Accueil / Le Groupe Renault et les chiffres clés

[Renault] News du Groupe

Chouette nouvelle :D
_________________
Aymeric

Grand Espace IV 2.0 dCi 175 ch Initiale
Twingo III TCe Edition One
Accordiola1
Membre d'honneur
Message Ven 15 Oct, 2010 18:10
LA GENDARMERIE NATIONALE
CHOISIT MEGANE RENAULT SPORT
POUR SES VEHICULES RAPIDES D’INTERVENTION

http://www.renault.com/SiteCollectionDocuments/Communiqu%..__FRdef_55C2C422.pdf
CHINE : RENAULT COMPTE DISPOSER DE PLUS DE 80 CONCESSIONS EN 2011

20 octobre

En 2011, Renault compte créer à Pékin une entreprise commerciale indépendante. Une fois son réseau de distribution constitué, il devrait disposer de plus de 80 concessions en Chine. Le constructeur est en train de rénover les 52 concessions dont il dispose actuellement dans le pays ; il devrait avoir terminé d’ici au mois de février.

Renault importera les Mégane CC, Laguna, Clio, Latitude, Fluence et Scénic en Chine l’an prochain, indique par ailleurs Chen Guozhang, président exécutif de Renault Chine, ajoutant que les modèles électriques du constructeur seront eux aussi introduits dans le pays. Ils n’y seront pas commercialisés, mais seront envoyés à divers départements de Renault dans le pays à des fins de recherche.

Enfin, Renault prévoit de mettre en place, dans son siège français, un comité spécial chargé d’étudier le marché chinois, annonce M. Guozhang. (GASGOO.COM 19/10/10)
Bonjour,


je n'ai pas bien compris le but de ce passage :
BarbiDoll a écrit:
[...] les modèles électriques du constructeur seront eux aussi introduits dans le pays. Ils n’y seront pas commercialisés, mais seront envoyés à divers départements de Renault dans le pays à des fins de recherche.
Pourquoi envoyer des véhicules dans le but d'une "recherche" :?:
L'article est au futur : donc d'ici que les véhicules soient envoyés, je crois que cela correspond au stade où le développement des véhicules électrique seront terminés... Et j'ai du mal à comprendre que si c'était pour faire des recherches sur la version 2.0 des véhicules électriques : j'vois pas trop l'intérêt de faire ça en Chine et pas ailleurs ?
Donc quel est le réel interêt de la manoeuvre ?
A moins que ce soit de "vendre" la technologie électrique là-bas ?
Je ne comprends pas la phrase non plus...
_________________
Aymeric

Grand Espace IV 2.0 dCi 175 ch Initiale
Twingo III TCe Edition One
Comprendre comment les gens utilisent leur voiture là bas qui est peut-être différente de la situation ici
Mini fait bien des essais aux Etats-Unis avec leur version électrique :pense:
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 22 Oct, 2010 09:10
L'article d'origine:
Citation:
In addition, Renault will import the Megane CC, Laguna Clio, new Latitude, Fluence, new Scenic, etc.to China in 2011, Chen revealed, adding that an all-new electric sports car will be introduced as well. It, however, will not be sold in the market, but be sent to relevant departments and units in China for research purposes,

Renault has so far received nearly 200 orders for the new electric sports car, Chen said, emphasizing that the car will be the most high-level electric vehicle among all the vehicles the automaker has launched in the Chinese market.

China, from which Renault made most of its profits, has thereby become one of its most important markets in the world, Chen said, stressing that in view of the development scale and speed of China's auto market, it is impossible for Renault not to get involved.

Ils parlent de "200 commandes" d'"une toute nouvelle voiture de sport électrique" envoyée à des unités à fins de recherche..... c'est effectivement abscons

Mais comme la suite annonce que la Chine est le plus important marché de Renault et générateur de la majorité de ses profits, j'ai comme un doute sur la fiabilité de la source :pense: (un peu de tendance à l'emphase chez Chen Guozhang, le PDG de Renault Chine?)
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
Oui ça serait sûrement vrai pour Nissan mais Renault... :euh:
Citation:

La Laguna et l'Espace pourraient quitter Sandouville

Renault souhaite transférer la production des remplaçants de ces modèles haut de gamme à Douai. Et spécialiser le site normand sur les véhicules utilitaires.


Le site de Renault à Sandouville, près du Havre, pourrait perdre la fabrication des voitures haut de gamme du constructeur, sa spécialité historique. Après avoir provoqué l'ire du gouvernement avec l'affaire de la Clio 4 en début d'année -le groupe a été soupçonné de vouloir transférer toute la production de ce modèle en Turquie-, Renault, détenu à 15% par l'État, ne compte pas délocaliser les prochaines générations de la Laguna et de l'Espace à l'étranger… mais en France. Il souhaite produire ces modèles, prévus à partir de 2013, non plus en Normandie, mais sur son site de Douai, dans le Nord, où il assemble déjà la Mégane.

Les remplaçantes de la Laguna et de l'Espace «ne peuvent pas être fabriquées sur la plate-forme actuelle de la Laguna et de l'Espace à Sandouville. Cette plate-forme est à trop petits volumes», a indiqué Patrick Pélata, le patron opérationnel de Renault, début octobre, sur France Bleue Haute-Normandie. L'an dernier, seules 63.000 voitures ont été fabriquées sur le site normand, alors que sur ce créneau, «tous nos concurrents sont sur des plates-formes qui sont à 500.000, voire 1 million de voitures par an», estime-t-il.

Conséquence, «nous préparons avec Nissan une plate-forme qui devrait regrouper une bonne quinzaine de véhicules de Renault et de Nissan», pour un volume estimé à «1,5 million de voitures par an», a ajouté le numéro deux de Renault. L'objectif serait de fabriquer notamment la Laguna et l'Espace sur la même plate-forme technique que la Mégane. Cette plate-forme a été baptisée «15-40», car elle est censée produire des modèles dont les prix s'échelonnent entre 15.000 et 40.000 euros, révèle une source interne.

Même si la direction privilégie clairement Douai, le site où sera installée cette plate-forme n'a pas encore été officiellement désigné. Ce sera «Douai ou Sandouville», souligne le numéro deux de Renault. Le constructeur espère pouvoir se prononcer en début d'année prochaine.

Pourquoi ces hésitations? Parce que le constructeur doit résoudre un Meccano industriel complexe. Renault veut en effet modifier radicalement l'ADN du site de Sandouville pour le spécialiser sur les véhicules utilitaires, explique une source interne.

Négociations en cours


Le groupe s'est engagé auprès de l'État à ne pas fermer Sandouville, mais aussi à relocaliser sur le site normand à partir de 2012 la production du remplaçant du Trafic, actuellement assemblé dans l'usine espagnole de Nissan, à Barcelone, et dans celle d'Opel, à Luton, en Grande-Bretagne. Renault en a produit 48 000 l'an passé, sur un créneau touché par la crise, et 83 000 en 2008. Ces volumes seuls ne donneraient toutefois pas à l'usine de la banlieue du Havre une activité intense.

Mais le français cherche depuis plusieurs mois à convaincre ses partenaires Opel (filiale de l'américain General Motors) et Nissan (dont il détient 43%) de transférer également la production de leurs utilitaires Vivaro et Primastar, fabriqués dans les mêmes usines que Renault en Espagne et en Grande-Bretagne, en France. Seul hic, l'usine normande est loin d'être la plus performante du groupe.

Avec Opel et Nissan, Renault pourrait fabriquer jusqu'à 180.000 véhicules utilitaires par an à Sandouville, si l'on prend comme base les volumes assemblés en 2007. De telles cadences redonneraient un second souffre à l'usine, qui n'emploie plus que 2 400 personnes, contre plus de 12.000 dans les années 1960. Le français pourrait alors plus facilement transférer son haut de gamme vers Douai. Même l'orgueil de Sandouville, d'où sont sorties les voitures les plus prestigieuses du groupe, doit en souffrir, sans doute, les deux usines pourraient y trouver leur compte. Car le site nordique, avec seulement 165.000 voitures produites en 2009 (contre 384.000 en 1998) est en effet loin, lui aussi, de tourner à plein régime.


http://www.lefigaro.fr/societes/2010/11/07/04015-20101107ARTFIG00224-la-laguna-et-l-espace-pourraient-quitter-sandouville.php

Ils sont bien renseignés...
Enfin, l'ex-remplaçant de l'Espace (J96) devait aussi être fait à Douai. C'est pas vraiment une surprise.
Pas mal...la Megane3 a une excellent platforme C...elle peut etre allongè pour faire une voiture plus grande....elle etait deja modifiè pour faire la Platforme B de la Clio.....
Volkswagen construit deja la Passat sur la base de la Golf5/6...et la nouvelle Polo derive elle meme...
Non, la nouvelle Polo est basée sur une nouvelle plateforme MQB différente de celle des générations précédentes de Polo/Golf.
_________________
Le gras, c'est la vie
Larry..merçi pour l'info...pardon pour la imprecision.
:razz:
BarbiDoll a écrit:
Citation:

La Laguna et l'Espace pourraient quitter Sandouville

Renault souhaite transférer la production des remplaçants de ces modèles haut de gamme à Douai. Et spécialiser le site normand sur les véhicules utilitaires.


Le site de Renault à Sandouville, près du Havre, pourrait perdre la fabrication des voitures haut de gamme du constructeur, sa spécialité historique. Après avoir provoqué l'ire du gouvernement avec l'affaire de la Clio 4 en début d'année -le groupe a été soupçonné de vouloir transférer toute la production de ce modèle en Turquie-, Renault, détenu à 15% par l'État, ne compte pas délocaliser les prochaines générations de la Laguna et de l'Espace à l'étranger… mais en France. Il souhaite produire ces modèles, prévus à partir de 2013, non plus en Normandie, mais sur son site de Douai, dans le Nord, où il assemble déjà la Mégane.

Les remplaçantes de la Laguna et de l'Espace «ne peuvent pas être fabriquées sur la plate-forme actuelle de la Laguna et de l'Espace à Sandouville. Cette plate-forme est à trop petits volumes», a indiqué Patrick Pélata, le patron opérationnel de Renault, début octobre, sur France Bleue Haute-Normandie. L'an dernier, seules 63.000 voitures ont été fabriquées sur le site normand, alors que sur ce créneau, «tous nos concurrents sont sur des plates-formes qui sont à 500.000, voire 1 million de voitures par an», estime-t-il.

Conséquence, «nous préparons avec Nissan une plate-forme qui devrait regrouper une bonne quinzaine de véhicules de Renault et de Nissan», pour un volume estimé à «1,5 million de voitures par an», a ajouté le numéro deux de Renault. L'objectif serait de fabriquer notamment la Laguna et l'Espace sur la même plate-forme technique que la Mégane. Cette plate-forme a été baptisée «15-40», car elle est censée produire des modèles dont les prix s'échelonnent entre 15.000 et 40.000 euros, révèle une source interne.

Même si la direction privilégie clairement Douai, le site où sera installée cette plate-forme n'a pas encore été officiellement désigné. Ce sera «Douai ou Sandouville», souligne le numéro deux de Renault. Le constructeur espère pouvoir se prononcer en début d'année prochaine.

Pourquoi ces hésitations? Parce que le constructeur doit résoudre un Meccano industriel complexe. Renault veut en effet modifier radicalement l'ADN du site de Sandouville pour le spécialiser sur les véhicules utilitaires, explique une source interne.

Négociations en cours


Le groupe s'est engagé auprès de l'État à ne pas fermer Sandouville, mais aussi à relocaliser sur le site normand à partir de 2012 la production du remplaçant du Trafic, actuellement assemblé dans l'usine espagnole de Nissan, à Barcelone, et dans celle d'Opel, à Luton, en Grande-Bretagne. Renault en a produit 48 000 l'an passé, sur un créneau touché par la crise, et 83 000 en 2008. Ces volumes seuls ne donneraient toutefois pas à l'usine de la banlieue du Havre une activité intense.

Mais le français cherche depuis plusieurs mois à convaincre ses partenaires Opel (filiale de l'américain General Motors) et Nissan (dont il détient 43%) de transférer également la production de leurs utilitaires Vivaro et Primastar, fabriqués dans les mêmes usines que Renault en Espagne et en Grande-Bretagne, en France. Seul hic, l'usine normande est loin d'être la plus performante du groupe.

Avec Opel et Nissan, Renault pourrait fabriquer jusqu'à 180.000 véhicules utilitaires par an à Sandouville, si l'on prend comme base les volumes assemblés en 2007. De telles cadences redonneraient un second souffre à l'usine, qui n'emploie plus que 2 400 personnes, contre plus de 12.000 dans les années 1960. Le français pourrait alors plus facilement transférer son haut de gamme vers Douai. Même l'orgueil de Sandouville, d'où sont sorties les voitures les plus prestigieuses du groupe, doit en souffrir, sans doute, les deux usines pourraient y trouver leur compte. Car le site nordique, avec seulement 165.000 voitures produites en 2009 (contre 384.000 en 1998) est en effet loin, lui aussi, de tourner à plein régime.


http://www.lefigaro.fr/societes/2010/11/07/04015-20101107ARTFIG00224-la-laguna-et-l-espace-pourraient-quitter-sandouville.php

Ils sont bien renseignés...
Enfin, l'ex-remplaçant de l'Espace (J96) devait aussi être fait à Douai. C'est pas vraiment une surprise.



Tiens, il me semble que cela confirme les infos que j´avais évoquées ici il y a quelques temps.... C´est marrant, il faut être journaliste ou DG pour être écouté :bluecry:


Pour Polo, elle est bien sur MQB qui correspond à Golf7 (la 5/6 est PQ35..). Chez VW, il y aura aussi une "mini" Polo construite en Rep. TchQ pour concurencer Twingo. :crazy:
Citation:
Zoé contre Renault : les familles déboutées par la justice
LEMONDE.FR avec AFP | 10.11.10 | 12h49 • Mis à jour le 10.11.10 | 19h35

Renault pourra baptiser sa future voiture électrique Zoé. Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a débouté, mercredi 10 novembre, des familles s'opposant au constructeur automobile, désireuses de protéger le prénom de leurs enfants. L'action en justice a été engagée par deux familles, dont le patronyme est Renault, pour éviter que leurs filles, toutes deux baptisées Zoé, ne fassent l'objet de "moqueries constantes" lors de la commercialisation, à la mi-2012, de la petite berline "ZOE". Elles sont soutenues dans leur action par l'Association pour la défense de nos prénoms (ADNP).

Dans son ordonnance, la juge Magali Bouvier a jugé irrecevable l'action de l'ADNP, celle-ci n'ayant pas su arguer d'un "préjudice certain, direct et personnel". Elle a débouté les familles, estimant qu'elles "ne justifi(ai)ent pas l'existence d'un péril imminent". Le critère de l'urgence est en effet indispensable au juge des référés pour pouvoir ordonner une quelconque mesure. Enfin, la magistrate considère que rien ne prouve que l'usage du prénom Zoé pour une voiture soit "de nature à constituer une atteinte à la dignité des deux jeunes demanderesses dont ni la personne ni l'image ne sont en cause".

L'avocat des familles, Me David Koubbi, a déclaré qu'il allait "relever appel de cette décision en début de semaine prochaine et introduire d'autres actions devant d'autres juridictions". L'avocat entend prouver que l'argumentation de la compagnie automobile est infondée. "Dans son argumentation, Renault nous dit que Zoé, ce n'est pas un prénom, mais un mot grec qui signifie 'la vie'". Or, poursuit l'avocat, la compagnie automobile a reconnu implicitement que Zoé était un prénom, en commandant un sondage intitulé "Polémique face à l'utilisation du prénom Zoé par Renault". Dans ce sondage, note par ailleurs l'avocat, 38 % des sondés estiment "déplacé ou tout à fait déplacé" le procédé d'appeler une voiture par un prénom.

LES CRAINTES DES FAMILLES

A l'audience du 21 octobre, devant la juge des référés Magali Bouvier, l'avocat des familles avait alors brocardé le cynisme du constructeur et dénoncé des atteintes à la personnalité, à la vie privée et à la dignité humaine. "Aujourd'hui, avait plaidé Me David Koubbi, nous constatons que les industriels, pour valoriser et humaniser leurs produits, transforment les prénoms en marque. Et selon que nous aurons de la chance ou pas, nous serons un joli pot de fleurs, ou au contraire un martinet, un godemiché ou un balai à toilettes."

La crainte de l'avocat est que les parents "ne fassent changer le nom de leur enfant pour qu'il ne s'appelle pas comme une voiture". Les avocats de Renault, quant à eux, ont rappelé que le constructeur automobile avait déposé la marque ZOE, en majuscules et sans accent, dès 1991, à l'époque où ce prénom n'était pas à la mode. Après avoir été gardé en sommeil, le nom a commencé à être exploité en 2005 pour désigner un prototype. Trois ans plus tard, Renault a finalement décidé de baptiser ainsi sa voiture électrique à "zéro émission".

"RENAULT A TUÉ DES PRÉNOMS"

La fusée Ariane, le parfum Anaïs, les aliments pour chats Félix, les boutiques Chloé, les boulangeries Paul, les plats cuisinés Marie : "tout le monde le fait", s'était défendu Me Pierre Deprez, l'avocat de Renault, car à ce jour, "la loi n'interdit pas" l'utilisation commerciale des prénoms. "C'est la liberté du commerce."

Ce n'est pas la première fois que l'utilisation de prénoms par Renault pour baptiser ses véhicules nourrit la polémique. Dans les années 1990, le lancement de la Clio, et surtout de la Mégane, mirent en émoi des parents indignés de voir une marque de voitures s'approprier le prénom de leur fille. Le prénom, très populaire dans les maternités, tomba alors rapidement en désuétude. Redoutant une association "préjudiciable", le procureur de la République de Nantes (Loire-Atlantique) tenta même d'interdire à la famille Renaud de choisir ce patronyme pour sa fille.

"Chaque fois que Renault a utilisé un prénom pour une de ses voitures, il l'a tué. Il y avait des petites filles prénommés Clio, il n'y en a plus. Il y avait de nombreuses Mégane, il n'y en a plus...", argumentait Me Koubbi en octobre dans un entretien avec Le Post.

"COLLER AUX ATTENTES DU FUTUR CLIENT"

Le choix d'un nom pour un produit est un processus long et complexe. Certains constructeurs possèdent en interne des concepteurs chargés d'inventer de nouvelles appellations, d'autres préfèrent recourir à des agences externes. Dans les deux cas, il s'agit "de se mettre dans la peau du futur client" pour coller au plus près à ses attentes, explique M. Botton, PDG de l'agence française Nomen, spécialisée dans la création de noms de marque.

Une fois un nom retenu, il est passé à la moulinette par des juristes et des linguistes pour s'assurer qu'il est libre de droits, prononçable dans toutes les langues des pays où le véhicule sera vendu, et qu'il ne comporte pas de connotations négatives.

C'est en 1987 que Renault a choisi d'abandonner les simples numéros pour attribuer à ses nouveaux modèles des noms dédiés, jugés plus évocateurs. "Aujourd'hui, la liste des prénoms n'est plus fermée car on peut donner à peu près n'importe quel prénom à un enfant", souligne M. Botton, ce qui brouille un peu plus la frontière entre prénoms et noms de marque.
_________________
Le gras, c'est la vie
Barbidoll a ecrit: "Pour Polo, elle est bien sur MQB qui correspond à Golf7 (la 5/6 est PQ35..)".

alors,plus au moins, j'avait dit bien.......Polo nouvelle et pas Golf5/6 mais Golf7 ont la meme base.. merçi Barbidoll!! :wink:
godzilla75 a écrit:
Barbidoll a ecrit: "Pour Polo, elle est bien sur MQB qui correspond à Golf7 (la 5/6 est PQ35..)".

alors,plus au moins, j'avait dit bien.......Polo nouvelle et pas Golf5/6 mais Golf7 ont la meme base.. merçi Barbidoll!! :wink:


Je m´appelle pas "Barbidoll" :twisted:
larry.kubiak a écrit:
Citation:
Zoé contre Renault : les familles déboutées par la justice
LEMONDE.FR avec AFP | 10.11.10 | 12h49 • Mis à jour le 10.11.10 | 19h35

Renault pourra baptiser sa future voiture électrique Zoé. Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a débouté, mercredi 10 novembre, des familles s'opposant au constructeur automobile, désireuses de protéger le prénom de leurs enfants. L'action en justice a été engagée par deux familles, dont le patronyme est Renault, pour éviter que leurs filles, toutes deux baptisées Zoé, ne fassent l'objet de "moqueries constantes" lors de la commercialisation, à la mi-2012, de la petite berline "ZOE". Elles sont soutenues dans leur action par l'Association pour la défense de nos prénoms (ADNP).

Dans son ordonnance, la juge Magali Bouvier a jugé irrecevable l'action de l'ADNP, celle-ci n'ayant pas su arguer d'un "préjudice certain, direct et personnel". Elle a débouté les familles, estimant qu'elles "ne justifi(ai)ent pas l'existence d'un péril imminent". Le critère de l'urgence est en effet indispensable au juge des référés pour pouvoir ordonner une quelconque mesure. Enfin, la magistrate considère que rien ne prouve que l'usage du prénom Zoé pour une voiture soit "de nature à constituer une atteinte à la dignité des deux jeunes demanderesses dont ni la personne ni l'image ne sont en cause".

L'avocat des familles, Me David Koubbi, a déclaré qu'il allait "relever appel de cette décision en début de semaine prochaine et introduire d'autres actions devant d'autres juridictions". L'avocat entend prouver que l'argumentation de la compagnie automobile est infondée. "Dans son argumentation, Renault nous dit que Zoé, ce n'est pas un prénom, mais un mot grec qui signifie 'la vie'". Or, poursuit l'avocat, la compagnie automobile a reconnu implicitement que Zoé était un prénom, en commandant un sondage intitulé "Polémique face à l'utilisation du prénom Zoé par Renault". Dans ce sondage, note par ailleurs l'avocat, 38 % des sondés estiment "déplacé ou tout à fait déplacé" le procédé d'appeler une voiture par un prénom.

LES CRAINTES DES FAMILLES

A l'audience du 21 octobre, devant la juge des référés Magali Bouvier, l'avocat des familles avait alors brocardé le cynisme du constructeur et dénoncé des atteintes à la personnalité, à la vie privée et à la dignité humaine. "Aujourd'hui, avait plaidé Me David Koubbi, nous constatons que les industriels, pour valoriser et humaniser leurs produits, transforment les prénoms en marque. Et selon que nous aurons de la chance ou pas, nous serons un joli pot de fleurs, ou au contraire un martinet, un godemiché ou un balai à toilettes."

La crainte de l'avocat est que les parents "ne fassent changer le nom de leur enfant pour qu'il ne s'appelle pas comme une voiture". Les avocats de Renault, quant à eux, ont rappelé que le constructeur automobile avait déposé la marque ZOE, en majuscules et sans accent, dès 1991, à l'époque où ce prénom n'était pas à la mode. Après avoir été gardé en sommeil, le nom a commencé à être exploité en 2005 pour désigner un prototype. Trois ans plus tard, Renault a finalement décidé de baptiser ainsi sa voiture électrique à "zéro émission".

"RENAULT A TUÉ DES PRÉNOMS"

La fusée Ariane, le parfum Anaïs, les aliments pour chats Félix, les boutiques Chloé, les boulangeries Paul, les plats cuisinés Marie : "tout le monde le fait", s'était défendu Me Pierre Deprez, l'avocat de Renault, car à ce jour, "la loi n'interdit pas" l'utilisation commerciale des prénoms. "C'est la liberté du commerce."

Ce n'est pas la première fois que l'utilisation de prénoms par Renault pour baptiser ses véhicules nourrit la polémique. Dans les années 1990, le lancement de la Clio, et surtout de la Mégane, mirent en émoi des parents indignés de voir une marque de voitures s'approprier le prénom de leur fille. Le prénom, très populaire dans les maternités, tomba alors rapidement en désuétude. Redoutant une association "préjudiciable", le procureur de la République de Nantes (Loire-Atlantique) tenta même d'interdire à la famille Renaud de choisir ce patronyme pour sa fille.

"Chaque fois que Renault a utilisé un prénom pour une de ses voitures, il l'a tué. Il y avait des petites filles prénommés Clio, il n'y en a plus. Il y avait de nombreuses Mégane, il n'y en a plus...", argumentait Me Koubbi en octobre dans un entretien avec Le Post.

"COLLER AUX ATTENTES DU FUTUR CLIENT"

Le choix d'un nom pour un produit est un processus long et complexe. Certains constructeurs possèdent en interne des concepteurs chargés d'inventer de nouvelles appellations, d'autres préfèrent recourir à des agences externes. Dans les deux cas, il s'agit "de se mettre dans la peau du futur client" pour coller au plus près à ses attentes, explique M. Botton, PDG de l'agence française Nomen, spécialisée dans la création de noms de marque.

Une fois un nom retenu, il est passé à la moulinette par des juristes et des linguistes pour s'assurer qu'il est libre de droits, prononçable dans toutes les langues des pays où le véhicule sera vendu, et qu'il ne comporte pas de connotations négatives.

C'est en 1987 que Renault a choisi d'abandonner les simples numéros pour attribuer à ses nouveaux modèles des noms dédiés, jugés plus évocateurs. "Aujourd'hui, la liste des prénoms n'est plus fermée car on peut donner à peu près n'importe quel prénom à un enfant", souligne M. Botton, ce qui brouille un peu plus la frontière entre prénoms et noms de marque.




Rien que pour se faire de la Pub...

Ils ont qu'a appeler leurs gosses Chantal, Marie-Charlotte ou Alphonse, comme au bon vieux temps. (je dec)

Moi je m'appelle Jean-Marc et aucune marque ne porte mon nom ^^ :irony:


Non mais sérieusement, je suis plus près à me moquer d'une Kimberley que d'une Mégane, j'en connais une, elle est bien dans sa peau...
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
Pardon Guill 007......
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
LES PROJETS DE RENAULT D’ICI A 2013

30 novembre

AUTO PLUS (30/11/10) détaille les projets de Renault d’ici à 2013. Le constructeur prévoirait de lancer la Fluence Z.E. mi-2011, la petite Twizy électrique, la Clio IV et la Mégane phase 2 fin 2011, la Zoé électrique mi-2012, la Laguna IV fin 2012, la Twingo City et la Twingo Campus début 2013, et l’« ULC » (Ultra Low Cost, modèle à bas coût conçu avec l’Indien Bajaj qui ne devrait pas être vendu en France) mi-2013.

D’après le magazine, d’autres projets seraient en suspens, parmi lesquels le véhicule monocorps à quatre roues motrices Egeus, la cinquième génération de l’Espace, voire même la voiture concept électrique Dezir.
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Toujours autant de conneries. Il devrait lire Planete Renault franchement... Il sortirais moins de conneries :mrgreen:
C'est clair, mais c'est peut être pas que des conneries.
Disons qu'il y a 33% de sur, puisque c'est officiel (tout ce qui concerne l'électrique et la Clio IV) , 33% de probable puisque des info plus ou moins officielles circules déjà (Mégane phase 2, Twingo City et ULC)
Et enfin tout le reste qui est pure spéculation, (ils balancent au hasard et avec un peu de chance certains trucs seront juste ) Bref si on suis un peu l'actu automobile ca nous apprend rien. Mais bon ca confirme quand même certaines pistes.
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Ubuntu a écrit:
C'est clair, mais c'est peut être pas que des conneries.
Disons qu'il y a 33% de sur, puisque c'est officiel (tout ce qui concerne l'électrique et la Clio IV) , 33% de probable puisque des info plus ou moins officielles circules déjà (Mégane phase 2, Twingo City et ULC)
Et enfin tout le reste qui est pure spéculation, (ils balancent au hasard et avec un peu de chance certains trucs seront juste ) Bref si on suis un peu l'actu automobile ca nous apprend rien. Mais bon ca confirme quand même certaines pistes.

Les dates sont fausses...
Pour les électriques elles sont bonnes, pour le reste j'en sais rien, mais c'est vrai que ça ne semble pas coller avec ce qui ce dit.
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Oui enfin la plupart ont été communiquées officiellement :euh:

Quant aux sorties, en général il suffit de se dire que le restylage arrive en milieu de vie :sifflote:

La Mazda 6 a été présentée fin 2007, le restyling était à Genève en mars 2010. Je crois que les Nostradamus de Caradisiac vont tirer les cartes, lire dans les entrailles de poulet et sortir le scoop de l'année en ce qui concerne la présentation de la remplaçante :mdr:
Toutes les dates ne correspondent pas, les shops ba vous basé pas dessus pour vous faire une idée... y a rien de bon :ouioui:
rpm91
Modérateur PR
Message Jeu 02 Dec, 2010 11:12
Citation:
Renault fait sa publicité sur iPhone
Renault fait sa publicité sur iPhone
Présenté lors d’un show dont Steve Jobs a le secret, iAd est la régie publicitaire proposée par Apple pour les applications iPhone. Si Nissan avait participé à l’avant-projet et avait mis en avant Leaf lors de la keynote, c’est maintenant Renault qui se lance sur ce projet pour promouvoir Twizy.

En lançant le marketing mobile avec Twizy sur iAd, Renault s’adresse à la clientèle d’Apple en tant que pionnier d’une nouvelle génération de mobilité.

Sans pour autant devoir quitter l’application sur laquelle ils se trouvent, les utilisateurs d’iPhone et d’iPod touch peuvent naviguer et s’informer sur les véhicules électriques.

L’iAd propose des fonctions multiples telles que calculer le temps de charge de son Twizy pendant ses activités quotidiennes comme se faire couper les cheveux ou faire du sport, découvrir les différents design de Twizy en agitant son iPhone ou iPod Touch et même pré-reserver un véhicule électrique.

A voir sur votre iPhone !

Source : Renault

Le marketing, ou l'art de faire passer des vessies pour des lanternes: "calculer le temps de charge de son Twizy pendant ses activités quotidiennes comme se faire couper les cheveux"
A quand la série limitée L'Oréal?:eyes:
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
CONSOMMATION ET EMISSIONS EN BAISSE POUR LES MEGANE ET SCENIC

7 décembre

Equipée du moteur 1.5 DCi de 110 ch, la Renault Mégane ne consomme plus que 4 l/100 km et limite ses émissions de CO2 à 106 g/km. Le Scénic sera quant à lui disponible en mai prochain avec un organe 1.6 DCi équipé d’un dispositif de mise en veille, qui lui permettra de ramener sa consommation à 4,5 l/100 km et ses émissions à 119 g/km. (FIGARO 7/12/10)
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
avec la boîte EDC ou pas? sur la Mégane, elle consomme moins qu'en boîte manuelle
Renault se replace bien en Diesel, si seulement ils pouvaient s'occuper des moteurs essence maintenant
Surtout que les diesel sont "d'ancienne génération" je crois.
Zoom-Zoom a écrit:
avec la boîte EDC ou pas? sur la Mégane, elle consomme moins qu'en boîte manuelle
Renault se replace bien en Diesel, si seulement ils pouvaient s'occuper des moteurs essence maintenant


C'est la version dCi 110 en boite manu qui est à 106g. L'EDC reste à 114g

En ce qui concerne le Scénic, il y a maintenant une version dCi 95 (remplaçant la dCi 85) à 118g, avec une boite 6, mais au rapports nettement plus long que la dCi 110 (ceci explique probablement cela)
_________________
'20 Tesla Model3 SR+ (Irlandaise)
'85 Super 5 TC (Française)
'86 Alliance DL Convertible (import US) -> En vente
Renault se porte bien... sa marque beaucoup moins
[url]
http://www.lexpansion.com/entreprise/renault-se-porte-bie..ns_245228.html[/url]
Citation:
Cette année, les ventes de la filiale roumaine à bas coût devraient atteindre près de 700.000 véhicules, soit 1/3 des ventes du groupe


Les journalistes confondent toujours la marque Dacia et Renault. Renault vend beaucoup plus de Logan sous sa marque et même de Sandero que sous la marque Dacia.
Russie, Amérique du Sud, Afrique du Sud sur tous ces marchés, ce sont des Renault.
Mais bon, les journalistes ne depassent pas l'hexagone alors...
Citation:
les usines de PSA peinent à répondre à la demande de la nouvelle DS3, les usines Renault, elles, tournent au ralenti.

Je veux bien pour la DS3, mais globalement en Europe de janvier a octobre, PSA fait - 1,7% et Renault fait + 7% (+6,2 pour Renault + 10,5 pour Dacia). Alors si il y a des usines qui tournent au ralenti ca doit plutôt être du coté de chez PSA!
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
BarbiDoll a écrit:
Citation:
Cette année, les ventes de la filiale roumaine à bas coût devraient atteindre près de 700.000 véhicules, soit 1/3 des ventes du groupe


Les journalistes confondent toujours la marque Dacia et Renault. Renault vend beaucoup plus de Logan sous sa marque et même de Sandero que sous la marque Dacia.
Russie, Amérique du Sud, Afrique du Sud sur tous ces marchés, ce sont des Renault.
Mais bon, les journalistes ne depassent pas l'hexagone alors...


Tu as raison mais à leur décharge, il faut avouer que Renault joue de cette ambiguité dans ses communiqués de presse ... Tout ca pour tourner les chiffres à son avantage en parlant de "gamme entry"...

Et finalement, heureusement que Renault vend des Logan, Duster, Sandero (Scala...) à son compte, car sans ces autos, les ventes totales de la marques seraient bien moins excitantes.

Donc double bénef dans les CP:
1/ Les ventes de Renault progressent
2/ Les ventes de la "Gamme Entry" sont à 700.000
_________________
'20 Tesla Model3 SR+ (Irlandaise)
'85 Super 5 TC (Française)
'86 Alliance DL Convertible (import US) -> En vente
et la marge est à 2.5 ou 3 pour renault grâce aux logan pas rebadgées et non pas 2.
LE POINT SUR LES OBJECTIFS DE RENAULT-NISSAN A CHENNAI

17 décembre

Renault-Nissan pourrait atteindre en avance ses objectifs d’investissements et de capacité de production dans son usine de Chennai. Ces objectifs avaient été fixés en 2008 par le gouvernement du Tamil Nadu pour l’horizon 2015.

Kiminobu Tokuyama, directeur général de Nissan India, indique que le constructeur a déjà investi à Chennai 381,5 millions d’euros sur les 746,5 promis pour la période 2008-2015. Le site dispose déjà d’une capacité de production de 200 000 unités par an, qui pourrait être doublée à l’avenir.

L’usine, qui produit déjà des Nissan Micra, commencera à fabriquer des Renault Koleos et Fluence destinés au marché indien à partir de 2011. « Nous avons commencé les exportations vers l’Europe au mois d’octobre. Jusqu’à présent, nous avons exporté 15 000 unités. Nous tablons sur l’exportation de 110 000 véhicules durant la première année (d’ici à octobre 2011) vers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, et nous porterons par la suite ce chiffre à 210 000 unités, principalement des Micra et d’autres futurs modèles », souligne par ailleurs M. Tokuyama. (ECONOMIC TIMES 17/12/10)
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
RENAULT MARQUE LA PLUS FIABLE EN EUROPE SELON AUTOBILD
selon le magazine allemand AUTOBILD pourtant tres chauvin et tres tres pro-VW les constructeurs les plus fiables sont :
http://www.autobild.de/artikel/kummerkasten-bilanz-2010-1307970.html
1daihatsu
2subaru
3suzuki
4renault 1er europeen
5toyota
etc
les 10 pires

Citation:
1. Alfa Romeo
2. Kia
3. Mazda
4. Chevrolet
4. Skoda
6. Citroën
7. Dacia
8. Seat
9. VW
10. Audi


Mazda 3e pire? bah voyons :twisted:


Sauter vers: