Accueil / Le Groupe Renault et les chiffres clés

[Renault] News du Groupe

Cela voudrait dire que la Twingo serait remplacée 5 ans après sa sortie :pense:
Le Technocentre Renault change de nom et devient le "Losange". Renault a décidé de rebaptiser son centre de recherche des yvelines avec un nom plus fédérateur.

Inauguré en 1998, le Technocentre a été conçu pour regrouper l'ensemble des ingénieurs en charge de projets de nouveaux véhicules de Renault. En 12 ans, il est devenu le centre de l'ingénierie mondiale du groupe, au coeur d'un réseau d'établissements techniques en France et à l'étranger (Espagne, Roumanie, Brésil, Corée, Inde). Au fil des années, le Technocentre a également accueilli des salariés des autres métiers de Renault : le design, la fabrication, les
achats...
Zzeria
Membre d'honneur
Message Ven 12 Fev, 2010 18:02
Et m... !

Je suis sur le point de lancer la nouvelle version de mon site Renault Concepts... Or il change de nom afin d'éviter qu'on pense que c'est un site officiel du groupe... pour s'appeler Rue du Losange ! Flûte alors, on va encore penser que c'est un site officiel !
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
RENAULT DEPLORE DES COUTS DE MAIN D’OEUVRE TROP ELEVES

23 février

Les prix de l’électricité et les coûts de main-d’oeuvre sont trop élevés en Slovénie, membre de la zone euro, a déclaré le 22 février Ales Bratoz, responsable de l’usine Renault-Revoz. Premier exportateur du pays, Renault a annoncé en janvier qu’il pourrait mettre un terme à la production de la Clio en Slovénie dans les prochaines années. La Clio est l’un des deux modèles assemblés sur le site de Revoz, qui devrait accueillir un nouveau véhicule cette année.

M. Bratoz estime que les prix de l’électricité et les coûts de main-d’oeuvre devraient baisser en Slovénie pour améliorer la compétitivité du pays. Les coûts de main-d’oeuvre devraient au contraire augmenter avec la décision prise par le Parlement d’augmenter de 22 % le salaire mensuel minimum, à 562 euros.

L’usine de Revoz portera le salaire mensuel net minimum de ses 3 000 salariés de 562 à plus de 600 euros à compter du mois de mars. Le site a produit 212 680 voitures en 2009, en hausse de 7 %, grâce à la demande accrue suscitée par les primes à la casse instaurées dans plusieurs Etats de l’Union européenne. (REUTERS 22/2/10)

No comment!
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Il faut replacer cela dans le contexte. Le directeur de l'usine de Novo Mesto est un slovène et donc son discours est logique pour une entreprise slovène dans son pays même si les salaires nous paraissent faibles.
Si l'état annonce une augmentation du SMIC de 20%, je pense que le MEDEF va avoir le même discours en France.

Mais bien sur de la presse, ce n'est pas un responsable slovène qui s'exprime mais Renault, Carlos Ghosn, les méchants patrons...
Et hop, dans l'humanité, cela va être, 600 euros de salaire c'est trop pour Renault qui veut délocaliser encore plus :eyes:
rpm91
Modérateur PR
Message Lun 01 Mar, 2010 15:03
Intéressante interview de Pelata dans Libé d'aujourd'hui.
J'essaierai de le récupérer demain pour le scanner.

http://www.liberation.fr/economie/0101621942-le-danger-c-..sociale-et-politique

Le titre fait référence au pataquès politique sur les fabrications hors France et pour l'aspect social à la lettre de remerciement promettant 4% de prime aux seuls cadres dirigeants pour l'atteinte de l'objectif financier grâce aux efforts de "tous".
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
Sans doute un petit extrait.

RENAULT NE PREVOIT PAS DE REPRISE CETTE ANNEE

1er mars

Dans un entretien à LIBERATION (1/3/10), Patrick Pélata, directeur général de Renault, indique qu’il ne prévoit pas de reprise en 2010. « Il y a quelques semaines, on prévoyait un marché européen à - 10 % cette année. C’était en supposant qu’il y aurait une reprise économique. Mais les informations que nous avons aujourd’hui sont moins bonnes. Le scénario d’une reprise est de plus en plus repoussé dans le temps. Cela nous rend relativement prudents », explique M. Pélata. « Chez Renault, nous aurons encore du chômage partiel en 2010 », ajoute-t-il.

M. Pélata évoque par ailleurs la stratégie du groupe dans l’électrique, soulignant que cet axe constituera une véritable « révolution » au cours des prochaines années. « Nous sommes encore plus sûrs de nous en matière de véhicule électrique qu’il y a deux ans. L’opinion y est favorable, le coût des batteries diminue, le gouvernement a pris des mesures et d’autres s’y mettent. Les crises économique et écologique se rencontrent ».
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
rpm91 a écrit:
et pour l'aspect social à la lettre de remerciement promettant 4% de prime aux seuls cadres dirigeants pour l'atteinte de l'objectif financier grâce aux efforts de "tous".

En voilà une analyse bien marquée... ce n'est absolument pas ce qu'il ressort de l'article de libé. ouvriers: salaires maintenus en 2009 et 2010, Cadres: perte de la part variable en 2009, et rétablissement d'une partie de celle-ci en 2010 pour maintenir la motivation.
En tout cas c'est ma lecture.
Zzeria
Membre d'honneur
Message Mar 02 Mar, 2010 09:03
Programme des interventions publiques intéressantes aujourd'hui à Genève :

- Directeur Général de Citroën dès 8h30,
- patron de Renault et Nissan à 12h,
- Directeur Commercial de Renault à 16h30

Source:Boursier.com
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
Zzeria
Membre d'honneur
Message Mar 02 Mar, 2010 10:03
Renault Nissan et Lada ambitionnent de contrôler 40% du marché russe

Citation:
En Russie, où le groupe Renault et sa filiale japonaise Nissan détiennent 25% d'AvtoVAZ, le constructeur de la Lada, Carlos Ghosn s'est déclaré optimiste sur l'évolution du marché.

"Je suis assez confiant sur l'année 2010 en Russie notamment compte tenu des mesures de soutien à la consommation que le gouvernement russe vient de décider, qui vont démarrer dès la semaine prochaine, et qui vont privilégier les petites voitures de Lada", a souligné Carlos Ghosn, estimant que l'investissement de Renault dans AvtoVAZ "va être payant".

Le président de Renault a déclaré la veille à Moscou que le groupe pourrait ajuster la taille de sa part dans AvtoVAZ si le gouvernement russe le lui demandait.

Renault Nissan et Lada, qui contrôlent actuellement un tiers du marché russe, ambitionnent de porter cette part à 40%.


Source: Renault prévoit une hausse de 3% du marché automobile mondial
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
Dernière édition par Zzeria le Mar 02 Mar, 2010 10:03; édité 1 fois
rpm91
Modérateur PR
Message Mar 02 Mar, 2010 11:03
loulou57 a écrit:
rpm91 a écrit:
et pour l'aspect social à la lettre de remerciement promettant 4% de prime aux seuls cadres dirigeants pour l'atteinte de l'objectif financier grâce aux efforts de "tous".

En voilà une analyse bien marquée... ce n'est absolument pas ce qu'il ressort de l'article de libé. ouvriers: salaires maintenus en 2009 et 2010, Cadres: perte de la part variable en 2009, et rétablissement d'une partie de celle-ci en 2010 pour maintenir la motivation.
En tout cas c'est ma lecture.

Ta lecture me paraît fidèle aux propos de M Pelata :wink:
Je ne fais que citer le contexte qui peut expliquer le titre relatif à une "crise sociale" pour ceux des lecteurs qui ne connaîtraient pas la polémique en cours chez Renault.

Par ailleurs, je reste convaincu que si les salaires doivent varier en fonction des enjeux financiers des décisions dont on est responsable, cette variation doit aussi avoir des limites de décence que je ne trouve plus quand on parle en dizaines de Millions d'euros
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
Zzeria
Membre d'honneur
Message Mar 02 Mar, 2010 12:03
Je ne trouve plus mention de l'intervention de Carlos Ghosn à midi...
Par contre il est possible cet après-midi de voir en ligne les deux conférences de presse Dacia et Renault (cette dernière par Jérôme Stroll) :

* La conférence de presse Dacia, à 14h45 (heure de Paris)
* La conférence de presse Renault, à 16h15 (heure de Paris)

www.renault.com/fr/Vehicules/motor-show-blog/archi..20salon/default.aspx
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
Zzeria
Membre d'honneur
Message Mar 02 Mar, 2010 13:03
Réponse faite par Renault en ligne à ma question :
"La conférence de presse de Carlos Ghosn (PDG de Renault-Nissan) à 12h concerne uniquement Nissan et est retransmise également sur le site officiel du salon de Genève : http://www.salon-auto.tv/pressconf/"
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
Il y a encore de la friture dans l'air entre Estrosi et Pelata : http://eco.rue89.com/2010/03/02/christian-estrosi-se-reve..ult-tout-rose-141141

Du coup, l'article de Pelata dans Libé est consultable librement : http://www.liberation.fr/economie/0101621942-le-danger-c-..sociale-et-politique
_________________
Le gras, c'est la vie
Dernière édition par larry.kubiak le Mer 03 Mar, 2010 11:03; édité 1 fois
Carlos Ghosn « veut que la France reste compétitive »


Régulièrement accusé de délocaliser une part de plus en plus importante de sa production automobile dans les pays à bas coûts et de ne plus réaliser en France que 25 % de ses fabrications mondiales, Carlos Ghosn, le PDG de Renault, se défend en inversant la charge de la preuve : « Il faut que nous retrouvions les conditions d'une compétitivité française. Depuis une dizaine d'années, l'Allemagne s'est beaucoup plus attaquée aux charges que nous. Elle a donc nettement gagné en compétitivité. Je ne parle pas du niveau des salaires, il serait irréaliste de vouloir faire des gains en les diminuant. Ce dont je parle, c'est de la taxe professionnelle et des charges. Il n'y a pas d'échappatoire, il faut que la France gagne en compétitivité », a-t-il dit hier à quelques journalistes dans le cadre du Salon de Genève.

Certes, la taxe professionnelle a bien été supprimée, mais « elle a été compensée par autre chose », relève-t-il. Aussi, pour une voiture moyenne comme la Clio, cette suppression ne représente qu'un allégement de 50 euros et non les 250 euros escomptés voici un an au moment des états généraux de l'automobile. En clair, à Renault de faire des propositions dans ces domaines et au gouvernement de prendre ses responsabilités.
Perspectives dans les BRIC

Par ailleurs, dans l'attente d'une hypothétique reprise du marché ouest-européen, son principal débouché, le groupe n'entend pas rester les bras croisés dans les BRIC, où il veut se renforcer avec l'aide de son allié Nissan. Lors d'un récent séminaire interne, il a été décidé de proposer dans chacun de ces pays clefs (Brésil, Russie, Inde, Chine, plus le Moyen-Orient) des véhicules similaires dits d'entrée de gamme, vendus sous plusieurs marques pour faire des économies d'échelle.

Sur chaque marché, l'idée est de se positionner au « point d'entrée », à savoir le prix le plus bas offert par la concurrence. Niveau tarifaire qui varie beaucoup d'un pays à l'autre. En Inde, Renault et Nissan s'allieront au constructeur local Bajaj. En Russie, pays des Lada, ils proposeront des véhicules conjoints avec AvtoVAZ. Au Brésil, où il leur manque un produit « low cost », les deux alliés défieront plus facilement Fiat et VW, les deux rois du marché local. « Notre alliance nous permet de faire des choses qu'aucun constructeur n'aurait pu faire seul », selon Carlos Ghosn. Autant de produits annoncés à moyen terme. De quoi oublier les pertes nettes de 3,1 milliards d'euros de Renault l'an dernier, en partie liées au déficit propre à sa filiale à 44 %, Nissan.
www.lesechos.fr/info/auto/020394193744-carlos-ghos..ste-competitive-.htm

Bon et bien on apprend au moins une chose, c'est que Nissan est une filiale de Renault. :mrgreen:
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
N'empêche si on va regarder dans les faits, on pourais presque dire ça puisque les 15% de Nissan dans Renault sont pour ainsi dire symboliques....
RENAULT-NISSAN CONTINUE DE CHERCHER UN PARTENAIRE

4 mars

Renault-Nissan continue de chercher un partenaire stratégique pour partager ses coûts. « Nous discutons avec beaucoup de personnes et les mots clé de nos discussions sont : économies d’échelle, investissement commun et partage de technologies. Si on arrive à trouver un troisième partenaire, cela nous donnera un véritable avantage. L’Alliance est un groupe qui présente un bilan tout à fait raisonnable et peut se permettre une stratégie plus agressive », a expliqué Carlos Ghosn, président de Renault et de Nissan.

M. Ghosn a toutefois précisé qu’il ne cherchait pas à réaliser de fusions ; « L’histoire a montré que les fusions ne survivent pas ». (AUTOMOTIVE NEWS, BLOOMBERG 3/3/10)

Daimler? peut être un peu gros pour nous, ca risque d'être indigeste, et puis la marque Renault se trouverait dans la position du petit Poucet du groupe...
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Tu soulève un point interessant Ubuntu , et j'utiliserais plutot le terme complémentaire que petit poucet.
Discours de Nicolas Sarkozy à Marignane
> Renault épinglé


Lors de son discours de clôture des états généraux de l'industrie à Marignane, Nicolas Sarkozy s'en est pris particulièrement à Renault, sans toutefois citer le constructeur. Cette prise de position fait suite à la polémique concernant le projet du constructeur de délocaliser la production de sa future Clio en Turquie.

"Je n'accepte pas que le grand groupe privé automobile PSA ait les deux tiers de ses effectifs en France et que l'autre constructeur automobile ait seulement un tiers de ses effectifs en France, alors que l'Etat en est propriétaire à 15%", a-t-il dit sans citer Renault.

"Qu'on aille créer des usines à l'extérieur, ça me va très bien pour gagner des parts de marché. Mais qu'on aille fabriquer des voitures à l'extérieur pour les ramener en France (...) je ne l'accepte pas", a insisté le président (avec AFP).
Enfin du nouveau pour le plus grand marché du monde :

Renault pourrait produire en Chine dès 2013

RENAULT, satisfait des tests en cours sur le marché chinois avec plus de 3.000 modèles Koléos exportés en 2009 a décidé de passer la vitesse supérieure. Une filiale d'importation sera prochainement créée sur place et l'installation d'une usine est en projet.
Lors d'une réunion avec les représentants syndicaux, la direction du constructeur automobile a évoqué l'objectif de "pouvoir construire des véhicules haut de gamme en Chine dès 2013". 
Mi-janvier, le directeur commercial de Renault, Jérôme Stoll, avait déjà indiqué que le constructeur étudiait une "option stratégique" en Chine.

Le groupe est déjà présent en Chine via Nissan et son P-DG, Carlos Ghosn, a annoncé lors du salon de Genève "la possibilité d'une alliance avec Ashok Leyland et d'autres constructeurs en Chine et en Indonésie pour un projet de petite voiture".

par Hubert Levet, pour Challenges, jeudi 4 mars 2010.
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 05 Mar, 2010 12:03
tom59 a écrit:
Discours de Nicolas Sarkozy à Marignane
> Renault épinglé


"Je n'accepte pas que le grand groupe privé automobile PSA ait les deux tiers de ses effectifs en France et que l'autre constructeur automobile ait seulement un tiers de ses effectifs en France, alors que l'Etat en est propriétaire à 15%", a-t-il dit sans citer Renault.

"Qu'on aille créer des usines à l'extérieur, ça me va très bien pour gagner des parts de marché. Mais qu'on aille fabriquer des voitures à l'extérieur pour les ramener en France (...) je ne l'accepte pas", a insisté le président (avec AFP).

Rappelons que
- Palencia en Espagne, Bursa en Turquie et NovoMesto en Slovénie ont été crées dans les années 70 par la droite quand l'Etat était propriétaire à 100%
- Que l'Etat est devenu minoritaire en 1996 sous la droite
- que la localisation unique de la fab de la Twingo II en Slovénie a été décidée en 2005 avec l'aval du ministre de l'Industrie et de son boss le ministre des finances, M; Sarkozy

Donc les effets de manches à bon compte électoraliste pour régler des comptes perso avec Shweitzer qui à lancé en 99 sous la gauche le rachat de Dacia et Samsung, ils commencent à ma gaver!
Il ne faut pas tout oublier......
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
Zzeria
Membre d'honneur
Message Ven 05 Mar, 2010 12:03
Colin Macintosh a écrit:
la direction du constructeur automobile a évoqué l'objectif de "pouvoir construire des véhicules haut de gamme en Chine dès 2013".


On va peut-être l'avoir enfin, notre Vel Satis II... mais il faudra aller en Chine pour la trouver !!! :mrgreen:


Sinon, rpm91, je suis bien d'accord avec toi et ton récapitulatif est fort à propos, merci beaucoup pour ce rappel salutaire des faits !
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
tom59 a écrit:
Discours de Nicolas Sarkozy à Marignane
> Renault épinglé


Lors de son discours de clôture des états généraux de l'industrie à Marignane, Nicolas Sarkozy s'en est pris particulièrement à Renault, sans toutefois citer le constructeur. Cette prise de position fait suite à la polémique concernant le projet du constructeur de délocaliser la production de sa future Clio en Turquie.

"Je n'accepte pas que le grand groupe privé automobile PSA ait les deux tiers de ses effectifs en France et que l'autre constructeur automobile ait seulement un tiers de ses effectifs en France, alors que l'Etat en est propriétaire à 15%", a-t-il dit sans citer Renault.

"Qu'on aille créer des usines à l'extérieur, ça me va très bien pour gagner des parts de marché. Mais qu'on aille fabriquer des voitures à l'extérieur pour les ramener en France (...) je ne l'accepte pas", a insisté le président (avec AFP).



Les chiffres donnés par notre bon Président me semblent erronnés pour PSA : s'ils ont les 2/3 de leurs effectifs en France, comment ils font pour construire 60% de leurs voitures à l'étranger ???

Chez Renault, les chiffres me semblent plus cohérents : 2/3 des effectifs à l'étranger pour 70% de production.


"Depuis des années, les deux groupes automobiles français produisent plus de véhicules hors de France que dans les usines de l'Hexagone. Si on ne considère que ceux de marque Renault, environ 72% sortent aujourd'hui d'Espagne, de Turquie, de Slovénie... soit 7 voitures sur 10 fabriquées à l'étranger pour les neuf premiers mois de 2009. On ne devrait pas, au gouvernement, l'ignorer. Et si on ajoute les productions d'autres marques du groupe — Dacia en Roumanie et Samsung Motor en Corée du Sud — on arrive alors à près de 8 voitures sur 10 produites hors de l'Hexagone.

Même chose, ou presque, pour PSA: globalement, 63% des voitures des marques Peugeot et Citroën sont fabriquées dans des usines à l'étranger, soit plus de 6 voitures sur 10."


(source : http://www.slate.fr/story/15671/linevitable-declin-de-lin..surprendre-personne)
_________________
Le gras, c'est la vie
Un petit tour sur le site officiel de PSA nous apprend que :
Effectif 2008 : 201.690 personnes, dont 108.610 en France, soit 53.8%

Et la même chose sur le site de Renault (Atlas Renault, Mars 2010, page 15):
Effectif total : 121.422 personnes, dont 45,3% travaillent en France (par contre ce n'est pas très clair : 45.3% de l'effectif total ou 45.3% des 63.1% qui travaillent en Europe :aieu: )
_________________
Le gras, c'est la vie
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 05 Mar, 2010 14:03
larry.kubiak a écrit:
45.3% des 63.1% qui travaillent en Europe :aieu: )

c'est 63% en europe "of wich" 45% en France: donc 45% des 121 000 employés sont salariés en France :idea:
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
rpm91 a écrit:
tom59 a écrit:
Discours de Nicolas Sarkozy à Marignane
> Renault épinglé


"Je n'accepte pas que le grand groupe privé automobile PSA ait les deux tiers de ses effectifs en France et que l'autre constructeur automobile ait seulement un tiers de ses effectifs en France, alors que l'Etat en est propriétaire à 15%", a-t-il dit sans citer Renault.

"Qu'on aille créer des usines à l'extérieur, ça me va très bien pour gagner des parts de marché. Mais qu'on aille fabriquer des voitures à l'extérieur pour les ramener en France (...) je ne l'accepte pas", a insisté le président (avec AFP).

Rappelons que
- Palencia en Espagne, Bursa en Turquie et NovoMesto en Slovénie ont été crées dans les années 70 par la droite quand l'Etat était propriétaire à 100%
- Que l'Etat est devenu minoritaire en 1996 sous la droite
- que la localisation unique de la fab de la Twingo II en Slovénie a été décidée en 2005 avec l'aval du ministre de l'Industrie et de son boss le ministre des finances, M; Sarkozy

Donc les effets de manches à bon compte électoraliste pour régler des comptes perso avec Shweitzer qui à lancé en 99 sous la gauche le rachat de Dacia et Samsung, ils commencent à ma gaver!
Il ne faut pas tout oublier......




Ca fait du bien de voir que certains ne perdent pas la mémoire ! :D
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 05 Mar, 2010 16:03
Après lecture de la presse ce midi, je me demande dans quelle mesure NS n'est pas sincère et ne veut pas rompre avec les mauvaises pratiques du passé qui ont amené à désindustrialiser la France....... :pense:

Bon après, je me rappelle du ministre des finance jurant croix de bois croix de fer que GdF ne serait jamais privatisée et la vendant pour une bouchée de pain à Suez 2 ans plus tard, une fois devenu président.....tout en préparant la vente d'EDF à Veolia..... :evil:

Je suis par contre affligé que cette vérification de base sur la réalité des chiffres n'ait pas été faites dans les papiers du Monde et du Figaro..... :eyes:
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
Affligé, mais pas étonné j'espère..
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 05 Mar, 2010 19:03
Colin Macintosh a écrit:
Affligé, mais pas étonné j'espère..

Etonné, non, inquiet pour la qualité des infos que je lis sur des sujets que je ne maîtrise pas, oui :-? (mais ce n'est ni la ère, ni la dernière fois).......
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
larry.kubiak a écrit:
Un petit tour sur le site officiel de PSA nous apprend que :
Effectif 2008 : 201.690 personnes, dont 108.610 en France, soit 53.8%

Et la même chose sur le site de Renault (Atlas Renault, Mars 2010, page 15):
Effectif total : 121.422 personnes, dont 45,3% travaillent en France (par contre ce n'est pas très clair : 45.3% de l'effectif total ou 45.3% des 63.1% qui travaillent en Europe :aieu: )


En faite dans ces chiffres il faut faire attention si on compte l'effectif pure renault ou PSA ou si on intégre les personnes de rang 2 ou 3 : Type Sofrastock pour renault qui s'occupe de la logistique pièces de rechange par exemple ou Fonderie de Bretagne etc.....Chez PSA c'est pareil il y d'autres branches appartenant à PSA mais qui sont équipementier.
Je regarde si je peux récupérer les chiffres la semaine prochaine.

Je réédite mon message c'est bien 45% de l'effectif total..

rpm91 a écrit:
Colin Macintosh a écrit:
Affligé, mais pas étonné j'espère..

Etonné, non, inquiet pour la qualité des infos que je lis sur des sujets que je ne maîtrise pas, oui :-? (mais ce n'est ni la ère, ni la dernière fois).......


+1 avec toi RPM91 , lorsque je lis la presse et les déclarations politique associés , je pense que certains méritent des bonnets d'ane, par exemple j'ai bien rigolé sur le sujet L43 à Sandouvile .....Idem sur 98 Flins ....la suite ce sera sur le projet ":idea:" (La faut comprendre mon "Da vinci Code" :wink: )
Dernière édition par zoy le Ven 05 Mar, 2010 20:03; édité 2 fois
Renault projette l'implantation d'une usine en Chine en 2013
PARIS, 4 mars 2010 (AFP) - Le groupe automobile français Renault va créer prochainement une filiale d'importation en Chine et a en projet l'implantation d'une usine dès 2013, a affirmé mercredi Challenges.fr, en faisant référence à des déclarations de la direction lors d'une réunion avec les syndicats.


Interrogée par l'AFP, une porte-parole du constructeur a rappelé que le PDG Carlos Ghosn avait redit, début février, que la Chine était un objectif pour Renault, mais qu'il y avait d'autres priorités d'abord, comme la Russie et l'Inde.

Selon Challenges.fr, Renault est "satisfait des tests en cours sur le marché chinois" où 3.000 4X4 Koleos importés ont été vendus en 2009. "Une filiale d'importation sera prochainement créée sur place", affirme le site de l'hebdomadaire économique.

Le site ajoute que "l'installation d'une usine est en projet", précisant que la direction avait "évoqué" devant les représentants syndicaux "l'objectif de pouvoir construire des véhicules haut de gamme en Chine dès 2013".

Le directeur général délégué de Renault, Patrick Pelata, a rencontré lundi les syndicats sur les questions salariales. En marge de cette réunion, il a dit que produire en Chine était une option, mais seulement à partir de 2013, a précisé à l'AFP un syndicaliste présent à la réunion.

Lors de la présentation des résultats annuels le 11 février, Carlos Ghosn avait répété que la Chine était toujours un objectif, mais que les priorités du moment étaient la Russie et l'Inde, où Renault a engagé de lourds investissements.
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
RENAULT DEMENT AVOIR UN PROJET D’INSTALLATION EN CHINE

8 mars

Le 5 mars, Renault a démenti avoir un projet d’installation industrielle en Chine dès 2013, ajoutant qu’il était trop tôt pour préciser une date, contrairement à ce qu’affirmait le site Challenges.fr le jour précédent (cf. revue de presse du 5/3/10). Une porte-parole a indiqué que le constructeur se concentrait sur les implantations déjà engagées à l’international, notamment en Russie et en Inde, ajoutant que s’installer en Chine demandait « un engagement total de la société » et nécessitait « un plan produit fort pour prendre des parts de marché de façon rentable ». (AFP 5/3/10, TELEGRAMME 6/3/10)
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
RENAULT POURRAIT PRODUIRE LA FLUENCE ELECTRIQUE A VALLADOLID

8 mars

Jean-Pierre Laurent, président de Renault España, a indiqué que l’usine de Valladolid pourrait peut-être produire un second véhicule électrique, la Fluence, si la version traditionnelle du modèle mobilisait toutes les capacités de l’usine turque de Bursa. « Nous savons que la Fluence électrique doit être fabriquée en Turquie, mais si la version traditionnelle rencontre le succès que nous espérons, elle pourrait utiliser toutes les capacités prévues pour le modèle sur le site turc et la version électrique pourrait alors être confiée à Valladolid », explique M. Laurent.

L’usine de Valladolid doit par ailleurs commencer à produire la petite Twizy électrique en 2011. (EL MUNDO 6/3/10)
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Après le départ de Thierry Metroz, responsable du style extérieur de Renault, chez Peugeot ce poste était resté vacant.
Il vient d'être attribué à Anthony Lo.
Ce designer était directeur du design avancé chez GM Europe.
On lui doit la superbe Saab Aero X.
Auparavant, il a travaillé chez Lotus, Mercedes et Audi.

Il y a vraiment du sang neuf au centre de style de la marque au losange.
Il est à noter que, contrairement à PSA, Renault à nommer des non français au poste clés du design.
C'est certainement un signe de l'internationalisation du groupe.
Le serpent de mer de l'ajout d'un troisième partenaire US à l'Alliance refait surface suite à des spéculations du Wall Street Journal, information (?) reprise par Autoblog.com.
Si l'on en croit ces rumeurs, l'Alliance pourrait prendre 10% de GM.

Attendons et voyons, comme disent les anglais...

http://blogs.wsj.com/source/2010/03/12/renault-nissan-gm-..-global-auto-sector/


http://www.autoblog.com/2010/03/12/wsj-speculates-about-r..-taking-stake-in-gm/
Mouais les rumeurs comme ça, on en a lu des tas et rien ne s'est passé.

Que Renault finalise son accord avec Daimler, ça serait déjà pas mal :euh:
d'ailleurs l'article dit : voilà à quoi ressemblerait une telle alliance, c'est basé sur rien de plus que Ghosn rappelant pour la énième fois qu'il croit aux économies d'échelle.
La différence, c'est quand le gouvernement US vendra ses actions, si Renault leur en prend 10%, ils risquent d'être contents...
C'est juste un exercice que le Wall Street Journal fait. Ce n'est fondé sur rien, faut pas en faire trop.
C'est un peu comme sur PR quand on voit des photoshops "homemade" et des suppositions de motorisations parfois surréalistes... ;)

Mais bon c'est toujours interessant à lire. :)
_________________
'20 Tesla Model3 SR+ (Irlandaise)
'85 Super 5 TC (Française)
'86 Alliance DL Convertible (import US) -> En vente
rpm91
Modérateur PR
Message Lun 15 Mar, 2010 15:03
Autorecrute a écrit:
L'Infiniti V6 Renault, exemple des synergies de l'alliance Renault-Nissan

Dépêche Reuters publiée le 08/03/2010

Infiniti, la marque haut de gamme de Nissan, a dévoilé au salon de Genève une nouvelle berline qui s'attaquera au marché européen grâce à un puissant diesel fourni par Renault, nouvel exemple des synergies à l'oeuvre au sein de l'alliance.

Carlos Ghosn, PDG de Renault et de Nissan <7201.T>, entend renforcer davantage encore les échanges entre les deux constructeurs de l'alliance pour réduire les coûts de développement et partager un nombre croissant de composants et de plateformes. Et ce travail commence sous le capot.

"La mécanique est le premier pourvoyeur de synergies avec notre partenaire", explique Philippe Oursaire, directeur de la stratégie, du plan et des relations avec Nissan chez Renault, dans une interview à Reuters en marge du salon de l'automobile de Genève. "C'est un terrain favorable car les tickets d'entrée sont importants pour développer les moteurs et les boîtes de vitesse."

A ce niveau, les synergies permettent de faire coup double. Pour une nouvelle motorisation, il faut en général quatre ans de recherche et développement, dont les coûts seront divisés par deux puisqu'ils sont répartis, en général à égalité, entre Renault et Nissan. La durée de vie d'une famille de moteurs est de surcroît bien plus grande que pour une voiture, puisqu'elle se compte en dizaines d'années, et les retombées des synergies se font donc sentir plus longtemps.

PAS D'OBJECTION CHEZ LES CLIENTS

PSA Peugeot Citroën fait de même puisqu'il a annoncé le mois dernier un accord pour développer avec BMW une nouvelle génération de moteurs essence qui répondra à la future norme Euro 6 sur les émissions autres que le CO2. PSA travaille également avec Ford sur les moteurs diesel.

La recherche de synergies, devenue une priorité pour l'ensemble du secteur automobile afin de s'ouvrir de nouveaux marchés au meilleur coût possible, consiste souvent à mettre en commun les points forts de chaque partenaire et à tirer parti de leur complémentarité géographique.

Dans le cas de Renault et Nissan, outre des achats déjà totalement communs, le premier apporte surtout son expérience dans le diesel, sésame indispensable sur le marché européen, et dans le turbo. L'expertise du second se situe davantage dans l'essence et les transmissions pour 4x4.

Les deux partenaires n'ont pas attendu l'Infiniti à moteur Renault, puisqu'on retrouve déjà par exemple le même diesel sur la Clio et la Micra.

Le moteur qui équipera la luxueuse berline M d'Infiniti est d'un tout autre calibre. V6 de trois litres fabriqué à Cléon (Seine Maritime), il affiche 240 chevaux. Le moteur tracte aussi le coupé Laguna de Renault, mais en position transversale. Pour la nouvelle M d'Infiniti, il a été adapté et posé en position longitudinale.

Ce type de détail intéresse surtout les amateurs de belles mécaniques, précise Philippe Oursaire.

"Vu du client, le moteur et la transmission ne sont pas visibles, cette partie n'est donc pas un acte de différenciation de la marque, et l'acheteur ne s'offusque pas de tels échanges entre les deux constructeurs."

Evoquant à Genève les différents modèles de la future gamme électrique du groupe, Carlos Ghosn estimait lui aussi que l'essentiel pour le client n'était pas là.

"La technologie est plus ou moins la même, qu'il s'agisse des moteurs, des batteries, mais ce n'est pas vraiment ce qui intéresse le consommateur, ce qui l'intéresse, c'est l'espace intérieur, les fonctionnalités, le design extérieur."

L'alliance Renault-Nissan compte générer un milliard d'euros supplémentaire de synergies de coûts, d'investissements et de revenus en 2010, après 1,5 milliard d'euros en 2009, grâce aussi à ses des deux plateformes communes de véhicule, forme plus poussée de leur collaboration.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

http://www.autorecrute.com/actualite_automobile/automobil..nault-nis~01464.html
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
Carlos Ghosn nous parle d'un sujet sensible :

http://www.dailymotion.com/video/xc2w8p_les-hôtesses-et-hôtes-ont-leur-mot_auto


(je précise que je suis au travail et que je n'ai pas regardé l'intégralité de la vidéo :euh: si jamais il y a des trucs tordus, je l'enlèverais ce soir)
_________________
Le gras, c'est la vie
Dernière édition par larry.kubiak le Mar 16 Mar, 2010 15:03; édité 1 fois


Sauter vers: