Accueil >  Gamme  >  Nos essais  > 

Essai Mobilize Limo (2022) : la berline électrique qui ne se vend pas

À l’occasion de son tout premier événement international, Mobilize présente sa nouvelle berline 100 % électrique baptisée Limo et exclusivement réservée aux taxis et VTC. C’est à Madrid que nous avons pu essayer notre taxi de demain.
Essai Mobilize Limo (2022) : la berline électrique qui ne se vend pas
Par le 03/06/2022

Sur un marché automobile en pleine mutation en raison des nombreux enjeux environnementaux, le Groupe Renault souhaite mettre l’accent sur une mobilité propre et durable. Grâce à sa nouvelle entité nommée Mobilize, lancée en janvier 2021 par l’intermédiaire du plan Renaulution, la marque a pour objectif de proposer de nouvelles solutions de transport, plus respectueuses de l’environnement. 

Pour y parvenir, Mobilize mise tout sur l’autopartage et le transport de personnes puisque la marque ne vendra tout simplement aucun de ses véhicules sur le marché. Mais alors en quoi consiste l’offre ? La réponse avec l’arrivée prochaine du tout premier modèle baptisé Limo, une berline 100 % électrique réservée uniquement aux taxis et VTC, que nous avons pu essayer du côté de Madrid le temps d’une journée. 

Mobilize Driver Solutions, l’offre conçue pour les taxis et VTC 

La berline Limo de Mobilize

Première offre de services proposée par Mobilize, « Mobilize Driver Solutions » concerne les taxis et les VTC. Alors que les métropoles souhaitent réduire le nombre de véhicules dans leurs rues, la nouvelle entité souhaite apporter le meilleur compromis pour pouvoir se déplacer en ville, tout en garantissant un respect de l’environnement. 

100 % électrique, cette Limo n’est donc soumise à aucune restriction d’accès en centre-ville et a accès aux zones à faibles émissions, qui vont se multiplier dans les années à venir. Vous l’aurez certainement remarqué si vous prenez régulièrement le taxi, de plus en plus de conducteurs utilisent désormais des véhicules hybrides et électriques. La Limo intervient donc dans le bon tempo et pour se faire une place, la marque apporte tout un lot de services et solutions pour permettre de faciliter la vie des professionnels. 

Grâce à un abonnement mensuel, les conducteurs de taxis et VTC pourront bénéficier du véhicule avec une garantie constructeur pendant toute la durée du contrat jusqu’à 300 000 km ou 6 ans, mais aussi d’une maintenance avec main d’œuvre et pièces d’usure tels que les pneumatiques, un accès prioritaire dans les ateliers du Groupe, ainsi qu’un badge de recharge et l’assurance tous risques avec dépannage et remorquage. Sur le papier, tout à l’air parfait, et en réalité, on s’en rapproche clairement. 

Des airs de Tesla pour cette berline venue tout droit de Chine (eZoom Yi)

Une Limo qui ressemble beaucoup à une Tesla Model 3

Côté design, au premier abord, cette berline a évidemment de gros airs de ressemblance avec la Tesla Model 3, modèle électrique le plus vendu sur le marché français en 2021. Pour autant, elle se distingue grâce à quelques éléments, notamment sa signature lumineuse à LED. Si on peut parler de nouveauté en France, en réalité, cette Mobilize Limo existe déjà du côté de la Chine sous le nom de eZoom Yi. La berline est issue d’une coentreprise avec le constructeur Jiangling Motors Group, autre partenaire chinois, après Geely, avec lequel Renault collabore. 

Élégante, la berline se veut surtout très confortable et offre une belle habitabilité. Un atout qui a son importance dans le milieu du transport de personnes. Assez rare pour être souligné, notre essai ne consistait donc pas à prendre le volant de cette berline, mais à jouer le rôle du client pendant notre transport de l’aéroport au magnifique centre Renault de Madrid. 

la banquette arrière de la Mobilize Limo avec un rayon au genou de 288 mm

À peine installé à l’arrière que le confort des sièges est agréable. Moelleux, ces derniers rappellent quasiment le confort des modèles Citroën et sont un bonheur, encore plus après un vol de quelques heures dans des sièges fermes à vous briser le dos. 

Aussi étonnant soit il, et malgré que cette berline soit chinoise, l’intérieur est bien fini avec différents éléments présents sur les montants de porte, les matériaux sont de qualités convenables et surtout, ils apportent un côté pratique au nettoyage, qui rejoint bien la volonté de la marque consistant à faciliter la vie des professionnels. 

La planche de bord de cette berline 100 % électrique avec son système multimédia de 22,55 pouces

Avec ses 4,67 m de long, une largeur de 1,83 et surtout grâce à son empattement de 2,75 m, les places arrière offrent énormément d’espace aux jambes (rayon genou de 288 mm), un vrai bonheur pour le passager. Le volume de coffre n’est lui pas trop impacté par l’espace accordé aux passagers et affiche un volume de 500 litres, largement suffisant pour emmener les bagages de deux passagers. 

Autonomie, consommation, comportement sur route, l’ensemble est cohérent 

Une autonomie de 450 km en cycle WLTP et une consommation mesurée de 16,2 kWh/100 km

Impossible pour nous de rester figés à l’arrière d’une voiture, il nous fallait l’essayer. Sur les routes aux alentours de Madrid, nous avons donc pris le rôle d’un conducteur de taxi ou VTC pour réaliser une boucle de plusieurs dizaines de kilomètres, l’occasion d’effectuer un petit test de consommation. Sur cycle mixte (autoroute, nationale et un peu de centre-ville avec bouchons), nous avons pu relever une consommation de 16,2 kWh/100 km, ce qui est plus que correct pour une berline d’un poids de 1 600 kg (au passage très légère pour ce type de véhicule 100 % électrique). 

Avec sa batterie lithium-ion de 60 kWh, il est donc possible de parcourir environ 370 km réel en cycle mixte, et même un peu plus de 400 km en ville. De son côté, Mobilize présente une autonomie WLTP de 450 km pour son modèle. Une petite question nous a donc interpellé à ce moment précis, pourquoi cette berline peut réaliser plus de kilomètres qu’une Mégane E-Tech , qui annonce également 450 km d’autonomie en cycle WLTP, dispose également d'une batterie de 60 kWh, mais qui en réalité ne peut en parcourir que 300 ? Tout simplement grâce à son moteur électrique moins puissant. 

En effet, avec 160 ch et une vitesse de pointe de 140 km/h, la Limo est moins gourmande en énergie. Surtout, cela est largement suffisant pour son utilisation. Prévu pour circuler en ville et parcourir les trajets ville-aéroport ou ville-gare, le véhicule ne nécessite pas d'avoir 200 ch et des vitesses excessives. Une très bonne réflexion de la part de Mobilize qui devrait permettre aux taxis et VTC de ne pas trop se soucier du niveau de la batterie et de pouvoir enchaîner les courses. 

Confortable au volant, souple à la direction, réactive à l’accélération grâce à son couple de 225 Nm disponible immédiatement grâce au bloc électrique, l’ensemble se veut toutefois perturbé par un freinage approximatif, avec un ressenti de pédale difficile à jauger. Et ce n’est pas les 3 niveaux de régénération de la batterie quasi inexistant, accessibles depuis l’écran tactile, qui inversent la tendance. Les freinages sont parfois assez brusques, ce qui vient entacher le confort à l’intérieur du véhicule. 

Essai Mobilize Limo (2022) : la berline électrique qui ne se vend pas 0

Autre point à améliorer, l’ergonomie du véhicule. Certaines fonctionnalités pratiques se retrouvent sur l’écran tactile central, au lieu de se trouver sur le volant. Nous pensons notamment aux trois niveaux de régénération de la batterie ou aux différents modes de conduite, qui demandent une navigation dans les menus de l’écran tactile pour être activés. Dommage, l’utilisation de palettes derrière le volant et un bouton sur la console centrale pour changer ces modes auraient été bien plus pratiques. 

La berline Limo, le véhicule « All inclusive » à quel prix ?

Le 3/4 arrière du véhicule et sa signature lumineuse à LED

Comme évoqué précédemment, ce modèle ne sera pas disponible à la vente pour les particuliers, mais plutôt à la location pour les professionnels du transport que sont les taxis et les VTC. Ainsi, Mobilize apporte une offre « All inclusive » autour de son véhicule. 

Pour un abonnement de 1 499 €/mois TTC (valable à Paris, les tarifs seront différents selon les villes) il sera possible de s’offrir les nombreux services apportés avec la berline. Si la marque n’a pas souhaité communiquer sur le découpage de l’offre, on peut imaginer les nombreux coûts à prévoir pour un taxi ou VTC. 

Sont compris dans le forfait à partir d’une souscription à un abonnement de minimum 3 mois :

  • l’assurance tous risques, qui peut s’élever entre 150 et 200 euros par mois. 
  • l’assistance 24/7 avec "fast track", une sorte de coupe file d’attente qui vous permettra d’effectuer un diagnostic en 30 minutes dans un centre du Groupe et d’avoir de la visibilité sur les éventuelles réparations à prévoir. 
  • Un badge « Mobilize Business Pass » et l’application Mobilize Power Solutions qui permet de se recharger sur plus de 250 000 bornes en Europe. À noter que la berline dispose, de série, du chargeur de 11 kW qui permet de récupérer 250 km d'autonomie en 40 minutes. 
  • Un entretien programmé avec pièces d’usure *, notamment les pneumatiques. 

* À noter qu’un véhicule électrique ne demande presque aucun entretien, comparé à un véhicule thermique 

Après avoir sollicité plusieurs chauffeurs et compagnies de taxi, ces derniers sont unanimes sur le fait que cette offre est très intéressante et avantageuse. De bon augure pour Mobilize qui a annoncé être déjà en contact avec G7 ou encore Uber. L’arrivée du véhicule sur les routes de France est prévue pour l’automne de cette année. 

Premier modèle de l’entité, la Mobilize Limo sera suivie dès l’année prochaine par les modèles DUO (remplaçant du Twizy) puis Bento, deux petits quadricycles pour la livraison du dernier kilomètre. Le Twizy a donc, outre sa copie chinoise Lycar, fait des émules.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.