Accueil / Le Groupe Renault et les chiffres clés

[Renault] News du Groupe

Citation:
(*) L’évolution prend en compte plusieurs critères : le taux de satisfaction bien sûr, mais aussi la densité des réseaux et la disponibilité desdits réseaux aux demandes des clients. Cela explique que les taux de satisfaction (colonne de droite) ne correspondent pas nécessairement au classement général...
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
C'est un très bon classement pour Renault. Je suis surpris car cela ne correspond pas souvent au positionnement de Renault dans ce genre d'enquête. Les progrès en matière de qualité payent :D
_________________
Mégane IV Intens TCE 130, Captur Intens Energy dci 90, Mégane III Coupé Dynamique 1.5 Dci 105cv, Clio III Dynamique 1.5 dci, Megane II coupé Luxe-Dynamique 1.6, Clio II 1.4 Dyna, Clio II ph 1 Rxt 1.6
daal02 (david) a écrit:
C'est un très bon classement pour Renault. Je suis surpris car cela ne correspond pas souvent au positionnement de Renault dans ce genre d'enquête. Les progrès en matière de qualité payent :D


Je veux pas jouer les rabats-joie mais un bon SAV ne veut pas forcément dire des voitures de qualité ni fiables. Ca veut dire qu'on s'occupe bien des clients en après vente.
Aussi, il faut voir sur quels élements sont basés cette "satisfaction", car je pense qu'un client Mercedes a des attentes plus élevés qu'un client Renault.

Bon c'est quand meme un bon résultat mais je prends ca avec des pincettes car dans 3 jours on est foutu de trouver un tableau avec un résultat sur la fiabilité ou autre complétement opposé :-/
_________________
'20 Tesla Model3 SR+ (Irlandaise)
'85 Super 5 TC (Française)
'86 Alliance DL Convertible (import US) -> En vente
Je trouve très domage que ca soit Pélata qui serve de fusible...

On parle de la responsabilité des dirigeants, je suis d'accord, mais dans ce cas Gosh aurait du être sanctionné. Pélata n'est pas plus responsable....
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
J-M 33 a écrit:
Je trouve très domage que ca soit Pélata qui serve de fusible...

On parle de la responsabilité des dirigeants, je suis d'accord, mais dans ce cas Gosh aurait du être sanctionné. Pélata n'est pas plus responsable....




Bah si justement, il est responsable de tout ce qui est opérationnel. Cela dit, c'est vrai que c'est dommage et dommageable.
Accordiola1
Membre d'honneur
Message Lun 11 Avr, 2011 19:04
Le communiqué de presse :

Citation:
Renault annonce de profonds changements
11 avril 2011 | ID: 28225

Le Conseil d’administration s’est réuni le 11 avril pour examiner les conclusions des deux missions d’audit demandées par Monsieur Carlos Ghosn, Président Directeur général de Renault et de Monsieur Philippe Lagayette, Président du Comité des comptes et de l’audit. Ces missions ont été conduites par la direction de l’audit interne et par le cabinet Bearing Point chez Renault, du 14 mars au 8 avril 2011.

Les deux audits ont démonté de façon précise l’enchaînement des faits ayant abouti à la mise en cause injustifiée de trois cadres de Renault. Les audits ont ainsi mis à jour la chaîne des défaillances et dysfonctionnements de l’entreprise notamment en ce qui concerne la supervision et le contrôle des activités de la Direction de la Protection du Groupe (DPG).

Le Comité des comptes et de l’audit a délibéré sur le rapport de Bearing Point. Philippe Lagayette a exposé au Conseil d’administration les recommandations du Comité des comptes et de l’audit, dont la synthèse figure en annexe du présent communiqué.

Carlos Ghosn a renouvelé au Conseil d’administration ses vifs regrets quant à ces dysfonctionnements et sa ferme volonté d’en tirer toutes les conséquences pour la bonne marche de l’entreprise. Il a souhaité d’abord faire le point au Conseil de l’avancement des négociations avec les cadres injustement licenciés concernant la réparation du préjudice subi.

Indemnisation des salariés

Le Conseil d’administration a pris connaissance des conclusions des travaux du Professeur Nicolas Molfessis, Agrégé des Facultés de droit et Professeur à l’Université Panthéon-Sorbonne, et, des recommandations de Monsieur Jean-Claude Magendie, ancien Premier Président de la Cour d’Appel de Paris, sur l’évaluation du préjudice moral.

Renault est parvenu à un accord de principe avec Messieurs Michel Balthazard, Matthieu Tenenbaum et Bertrand Rochette. Comme convenu lors du Conseil d’administration du 14 mars 2011, chaque accord a été présenté en détail au Conseil. Le Conseil d’administration se félicite de l’issue positive des négociations dont il approuve, à l’unanimité, le règlement final.

Par ailleurs, Renault est parvenu à un accord avec Monsieur Philippe Clogenson concernant le préjudice qu’il a subi à l’occasion de son licenciement en 2009. Ce dernier sera de retour chez Renault à compter du 2 mai 2011 en qualité de directeur du business development de Renault Consulting.

Changements au sein de Renault


Se basant sur les conclusions du rapport d’audit, le Président a informé le Conseil d’administration des décisions concernant les modifications de l’organisation de l’entreprise.

En ce qui concerne, Monsieur Rémi Pagnie, directeur de la protection et sécurité du Groupe ainsi que de ses deux collaborateurs, Messieurs Dominique Gevrey et Marc Tixador, seront mises en œuvre les procédures en vue de leur départ de l’entreprise.

Monsieur Jean-Yves Coudriou, directeur des cadres dirigeants et Monsieur Christian Husson, directeur juridique sont relevés de leurs fonctions dans l’attente des discussions quant à leur avenir.

Il en est de même pour Madame Laurence Dors, Secrétaire Générale, en raison de l’évolution envisagée du Secrétariat Général.

Monsieur Patrick Pélata, directeur général délégué aux opérations de Renault, ayant pris connaissance du rapport d’audit a demandé à être relevé de ses fonctions. Cette demande a été acceptée. Il continuera à gérer les affaires opérationnelles courantes jusqu’à son départ de Renault. Il se verra alors proposer d’autres fonctions au sein du Groupe constitué par l’Alliance Renault-Nissan. Monsieur Carlos Ghosn souligne que les compétences de Patrick Pélata restent précieuses et constituent un atout pour le Groupe.

Madame Mouna Sepehri est nommée directeur délégué à la présidence de Renault et supervisera les fonctions aujourd’hui rattachées au secrétariat général ainsi que la direction juridique. Par ailleurs, elle mènera une réflexion sur les enseignements à tirer de cette crise en matière de communication. Elle entre au Comité Exécutif du Groupe Renault.

Madame Marie-Françoise Damesin, directeur des ressources humaines, entre au Comité Exécutif du Groupe Renault.

Par ailleurs, il est envisagé, conformément aux recommandations du Comité des comptes et de l’audit :

- de réformer le dispositif d’éthique et de la gestion des risques en profondeur avec notamment la nomination prochaine, auprès du Président, d’un directeur de l’éthique qui présidera le Comité d’éthique se substituant à l’actuel Compliance Committee

- de transformer le Comité des comptes et de l’audit du Conseil d’administration en Comité de l’audit des risques et de l’éthique. Sa mission sera étendue à la supervision du Comité d’éthique, en liaison avec le Président du Comité des nominations et de la gouvernance.

- de créer une direction de l’audit et de la maîtrise des risques regroupant l’ensemble des entités qui participent au traitement du risque.

Direction de la Protection du Groupe


Les conclusions de l’audit mettent la refonte du service de sécurité au rang des décisions prioritaires. La crise donne à Renault l’occasion de créer une direction de la protection et de l’information exemplaire pour un groupe industriel. A cette fin, le Président a informé le Conseil d’administration de sa décision de confier à Alain Bauer, Professeur de criminologie au Conservatoire Nationale des Arts et métiers et Alain Juillet, Senior Advisor au Cabinet Orrick Rambaud Martel assisté d’ Eric Delbecque, directeur du département Sécurité Economique de l’INHESJ, une mission visant à établir, après un dialogue approfondi avec les principaux responsables en charge de ces questions et les institutions compétentes de l’Etat et leurs responsables, le projet de refonte des outils nécessaire à la protection du patrimoine de l’entreprise.

Le Conseil d’administration approuve cette initiative et apprécie qu’elle soit conduite en collaboration avec les services de l’Etat.

Le Conseil d’administration remercie Monsieur Philippe Lagayette pour le soin et la diligence exemplaires dont il a fait preuve dans la conduite de cet audit. Il se félicite de l’engagement pris par le Président de mettre en œuvre sans délai les recommandations du rapport d’audit et lui apporte son total soutien. Il suivra avec intérêt les différentes étapes de ce déploiement.

Carlos Ghosn, a déclaré à l’issue du Conseil d’administration : « Ce Conseil d’administration extraordinaire tourne une page douloureuse de l’histoire de Renault. Au-delà des cadres concernés, tous les salariés du Groupe ont souffert de cette crise. C’est la raison pour laquelle de profonds changements ont été apportés afin de rétablir la confiance dans l’entreprise. Patrick Pélata va quitter Renault sans pour autant quitter le Groupe. Je le remercie pour son action au service de Renault et de l’Alliance. Ses compétences restent un atout pour le Groupe. »

Annexe 1 Recommandations du Comité des comptes et de l’audit au Conseil d’administration du 11 avril 2011

Le Comité des comptes et de l’audit s’est réuni à 5 reprises entre le 14 mars et le 8 avril 2011.

Ses travaux ont porté sur le fonctionnement de l’entreprise et en aucun cas sur les questions faisant l’objet de l’enquête judiciaire.

Il a d’abord donné mission, conjointement avec le Président du Conseil d’administration, au directeur de l’audit interne d’établir un rapport sur la chronologie des événements ayant eu lieu entre le 17 août 2010 et le 14 mars 2011 concernant l’affaire.

Sur cette base, le Comité a missionné le cabinet de consultants Bearing Point pour établir un rapport identifiant les principaux dysfonctionnements intervenus dans l’entreprise et présenter ses recommandations pour y remédier.

Le Comité d’audit a délibéré les 5 et 8 avril sur le rapport du consultant en présenté ses conclusions au Conseil d’administration par le présent compte rendu.

Les principaux dysfonctionnements peuvent être résumés comme suit :

- Non respect des règles s’agissant d’une alerte éthique et d’une fraude.

Les règles et le rôle du Comité de compliance ont été ignorés jusqu’après les trois mises à pied conservatoires. La manière réelle dont l’affaire a été instruite a été délibérément cachée au Conseil d’administration et au Comité d’audit, à qui il a été affirmé par écrit que « à partir du 30 août le courrier anonyme de dénonciation a été traité dans le cadre des procédures internes de Comité de Compliance face à une alerte éthique ».

- La Direction de l’audite interne n’a pas été saisie alors qu’elle aurait dû l’être s’agissant d’une fraude.

- Non surveillance de l’enquête de la Direction de protection du groupe.

La DPG s’est autosaisie et son directeur n’a pas maîtrisé le déroulement de l’enquête ; ses supérieurs non plus. Les écrits très succincts traduisant le résultat de l’enquête n’ont pas été soumis à un examen critique réel ni de leur contenu ni de leur source par les principales personnes responsables des décisions de mise à pied puis de licenciements.

- La formation de convictions ou les prises de décision ont été le fait de quelques personnes de façon informelle, sans débat contradictoire organisé et associant les compétences nécessaires en matière de gestion des risques, de connaissances juridiques et de ressources humaines.

- Le versement de plus de 200 000 euros à des sociétés mal connues et pour des prestations non précisées a été possible sans que les règles internes de l’entreprise l’aient empêché.

Ces dysfonctionnements sont à l’origine des trois erreurs principales commises par l’entreprise dans cette période :

- tenir les services officiels compétents à l’écart, s’agissant d’une affaire dite d’espionnage

- licenciement de collaborateurs sur des accusations non étayées sans qu’il leur soit possible d'y répondre

- communication interne et externe pendant plusieurs semaines ne laissant place à aucun doute.

Pour éviter autant que faire se peut le renouvellement de tels faits préjudiciables aux personnes mises en cause et à l’entreprise, le Comité d’audit formule les recommandations suivantes :

1 – Le management de l’entreprise doit pouvoir aborder la période qui s’ouvre maintenant en étant le moins possible handicapé par la rémanence de cet échec collectif.

En conséquence les personnes ayant joué un rôle principal dans l’instruction de l’affaire et/ou dans l’ancrage de la conviction qu’il s’agissait d’une affaire de corruption, ne devraient pas être maintenues dans leurs fonction. Les deux rapports d’audit ne conduisent pas à conclure que le président de la société appartiendrait à cette catégorie.

Les décisions concernant les cadres dirigeants relèvent du chef d’entreprise.

2 – Les préconisations du cabinet BearingPoint devraient être largement suivies, en insistant sur les points suivants :

- sur le plan de l’esprit du management, les valeurs d’éthique et de respect des personnes, ainsi que le recours au dialogue avant les décisions, devraient être mises en avant et leur principe renforcé.

- sur le plan des procédures, il y a de nombreux domaines où il faut réécrire de façon plus simple et plus claire les procédures à suivre, en supprimant les contradictions résultant de leur empilement chronologique. Ceci s’applique en particulier aux dispositifs de lutte contre la fraude, de maîtrise des risques, de protection de patrimoine, de gestion de crise, de contrôle des achats.

- sur le plan de l’organisation :

le Comité appuie la décision déjà prise de réunifier la DRH de la placer au niveau N-1 par rapport au PDG
à ce même niveau N-1 devraient être placées la Direction générale déléguée aux opérations, la Direction finance et un secrétariat général intégrant toutes les fonctions de support y compris la Direction juridique, mais à l’exclusion des fonctions de contrôle et d’audit.
Seraient directement rattachés au PDG une direction de l’audit et de la maîtrise des risques, ainsi qu’un directeur de l’éthique qui devrait être une personne respectée pour ses compétences et sa séniorité.
Deux Comités, l’un des risques et de contrôle interne, l’autre d’éthique assureraient que les décisions dans ces domaines soient prises en s’entourant de toute l’expérience et de la compétence nécessaires.

Annexe 2

* Alain BAUER

Professeur de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers. Senior Research Fellow au John Jay College of Criminal Justice de New York et à l'Université de Beijing. Consultant auprès du NYPD (New York), du LASD (Los Angeles) et de la Sûreté du Québec. Président du Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques. Président du Conseil d'Orientation de l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales. Président du Groupe de contrôle des fichiers de police et de gendarmerie. Ancien Président du Groupe de travail sur les fichiers judiciaires. Ancien Président du Groupe de travail sur les fichiers des Douanes. Ancien membre du Collège de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (HALDE). Ancien membre de la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme. Membre du Comité d'Honneur de la Ligue Internationale contre le Racisme et l'Antisémitisme (LICRA). Auditeur de l'IHESI

** Alain JUILLET

Né en 1942, Alain Juillet est diplômé du Centre de Perfectionnement aux Affaires (CPA) /HEC et de l’Université de Stanford (Etats-Unis)

Après avoir servi comme officier au 1er RCP puis au Service Action du SDECE, il quitte la vie militaire où il est actuellement colonel (H) pour occuper des postes de direction puis de direction générale dans de nombreuses entreprises françaises et étrangères comme Pernod Ricard (1969-1985), Jacobs Suchard (1986-88), l’Union Laitière Normande (1988-92), Générale Ultra frais (Groupe Andros, 1992-98), France Champignon (1998-2000) et Marks and Spencer France dont il est Président en 2001-2002.

Parallèlement de 1978 à 2002 Alain Juillet est Conseiller du Commerce extérieur de la France .

Il devient Consultant en développement d'entreprise à l’international et en gestion de crise (2002), puis Directeur du renseignement à la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) (2002-03).

Il est nommé Haut responsable chargé de l'intelligence économique au Secrétariat Général de la Défense Nationale auprès du Premier ministre en 2004. Alain Juillet a enseigné comme Professeur associé en stratégie d’entreprise au CPA de 1988 à 2002, et comme maitre de conférences à Sciences Po Paris. Il enseigne également l’intelligence économique à l’ENA et à l’Ecole Nationale de la Magistrature.

Il a été Auditeur de l´Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) en 1987-88 et de l´Institut des Hautes Etudes de Sécurité Intérieure (Ihesi) en 1989-90.

Il préside depuis 7 ans la compagnie de théâtre lyrique l’Opéra Eclaté/festival de Saint Céré.

Il est aujourd’hui Senior Advisor au Cabinet Orrick Rambaud Martel où il est chargé au niveau national et international de contrats, fusions-acquisitions, restructurations et gestion de crise.

Alain Juillet est commandeur de la Légion d'honneur, Chevalier de l´ordre national du Mérite, des Palmes académiques et des Arts et des Lettres, et Officier du Mérite agricole.
Dernière édition par Accordiola1 le Lun 11 Avr, 2011 19:04; édité 1 fois
:mdr: :mdr: :mdr: Enoooooooooorme bourde de Nadine Morano ce matin sur Canal+ à propos de Renault.

La journaliste lui demande : "J'aime / J'aime pas : Renault, tous coupables sauf Carlos Ghosn ?"

Réponse de la ministre : "Ah j'aime bien Renaud mais je ne connais pas cette chanson" :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

(dès que je trouve la vidéo sur Youtube, je la poste)
_________________
Le gras, c'est la vie
Je sais qu'on a pas le droit de taper, mais là, qu'on soit de droite ou de gauche je pense qu'on est unanime, cette femme est objectivement une cruche finie :mdr:
_________________
Mes parents :
Renault Grand Scenic III.3 1.2 TCe 130 Bose & Renault Clio IV Intens 1.5DCI 90 chv

Moi :
BMW Serie 5 E 39 523ia Pack

Petite précision, J-M, c'est pas Jean-Marcel ou Jean-Maurice, mais Jean-Marc :mrgreen:
Ils recrutent pas dans le service de lutte contre l'espionnage chez Renault? Elle ferait passer les anciens barbouzes pour des 007 de luxe. :mdr:

Ca aura au moins permis de nous faire rire sur l'affaire qui est plutôt triste à pleurer :nonnon:
_________________
******************************************************************************
"Quand une femme dit que tout va bien, c'est que tout va mal, quand une femme dit que tout va mal, c'est que tout va mal, et quand une femme dit qu'un truc est pas drôle, t'as pas intérêt à te fendre la pêche."
(Homer J. Simpson)
Je vais peut être me répéter ..

Dans toutes les grandes entreprises françaises (style CAC 40 principalement celles ou il y a des intérêts de l'état) il y a des anciens barbouzes à la sécurité (RG/ DST / DGSE ..) principalement du fait qu'ils ont des 'contacts' voire illégaux dans leurs anciens milieux
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Le départ de P. Pelata est extrêmement regrettable. Je pense que d'ailleurs ça risque rajouter au malaise, car il était apprécié et la situation lui confère un statut de victime plus que de coupable sanctionné. La diffusion de l'entretien de Mathieu Tenenbaum par l'Express prouve d'ailleurs que le Conseil et les décisions d'hier n'ont pas suffit. Dans l'ombre certains semblent continuer à agir pour déstabiliser un peu plus le Top Management. Je me demande ce qui va se passer et comment les équipes vont arriver à passer outre cette crise. :pense:
je suis d'accord que le départ de Pélata est regrettable pour la marque ... pour moi je l’appréciais par contre l'"affaire" du monsieur de Nissan est passée a la trappe ... (diversion ?? )
_________________
R9 GTL puis rover 416 GSI(période Honda) puis R11 GTX (92cv) puis R19 RTdT Alizé puis Mégane 1 Coupé 2.0 puis clio 4 RS chassis Cup. Actuel : Toyota C-HR Hybrid
Bonjour

Il faut absolument avoir lu ou entendu ceci:
http://www.lexpress.fr/actualite/economie/renault-l-enregistrement-de-la-mise-a-pied-de-l-un-des-cadres_981701.html
et cela:
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/affaire-renault-l-enregistrement-secret-d-une-reunion-de-crise_977127.html

Les accuseurs savaient bien qu'ils ne savaient rien.
J’espère qu'ils ne seront pas épargnés. Sinon il y aurai pas de calme.
_________________
Fuego 1985-2001 - R21 2001-2008 - Laguna 1998 -201x
Zzeria
Membre d'honneur
Message Mer 13 Avr, 2011 19:04
J-M 33 a écrit:
Je sais qu'on a pas le droit de taper, mais là, qu'on soit de droite ou de gauche je pense qu'on est unanime, cette femme est objectivement une cruche finie :mdr:


Ben, euh... comment dire... peut-être pas bien finie, justement... :mdr:
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
Un article titré : "Pourquoi Ghosn n'a pas sauté" :

http://www.slate.fr/story/36871/carlos-ghosn-demission-difficile
_________________
Le gras, c'est la vie
Ce qui me rend dingue dans cette histoire est la volonté des politiques de faire payer les dirigeants de Renault. Ceux-çi ont eu un seul tort dans cette histoire, et il n'est pas négligeable, c'est que ne pas avoir "suspendu" les 3 cadres le temps d'une enquête sérieuse et officielle plutôt que de les virer tout de suite. Ce tort est énorme, mais c'est le seul !!!

Et ces membres du gouvernement qui veulent de l'exemplarité lorsqu'eux-même trouvent les excuses les plus bidons quand ils sont pris la main dans le pot de confiture, et se couvrent les uns les autres :langue:

Parceq que, à quoi ca sert d'embaucher des types qui viennent du renseignement militaire, donc habilités secret-défense, qui ont sûrement même des "relais" dans les hautes sphères de l'Etat, si c'est pour ne pas leur faire un minimum confiance. Les dirigeants de Renault ont peut-être été naïfs sur ce coup, mais ils devaient payer leurs "agents" de sécurité assez cher pour leur donner une certaine crédibilité.
_________________
Mieux vaut en Renault qu'en vélo
+1, parce qu'il est vrai que si les trois cadres avaient été réellement coupable, il n'y aurait pas grand chose a dire sur la manière dont ils ont été viré.
Il y a des caissières de super marché qui ce sont fait virées tout aussi violemment pour des faits beaucoup moins grave. Mais c'est vrai que plus on a affaire à quelqu'un de haut placé, plus on doit on doit prendre des gants pour le virer.

Enfin j'aimerais bien connaitre le fin fond de l'affaire, est ce une affaire purement crapuleuse, ou il y a t-il autre chose derrière, tentative de déstabilisation , vengeance personnel ... les mobiles sont encore pas bien défini.
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
y va falloir se méfier car si la Ghosn a pas sauter (une bonne chose d'un certain coté) mais il faut espérer que si une crise plus grave a lieu un jour ou si il conduit la marque et ou le groupe dans le mur ...
conforter sa place c'est bien mais il faudrait pas qu'il ne devienne indeboulonable et que son départ se fasse a la manière de celui de briatore si un jour il a une raison qui le pousse naturellement a partir ...

j'espère que vous comprenez ce que je veux dire
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
RENAULT DETAILLE LES PROJETS POUR SON USINE DE CLEON

15 avril

Outre la production du nouveau moteur diesel Energy dCi 130, destiné aux modèles de milieu de gamme (Scénic, Mégane, mais aussi Master et Trafic ; cf. revue de presse du 14/4/11), l’usine Renault de Cléon a d’autres projets. « En 2012, nous allons couler et préusiner les carters cylindres des petits moteurs à essence H4 (TCe 90) et H5 (TCe 115) », annonce Philippe Nottez, directeur du site. Comme 70 % de la production de l’usine, les cartes cylindres seront ensuite exportés vers les sites chargés de produire les moteurs, en Roumanie (H4) et en Espagne (H5).

La production de moteurs électriques démarrera également l’an prochain à Cléon. « Dans un premier temps, nous ne ferons que les boîtiers d’interconnexion, puis en 2013 nous ferons l’ensemble du groupe motopropulseur électrique. Pour des éléments que nous ne maîtrisons pas, comme le bobinage, nous ferons appel à des fournisseurs extérieurs », explique M. Nottez. « Nous travaillons déjà sur un prototype de moteur et 70 % des installations qui seront nécessaires à la fabrication sont déjà existantes, dans le cadre de notre système de production flexible », ajoute-t-il. La production de 100 000 moteurs électriques en 2014 devrait occuper 200 salariés sur le site. (AUTOACTU.COM 15/4/11)


En 2012, nous allons couler d'tout façon c'est la fin du monde:mdr:
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
rpm91
Modérateur PR
Message Ven 29 Avr, 2011 08:04
Communique Renault a écrit:
Renault a finalisé les modalités de réparation du préjudice subi par Michel Balthazard, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum.



Renault se félicite de la conclusion positive des discussions portant sur la réparation du préjudice subi par Michel Balthazard, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum dans le cadre de l’affaire d’escroquerie aux renseignements dont Renault a été l’objet.


Michel Balthazard et Bertrand Rochette ont choisi de ne pas réintégrer l’entreprise. Renault leur exprime ses remerciements pour la qualité de leur parcours professionnel et leur souhaite le meilleur succès pour le futur.


Matthieu Tenenbaum a accepté l’offre de réintégration de Renault et rejoindra la Direction Stratégie et Plan Groupe à compter du 2 mai 2011. Renault s’en réjouit.


Renault remercie Michel Balthazard, Bertrand Rochette et Matthieu Tenenbaum et leurs conseils pour le climat serein dans lequel se sont déroulées les discussions.

Le Conseil d’Administration du 11 Avril a approuvé à l’unanimité les termes de ces accords

http://media.renault.com/global/fr-fr/renaultgroup/Media/..e.aspx?mediaid=28316
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
ALGERIE - 50 % DES PIECES DES RENAULT SERONT PRODUITES LOCALEMENT

Citation:
16 mai

Le ministre algérien de l’Industrie, Mohamed Benmeradi, a affirmé que 50 % des pièces destinées aux modèles Renault qui seront produits dans le futur site algérien de la marque seraient fabriqués localement. Les composants de l’habitacle (carrosserie, châssis), seront notamment produits par des fournisseurs algériens.

Le futur site de Renault disposera d’une capacité de 75 000 unités par an et permettra de créer quelque 28 000 emplois, dont 8 000 directs. (DZ AUTOS, AFP 15/5/11)


Je sens bien que la future Symbol/Thalia soit faite la-bas.
Comme cela on libère de la place à Bursa pour délocaliser encore plus de clio...

Mais bon, cela m'etonnerait que les turcs lachent la symbol aussi facilement (voiture la plus vendue la-bas)
Article de La Tribune
Pourquoi Renault est obligé de brader ses voitures
Citation:
Le groupe français fait face à une chute de ses ventes. Pour redresser la barre, il n'a pas d'autres choix que de revoir momentanément ses prix à la baisse. Quitte à brader certains modèles. La clio III est ainsi vendue en ce moment avec une ristourne historique de 45 %. Il y a un vrai problème Renault. Certes, jamais ses voitures n'ont été si fiables. Mais aussi banales et relativement peu attractives. Les ventes patinent. Et Renault se voit contraint d'offrir sa petite Clio III (cinq portes) avec une remise de 45 % à moins de 8.000 euros... pour enrayer la dégringolade ! Du 16 au 31 mai.

Jamais, à notre connaissance, un constructeur n'avait fait une telle remise sur un modèle phare. Il est vrai que les immatriculations de voitures particulières du constructeur en France plongent de 38 % sur les trois premières semaines de mai, selon des données officieuses. Trois fois plus que le marché total. Des véhicules clé comme les Twingo (- 70 %), Scénic (- 44 %), Clio III (- 31 %) sont en forte chute. Et la marque à bas coûts Dacia (- 45 %) ne relève pas le niveau, faute de nouveauté cette année.

Depuis le 1er janvier, les ventes du groupe Renault ont reculé dans l'Hexagone de plus de 10 %, pour un marché en hausse de 1,8 %. Certes, ces reculs s'expliquent partiellement par la fin de la prime à la casse. Mais l'explication est un peu courte. Le groupe Renault a, sur cinq mois 2011, une pénétration en France de 24,3 % (selon nos chiffres), contre 25,8 % en 2005, 26,6 % en 2001 (sans Dacia, à cette époque). Une constante régression. Dans l'Union européenne, Renault conserve certes la même part de marché (9,9 % sur quatre mois en 2011) qu'en 2005, mais une part moins importante qu'au début de la précédente décennie (10,6 % sans Dacia). Inquiétant.

Une image médiocre

Globalement, Renault a vendu dans le monde ces dernières années des volumes proches de ceux d'il y a quinze ans. Les véhicules à bas coût « Entry » ont remplacé, pour une grosse part, les modèles de gamme moyenne et supérieure ! Plus de 25 % des ventes de l'an dernier ont été constituées par des modèles « Entry » - les Dacia vendues sous la marque Renault partout dans le monde sauf en Europe et Afrique du Nord -, contre 7 % en 2005.

Si on ajoute les Twingo, Clio II et Thalia (Clio à quatre portes pour les pays émergents), on arrive à 37 % en 2010, contre 22 % il y a cinq ans ! Rien d'étonnant à ce que l'image de Renault dans le monde soit très médiocre, selon l'étude de Motorpresse auprès de plus de 180.000 lecteurs de magazines auto dans le monde. En Allemagne, c'est même catastrophique. En Pologne ou au Brésil aussi
le même journal il y a un an:
Les ventes mondiales de Renault progressent encore plus vite que celles de PSA
www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aut..e-celles-de-psa.html
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Je pense que la promo sur la clio n'est pas une exclusivité: AutoMoto a présenté une Corsa neuve à -5000€ dimanche dernier. Je pense que c'est un effet de l'arrêt de la prime à la casse et que les autres généralistes font ou feront la même chose.
Ensuite, si j'ai bien compris cette remise n'est faite que sur une clio essence.
Par contre, y aurait-il des conséquences de la pseudo affaire d'espionnage, du manque de pièces venant du Japon, ou de cette info qui disait que Renault n'arrivait plus à fournir les 1.5 dci?
LA PRODUCTION DE MOTEURS RENAULT EN HAUSSE DE 20 % CETTE ANNEE

26 mai

Renault prévoit que sa production de moteurs à Valladolid et celle de transmissions à Séville augmenteront de 20 % cette année, à 1,14 million d’unités et 1,24 million d’unités respectivement. Les deux usines approvisionnent plus de vingt sites de l’Alliance Renault-Nissan dans le monde, ainsi que Daimler, dans le cadre d’un accord entre les deux groupes.

Par ailleurs, Jean-Pierre Laurent, président de Renault Espagne, indique que le marché espagnol des voitures devrait s’établir cette année à 860 000 unités (1 million d’unités en comptant les utilitaires) et qu’il devrait reprendre sa croissance en 2012. (EL MUNDO 25/5/11)
_________________
« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis. »
Winston Churchill
Ubuntu a écrit:
RENAULT DETAILLE LES PROJETS POUR SON USINE DE CLEON

15 avril

Outre la production du nouveau moteur diesel Energy dCi 130, destiné aux modèles de milieu de gamme (Scénic, Mégane, mais aussi Master et Trafic ; cf. revue de presse du 14/4/11), l’usine Renault de Cléon a d’autres projets. « En 2012, nous allons couler et préusiner les carters cylindres des petits moteurs à essence H4 (TCe 90) et H5 (TCe 115) », annonce Philippe Nottez, directeur du site. Comme 70 % de la production de l’usine, les cartes cylindres seront ensuite exportés vers les sites chargés de produire les moteurs, en Roumanie (H4) et en Espagne (H5).

La production de moteurs électriques démarrera également l’an prochain à Cléon. « Dans un premier temps, nous ne ferons que les boîtiers d’interconnexion, puis en 2013 nous ferons l’ensemble du groupe motopropulseur électrique. Pour des éléments que nous ne maîtrisons pas, comme le bobinage, nous ferons appel à des fournisseurs extérieurs », explique M. Nottez. « Nous travaillons déjà sur un prototype de moteur et 70 % des installations qui seront nécessaires à la fabrication sont déjà existantes, dans le cadre de notre système de production flexible », ajoute-t-il. La production de 100 000 moteurs électriques en 2014 devrait occuper 200 salariés sur le site. (AUTOACTU.COM 15/4/11)


En 2012, nous allons couler d'tout façon c'est la fin du monde:mdr:


Cet article est un véritable torchon !!! Carlos Ghosn explique que la baisse est due à des livraisons retardées pour cause de rupture de composant ensuite Renault attend plusieurs nouveaux modèles importants pour l’année prochaine (Clio4, Zoé ZE) :ouioui:

En revanche, l’Europe n’est pas le nombril du monde. Renault comme tous les autres constructeurs fabrique pour vendre mondialement, c’est pour cela qu’il existe des voitures comme la Symbol, la Fluence et la Latitude. :cool2:
_________________
renault is my secret world
Je suis désolé je parle sur cet article :
Le groupe français fait face à une chute de ses ventes. Pour redresser la barre, il n'a pas d'autres choix que de revoir momentanément ses prix à la baisse. Quitte à brader certains modèles. La clio III est ainsi vendue en ce moment avec une ristourne historique de 45 %. Il y a un vrai problème Renault. Certes, jamais ses voitures n'ont été si fiables. Mais aussi banales et relativement peu attractives. Les ventes patinent. Et Renault se voit contraint d'offrir sa petite Clio III (cinq portes) avec une remise de 45 % à moins de 8.000 euros... pour enrayer la dégringolade ! Du 16 au 31 mai.

Jamais, à notre connaissance, un constructeur n'avait fait une telle remise sur un modèle phare. Il est vrai que les immatriculations de voitures particulières du constructeur en France plongent de 38 % sur les trois premières semaines de mai, selon des données officieuses. Trois fois plus que le marché total. Des véhicules clé comme les Twingo (- 70 %), Scénic (- 44 %), Clio III (- 31 %) sont en forte chute. Et la marque à bas coûts Dacia (- 45 %) ne relève pas le niveau, faute de nouveauté cette année.

Depuis le 1er janvier, les ventes du groupe Renault ont reculé dans l'Hexagone de plus de 10 %, pour un marché en hausse de 1,8 %. Certes, ces reculs s'expliquent partiellement par la fin de la prime à la casse. Mais l'explication est un peu courte. Le groupe Renault a, sur cinq mois 2011, une pénétration en France de 24,3 % (selon nos chiffres), contre 25,8 % en 2005, 26,6 % en 2001 (sans Dacia, à cette époque). Une constante régression. Dans l'Union européenne, Renault conserve certes la même part de marché (9,9 % sur quatre mois en 2011) qu'en 2005, mais une part moins importante qu'au début de la précédente décennie (10,6 % sans Dacia). Inquiétant.

Une image médiocre

Globalement, Renault a vendu dans le monde ces dernières années des volumes proches de ceux d'il y a quinze ans. Les véhicules à bas coût « Entry » ont remplacé, pour une grosse part, les modèles de gamme moyenne et supérieure ! Plus de 25 % des ventes de l'an dernier ont été constituées par des modèles « Entry » - les Dacia vendues sous la marque Renault partout dans le monde sauf en Europe et Afrique du Nord -, contre 7 % en 2005.

Si on ajoute les Twingo, Clio II et Thalia (Clio à quatre portes pour les pays émergents), on arrive à 37 % en 2010, contre 22 % il y a cinq ans ! Rien d'étonnant à ce que l'image de Renault dans le monde soit très médiocre, selon l'étude de Motorpresse auprès de plus de 180.000 lecteurs de magazines auto dans le monde. En Allemagne, c'est même catastrophique. En Pologne ou au Brésil aussi
_________________
renault is my secret world
L'article n'a pas tout à fait tort : la fiabilité de Renault s'est bien améliorée mais l'image des produits reste très médiocre ... et Renault vend surtout des petites voitures et des Dacia.

Après, que l'article fasse tout un pataquès sur les promos de la Clio d'entée de gamme est effectement un peu foireux. Tous les constructeurs font ça en espérant vendre ensuite un modèle mieux équipé avec des marges plus importantes.


A mes yeux, le seul point vraiment positif est l'arrivée de VdA à la tête du style Renault et ses premiers concepts-cars qui changent bien le style de Renault. Reste à voir ce que ça donnera sur les véhicules de série ... pas avant l'arrivée de la Clio 4.
_________________
Le gras, c'est la vie
wiliam a écrit:

Cet article est un véritable torchon !!! Carlos Ghosn explique que la baisse est due à des livraisons retardées pour cause de rupture de composant ensuite Renault attend plusieurs nouveaux modèles importants pour l’année prochaine (Clio4, Zoé ZE) :ouioui:

En revanche, l’Europe n’est pas le nombril du monde. Renault comme tous les autres constructeurs fabrique pour vendre mondialement, c’est pour cela qu’il existe des voitures comme la Symbol, la Fluence et la Latitude. :cool2:


Oui donc je repose la question: quelqu'un peut-il dire quels sont ces fameux composants en rupture et que fait-on pour les réapprovisionner en cadences suffisantes ou combien de temps va durer ce manque qui semble peser lourdement sur les ventes? Ce point me paraît vraiment inquiétant!
@ A310V6 : Il est clair que Renault a un problème de retard de livraison suite aux difficultés d’approvisionnement avec le japon et ce problème va rester jusqu'à la fin de l’année. Déjà Toyota a fermé plusieurs usines d’assemblage en Amérique du Sud. :wink:
_________________
renault is my secret world
Renault-Daimler: la Twingo et la Smart ForTwo repoussées d'un an

Le rapprochement entre Daimler-Mercedes et Renault-Nissan implique quelques changements de calendrier. La Twingo subirait un report de calendrier.
Renault-Daimler: la Twingo et la Smart ForTwo repoussées d'un an Toute l'actualité en image

La Tribune publiait ce matin des informations des "source industrielle" concernant le programme mutuel entre Renault et Mercedes. En avril 2010, Carlos Ghosn et Dieter Zetsche avait signé un accord de partage de technologie portant sur les structures compactes et citadines des deux marques, sans distinction de motorisation et d'énergie.
"Twingo ForTwo"

Les premières Renault-Smart sortiront en 2014 selon La Tribune, ce qui repousse la sortie d'un des modèles concernés, la Twingo 3 (normalement l'année prochaine). Twingo 3 partagera sa plateforme (le projet Edison chez Renault) avec la prochaine Smart ForTwo. Suivront ensuite deux modèles distincts sur ce même châssis, une micro-citadine Renault (une Smart ForTwo restylée, en propulsion) et une mini citadine 4 places Smart (une Twingo 3 rebadgée). Les sites de production seront partagés entre la Moselle et la Slovénie.


Un Kangoo germanique

Un Renault Kangoo sortira en 2012, avec l'étoile Mercedes devant. Nissan récupérera les mécaniques Mercedes (V6 350CDI et CGI). L'accord est de type "joint-venture". Daimler s'est porté acquéreur de 3.1% de l'Alliance. Renault et Nissan ont acheté 1.55% chacun de l'allemand.

Source: La Tribune
Et pourquoi renault ne récupérerait pas les V6 CDI et CGI :evil:
_________________
Megane III Expression 1.4 TCE 130 2010
BMW 330xia e92 2007
Ca m'étonnerait fort que la Twingo 3 sorte l'année prochaine comme annoncé par La Tribune. Encore des journalistes foireux qui confondent restylage du modèle actuel et nouvelle génération.
_________________
Le gras, c'est la vie
la vrais question est pourquoi il récupèrent pas le v8 6.2 AMG :tourni: imaginer ça en position centrale d'une megane rs propulsion :tourni:
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
Ils feraient une drôle de tête chez Renault Sport si la maison mère achetait ses moteurs préparés chez les cousins étoilés teutons :euh: :euh:
_________________
Le gras, c'est la vie
ou alors il montent 2 moteur de megane rs en V en position centrale en propulsion :mrgreen:
_________________
Mac mini : Mac OS X 10.6 Snow Leopard , intel core 2 duo 2.4GHz , 8Go SDRAM DDR3 , DD Serial ATA 320GO ...

Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi. Ils vivent à l’intérieur de nous et parfois ils gagnent

L'ombre ne survit que grâce a la lumière .
larry.kubiak a écrit:
Ca m'étonnerait fort que la Twingo 3 sorte l'année prochaine comme annoncé par La Tribune. Encore des journalistes foireux qui confondent restylage du modèle actuel et nouvelle génération.


Larry, j'ai La Tribune sous les yeux, le titre de l'article est :

Les premières Renault-Smart en 2014

Je défend donc Alain-Gabriel Verdevoye, auteur de cet article.

La plate-forme commune sera une propulsion et il y aura aussi une mini Renault à deux places.
Ah oui pardon, c'est moi qui ai mal compris.

Citation:
Les premières Renault-Smart sortiront en 2014 selon La Tribune, ce qui repousse la sortie d'un des modèles concernés, la Twingo 3 (normalement l'année prochaine).


Donc pour eux, la Twingo 3 aurait du sortir l'année prochaine déjà (ce qui me semble un peu tôt quand même).
_________________
Le gras, c'est la vie
Bonjour,
Quelqu'un a-t-il entendu parler de ce modèle ?
http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursiere..-de-gamme-183920.php


Sauter vers: