes d’ici à la fin de 2008, Renault propose trois séries spéciales, à commencer par la Clio Estate Exception. Basée sur la finition Dynamique, celle-ci reçoit notamment, pour un surcoût de 700 euros, des jantes en alliage, une sellerie mi-cuir, un régulateur-limiteur de vitesse, des vitres arrière surteintées et un volant gainé de cuir. Ses tarifs s’échelonnent de 17 400 à 21 200 euros.

La Clio III Tech’Run (basée sur la finition Extrême), uniquement disponible avec le moteur à essence 1.2 TCe de 100 ch, bénéficie quant à elle de feux antibrouillard, de jantes en alliage, de la climatisation manuelle et de feux additionnels de virage. Commercialisée au prix de 15 000 euros, elle représente un avantage de 1 540 euros pour le client.

Le Modus (14 500 euros) et son dérivé Grand Modus (15 500 euros) sont eux aussi proposés en série spéciale Tech’Run, basée sur la finition Expression, qui représente un avantage de 1 160 euros pour le client. (ARGUS 23/10/08)
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Provenance Autoactu.com :

http://www.autoactu.com/carlos-ghosn-dement-un-projet-d-a..-avec-chrysler.shtml


29/10/08

Carlos Ghosn dément un projet d'alliance de Nissan avec Chrysler


Carlos Ghosn, président-directeur général de Renault et de Nissan, a démenti mardi des articles de presse évoquant un éventuel rapprochement de Nissan avec le constructeur automobile américain en difficulté Chrysler, jugeant qu'engager du cash pour former une alliance stratégique n'avait pas de sens dans le contexte actuel.

"Par les temps actuels, alors que le cash est le maître mot, je ne crois pas qu'on va voir beaucoup de groupes s'engager dans une alliance stratégique", a déclaré Carlos Ghosn lors d'un séminaire à Tokyo.
Il a cependant ajouté que cela était concevable si le cash venait d'ailleurs, comme par exemple d'un gouvernement.
Des sources ont déclaré que l'alliance franco-japonaise entre Renault et Nissan discutait d'un éventuel rapprochement avec Chrysler, détenu à 80% par le fonds de capital-risque Cerberus Capital Management.
Le Detroit News a rapporté que Nissan avait proposé d'acquérir 20% de Chrysler, même si des sources ont déclaré que l'américain préférerait être racheté par son compatriote General Motors.
Nissan a de son côté refusé de confirmer ou d'infirmer des discussions plus avancées avec Chrysler, et Renault a démenti tout engagement.
Le Trésor des Etats-Unis étudie les moyens de fournir au mieux une assistance financière destinée à faciliter une fusion éventuelle entre General Motors et Chrysler, a dit de son côté lundi à Reuters une source au fait des réflexions du gouvernement.
General Motors serait intéressé par un rachat de Chrysler pour renforcer ses liquidités, en baisse, à l'instar de ses ventes d'automobiles, en particulier aux Etats-Unis.
Le marché automobile américain a plongé de 26% en septembre sur un an, à 12,5 millions de véhicules en rythme annuel, et Carlos Ghosn a dit s'attendre à un maintien de ce faible niveau jusqu'à fin mars 2009.
"C'est un choc", a-t-il expliqué, ajoutant que le pire était encore à venir. "Personne de sensé ne va vous dire que l'année suivante nous serons sortis de la crise".
Carlos Ghosn a déclaré s'attendre à ce que la crise se prolonge en 2010 et même peut-être au-delà, rendant probable une consolidation dans le secteur automobile.
Reuters
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Extrait revue de presse CCFA :

France:

RENAULT POURRAIT DEVOILER LA MEGANE III RS AU SALON DE GENEVE

29 octobre

AUTO PLUS (28/10/08) croit savoir que Renault pourrait dévoiler la déclinaison sportive RS de la Mégane III en avant-première au Salon de Genève (mars 2009). A son lancement, le modèle serait doté du moteur 2.0 turbo de 230 ch équipant la R26 F1 Team. Basée sur la variante coupé de la nouvelle Mégane, au style déjà très musclé, la version RS bénéficierait d’un kit sport au style percutant. Le modèle serait commercialisé en septembre 2009.
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid


Sauter vers: