Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

Kangoo 3 (2020)

Le projet XFK, autrement dit, le futur Renault Kangoo, commence tout doucement à faire parler de lui, avec des photos des mulets utilisés lors des essais routiers, mais aussi et surtout, le Show-car présenté l’été dernier.
Kangoo 3 (2020)
Par le 06/01/2017 Dernière mise à jour le 23/04/2019

MAJ: Renault a présenté le 23 avril 2019, le show car Kangoo ZE Concept représentant le futur Kangoo 3

Certes, le Kangoo n'est pas spécialement le véhicule qui fait le plus réver, ni même un véhicule réellement prioritaire pour le constructeur. Pour autant, commercialisé il y a plus de 12 ans -c'était en 2007- et restylé en 2013, le ludospace tout comme sa version utilitaire, commencent quelque peu à dater.

Futur Kangoo
Mulet de Kangoo 3 sur base d'Espace 5 en 2016

Certes, dans le domaine des véhicules utilitaires, le cycle de vie est bien plus long que dans le monde des véhicules particuliers, mais ses concurrents s’étant déjà renouvelés en 2018 (Berlingo, Partner/Rifter,...), Renault ne doit plus tarder.

Pour preuve, les ventes commencent à décliner. Si sur le marché du VUL, le Kangoo s'octroie la première place en 2016 avec 9,4% de part de marché (38 000 unités), sur le marché des particuliers, il a bataillé cette même année avec le Berlingo ( 9 538 unités immatriculées soit 0,5% de PDM) alors qu'il se montrait largement dominateur jusqu'alors.

Mais en 2019, face à ses concurrents plus modernes, le Kangoo ne peut plus lutter. Ainsi, entre janvier et octobre 2019,  ce sont seulement 5 000 unités du Kangoo qui ont trouvé preneur auprès des particuliers, contre plus de 10 000 pour le Peugeot Rifter et également plus de 10 000 pour le Citroën Berlingo. En version utilitaire, où la modernité n’est pas le premier critère d’achat, le Kangoo se maintient encore plutôt bien puisqu’il reste leader du marché VUL avec plus de 9% de parts de marché contre respectivement plus de 5,9% (23 000 unités ) et 5,1% (plus de 20 000 unités) pour les Partner et Berlingo 3. Mais ses parts de marché commencent tout de même à s’effriter.


Le très réussi concept-car Frendzy de 2011

Un Kangoo électrique, thermique et hydrogène prévus dans les cartons

Le nouveau Kangoo, déjà présenté sous la forme d’un show-car cet été, sera bientôt commercialisé, au cours de 2020. Comme ses prédécesseurs, une version électrique nommée ZE sera de nouveau disponible probablement avec une batterie de 40 ou 52 kWh (comme la Zoé) contre 33 kWh actuellement. 

Mais ce ne sera pas tout car, une version Hydrogène (Kangoo ZE Hydrogen), permettant de proposer un prolongateur d’autonomie qui doublera l’autonomie est également prévue à moyen terme.  Pourquoi à moyen terme ? Tout simplement parce que l’actuel Kangoo sera déjà disponible en 2020 en version hydrogène. Le nouveau devra donc attendre un peu avant d’espérer pouvoir en disposer. Prix de lancement: environ 50 000 € HT (en se basant sur le prix annoncé de l’actuel Kangoo ZE Hydrogen).

Kangoo Hydrogen

Comme l’actuel, une version à empattement long est prévue. A l’inverse, les versions courtes (Kangoo Access) ou encore les version civiles dérivées (comme le ludique BeBop) que Renault avait commercialisé au début de la seconde décennie des années 2000 ne devraient pas faire partie de l’offre, que ce soit à moyen ou long terme. La mode n’est plus à ce genre d’excentricité…


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif