Accueil >  Gamme  >  Anciennes Renault Sport  > 

Clio R.S.18 (2018)

L'actualité de Renault Sport est riche en ce début d'année. Si la vraie nouveauté est bien sur la commercialisation de la Mégane RS dans quelques semaines, Renault Sport a également annoncé une série limitée de sa Clio RS.
Clio R.S.18 (2018)
Par le 12/01/2018 Dernière mise à jour le 15/01/2020

Baptisée « Clio R.S.18 » en référence à la prochaine Formule 1 de l'équipe qui va être engagée dans le championnat du monde cette année, cette série limitée sera commercialisée en France au printemps 2019.

Basée sur la version la plus affutée Trophy (châssis abaissé et raffermi, amortisseurs à butées hydrauliques,...) et son moteur de 220ch. pour 260 Nm de couple accouplée à la boîte automatique à double embrayage EDC. A noter qu’un boost de couple de 20 Nm supplémentaire est disponible grâce à une fonction overtorque qui autorise un bref dépassement  de la limite fixée par le boite EDC à 6 rapports et carter sec.

Les vraies différences se font surtout sur la présentation, avec à l'extérieur, avec un stripping R.S.18 au niveau des portes avant et un autre sur le toit qui lui aussi, fait référence à la future monoplace de l'équipe.

Clio R.S.18

Si la teinte est noire tout comme de nombreux éléments (même le logo Renault) le jaune Sirius est bien sur de la partie, notamment sur la lame F1 à l'avant, sur les projections de portes, et au centre des roues. Les quelques touches de jaune sur la teinte noire sont du plus bel effet, et lui donnent un look plutôt intéressant et inédit sur la Clio.

A l’inverse, dans l'habitacle, outre le seuil de porte numéroté, les différences sont minimes: on retrouve un volant en Alcantara et cuir et quelques petites spécificités des plus limitées comme le cerclage des aérateurs au look carbone et grande générosité... un tapis de sol siglé Renault Sport en série ! Si si !

Enfin, pour plus de sportivité, la ligne d’échappement signée Akrapovic est également de la partie (là encore, pas de différence avec la version RS 220 EDC Trophy), sauf pour les modèles commercialisés au Japon.

Proposée en Allemagne à 27 990 €, le tarif français a de quoi faire frémir puisqu'il est de 30 900 €, soit un surcoût de 1 000 € par rapport à la version Clio R.S 220 Trophy dont elle dérive très étroitement. A cela, il faut ajouter le malus écologique de plus 600 € en 2018, qui devrait encore grimper en 2019.

A noter que la production n’est prévue que pour une période de 6 mois, jusqu’à la rentrée de septembre 2018 donc.

L’intérêt de cette série limitée parait donc sans mauvais jeu de mots, plutôt très limité. L’avantage client est quasiment nul si ce n’est une présentation légèrement différente, pour un surcoût tout de même notable eu égard à ce qu’elle apporte en plus de la Trophy.

Reste l’argument qu’il s’agira certainement de la dernière série limitée proposée sur la Clio 4 R.S puisque le modèle arrive en fin de cycle, et qu’il risque bien de ne pas être renouvelé, la faute aux malus qui pèsent toujours plus lourd sur la facture des clients. A ce titre, elle pourrait donc devenir assez rapidement collector, de quoi faire un peu monter sa côte en occasion.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.