Accueil >  Sport  >  Alpine F1  > 

GP F1 Turquie : Victoire de Valtteri Bottas, Verstappen nouveau leader

Ce dimanche, Valtteri Bottas a remporté le Grand Prix de Turquie au volant de sa Mercedes, devançant les Red Bull de Max Verstappen et Sergio Pérez. Pénalisé sur la grille pour un changement de moteur, Lewis. Hamilton termine à la 5e place.
GP F1 Turquie : Victoire de Valtteri Bottas, Verstappen nouveau leader
Par le 11/10/2021

Très critiqué depuis le début de saison et remplacé par le jeune George Russell au sein de l’écurie allemande à partir de 2022, Valtteri Bottas s’est offert son premier succès de la saison lors du GP de Turquie, son 10e en carrière, au terme d’une course maîtrisée de bout en bout et sans réelle renversement. Sur ce tracé de l'Istanbul Park, le futur pilote Alfa Romeo a retenu les leçons de la course de l’an passé, où il était parti 6 fois en tête-à-queue de tout le week-end. Parti en pôle position sous des conditions humides (presque similaires à 2020), le Finlandais s’est rassuré et prive Red Bull et Max Verstappen d’un nouveau succès. Néanmoins, le pilote Red Bull se console en récupérant la tête du championnat. 

Verstappen assure et reprend la tête du classement du championnat F1 2021

La livrée spéciale arborée par Red Bull ce week-end

Parti 2e sur la grille après la pénalité de Lewis Hamilton pour changement de moteur, Max Verstappen avait donc l’occasion de marquer des points importants et reprendre la tête du championnat. Avec sa 2e place à l’arrivée, le Néerlandais ne s’est pas fait prier et compte désormais 6 points d’avance sur son rival. Pas inquiété de la course mais pas vraiment capable non plus de jouer la victoire, Verstappen a pu compter sur l’aide de son coéquipier Sergio Perez, 3e, qui a réalisé une très belle manœuvre de défense sur Lewis Hamilton pour conserver sa place sur le podium. 

Même si Mercedes limite les dégâts avec la victoire de Bottas et la 5e place de Lewis Hamilton, la bonne opération du week-end est bien pour l’écurie Red Bull. En lieu et place du GP du Japon, annulé pour raisons sanitaires, le constructeur autrichien, qui arborait une livrée spéciale en l'honneur de son motoriste Honda, reprend la tête du championnat pilotes avec Max Verstappen et marque aussi des points précieux dans la course au classement des constructeurs. 

Alonso poussé à la faute mais Alpine dans les points pour la 15e fois de suite

Alonso envoyé à la faute par Pierre Gasly

Cette saison, l’écurie française Alpine réalise ce que même Mercedes et Red Bull ne font pas, marquer des points sur 15 Grands Prix d’affilés. Ce week-end en Turquie, les chances de ramener une nouvelle fois des points étaient grandes avec la 5e place sur la grille de Fernando Alonso. Malheureusement pour l’Espagnol, cet avantage n’aura été que de courte durée puisque dès le premier virage, le pilote Alpine a été envoyé en tête-à-queue par l’Alpha Tauri de Pierre Gasly, prise en sandwich. Le Français a reçu une pénalité de 5 secondes pour sa manœuvre. Retombé à la 17e place, Fernando Alonso envoyait lui aussi, 3 tours plus tard, la Haas de Mick Schumacher en tête-a-queue et écopait de la même sentence. L’Espagnol termine la course à la 16e position. 

Tous les espoirs reposaient donc sur Esteban Ocon. Parti 12e, le Français a décidé de ne pas s’arrêter du Grand Prix et garder ses pneus intermédiaires usés pour aller chercher le point de la 10e place et ainsi continuer sur cette série de 15 Grands Prix dans les points. À la lutte avec Alpha Tauri pour la 5e place au classement constructeurs, Alpine ne perd que 7 points, bien aidé par l’erreur de Yuki Tsunoda à la mi-course, le faisant sortir des points malgré sa belle course. 

Le combat pour la 3e place constructeur entre Ferrari et McLaren a tourné à l’avantage de la Scuderia. Dotées d’un nouveau bloc moteur plus puissant, les Ferrari ont montré un visage intéressant ce week-end et se veulent surtout plus compétitives, de bon augure pour la fin de saison. 3e sur la grille, Charles Leclerc a bien tenté une stratégie sans arrêt pour jouer la victoire mais Bottas était trop rapide. Le Monégasque est finalement rentré aux stands et termine la course 4e. 15 jours après la Ferrari de Leclerc, c’était au tour de celle de Carlos Sainz de recevoir sa nouvelle unité de puissance. Parti du fond de grille, l’Espagnol a réalisé de nombreux dépassements pour remonter jusqu’à la 8e position. 

Prochain rendez-vous F1 le 24 octobre prochain pour la 17e manche de la saison et le Grand Prix des Etats-Unis. 

Le classement complet de ce Grand Prix de Turquie : 

Position Pilote Écurie Temps
1 Valtteri Bottas Mercedes 1:31:04.103
2 Max Verstappen Red Bull + 14.584 s
3 Sergio Perez Red Bull + 33.471 s
4 Charles Leclerc Ferrari + 37.814 s
5 Lewis Hamilton Mercedes + 41.812 s
6 Pierre Gasly Alpha Tauri + 44.292 s
7 Lando Norris McLaren + 47.213 s
8 Carlos Sainz Ferrari + 51.526 s
9 Lance Stroll Aston Martin + 82.018 s
10 Esteban Ocon Alpine + 1 tour
11 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo + 1 tour
12 Kimi Raikkonen Alfa Romeo + 1 tour
13 Daniel Ricciardo McLaren + 1 tour
14 Yuki Tsunoda Alpha Tauri + 1 tour
15 George Russell Williams + 1 tour
16 Fernando Alonso Alpine + 1 tour
17 Nicholas Latifi Williams + 1 tour
18 Sebastian Vettel Aston Martin + 1 tour
19 Mick Schumacher Haas + 2 tours
20 Nikita Mazepin Haas + 2 tours

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-5-10856-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-912640561