Accueil >  Gamme  >  Concepts-Cars  > 

L’Alpine Alpenglow à moteur hydrogène s’invite sur circuit !

Le concept car d’Alpine, l’Alpenglow, roulera ses premiers mètres sur le circuit de Spa-Francorchamps le 11 mai prochain ! Voiture de course au moteur thermique à hydrogène, l’Alpine Alpenglow, porte en elle les innovations de demain.
L’Alpine Alpenglow à moteur hydrogène s’invite sur circuit !
Par le 12/04/2024

Présenté il y a deux ans au mondial de l’automobile à Paris, le concept car de l’Alpenglow nous a été annoncé comme le futur d’Alpine. Alpine revient avec son concept, mais il roule désormais à l’hydrogène, une technologie qui représente les ambitions de la marque française en termes de développement durable pour ses modèles de courses et de série.

On retrouvera donc cette nouvelle Alpine Alpenglow sur le circuit de Spa-Francorchamps, juste après les 6H d'Imola, le 11 mai prochain, pendant trois tours, avant les 6H de l’épreuve d’endurance prévue sur le circuit. Elle roulera aux côtés de la H24, un prototype hydrogène de MissionH24 qui représente selon ses créateurs le futur de l'endurance et donc des 24H du Mans. On pourra également retrouver cette Alpenglow, en statique, le 10 mai. 

Alpine Alpenglow

Une compétition au cœur des innovations

L’hydrogène est à la fois vue comme une solution d'avenir depuis plusieurs décennies, mais est également très controversé à cause de son énorme coût de production et de l’importante consommation d’énergie nécessaire pour le produire. Sa généralisation va donc être compliquée. On attend donc de pied ferme les “innovateurs” comme Alpine sur ce secteur de la transition écologique.

Ainsi, deux véhicules à hydrogène roulant côte à côte sur le circuit de Spa-Francorchamps n’est pas anodin, avec d'un côté la H24 et de l'autre, l'Alpine. Le règlement de la compétition favorise la variété des solutions, notamment en termes de transition écologique. Retrouver deux véhicules hydrogène, mais avec des systèmes différents, a pour but de faciliter la démocratisation de ce nouveau carburant et de démontrer les bienfaits du WEC, qui a déjà aidé à trouver les innovations de demain.

Véritable berceau de l’innovation, c’est grâce à l’endurance, et surtout aux 24H du Mans, que l’on a des freins à disque ou des phares anti-brouillard sur nos voitures d’aujourd’hui.

« Chez Alpine, la compétition, et notamment la Formule 1, sont de véritables laboratoires pour le développement des technologies de demain. L’Alpenglow nous permet d’explorer différentes pistes autour du moteur à combustion interne à hydrogène, bien adapté aux utilisations sportives. L’hydrogène sera probablement un vecteur d’énergie incontournable pour la mobilité de demain. Alpine se doit d’être à la pointe de ces recherches, l’hydrogène pouvant très bien être une étape essentielle de la décarbonation des prochaines générations de Formule 1 et de voitures d’endurance », explique Bruno Famin, Directeur Alpine Motorsports.

La compétition chez Alpine est l’endroit où naissent ses innovations majeures, que ce soit en endurance ou en Formule 1. Malgré les temps difficiles de la A524 en Formule 1 et de ses classements désastreux, notamment au dernier Grand Prix du Japon (et probablement aussi le week-end prochain en Chine), le sport automobile reste à la fois une vitrine technologique et un vrai laboratoire d'innovations.

Alpine et les systèmes de demain

Cette Alpine Alpenglow représente donc le futur d’Alpine, et peut-être de l’automobile. Présentée pour la première fois lors du Mondial de l’auto 2022, où Alpine était l’une des rares marques à y participer, cette Alpine Alpenglow a enjoué, par le seul argument de sa combustion au carburant hydrogène, le public présent. Et contrairement à l'électrique, ce système permet à la voiture de garder une sonorité similaire à celle d’un moteur thermique traditionnel, en polluant nettement moins que ce dernier, si toutefois l’hydrogène est produit grâce à de l’énergie renouvelable.


Version Desktop - 1-9-12054-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-739922749