Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

Nouvelle Clio 5: l'habitacle

Modèle clé de sa gamme, la Clio, véhicule leader en France, et seconde meilleure vente en Europe se renouvelle cette année avec comme objectif principal d’améliorer la qualité perçue, notamment dans l’habitacle.
Nouvelle Clio 5: l'habitacle
Par le 28/01/2019

Dotée d’un design fort, la Clio actuelle avait comme principal défaut son intérieur, notamment en terme de qualité des matériaux utilisés. Ayant recours à bien trop de plastiques durs et sonnant creux, la Clio avait reçue de nombreuses critiques sur ce point, ce qui ne l’avait pas empêché de faire une superbe carrière en France et en Europe.
Bien conscient, Renault a ainsi travaillé d’arrache-pied sur ce plan, et a clairement concentré ses efforts sur l’habitacle dès le début du projet. Cette volonté d’afficher le travail accompli se retrouve même dans la modalité de sa présentation à la presse, puisque Renault communique en premier lieu sur l’intérieur, sans même dévoiler sa tenue de soirée…

Un habitacle « Smart Cockpit » totalement numérique

Renault Clio 5

La planche de bord change totalement de style et de dimension. Finies les courbes actuelles, place à quelque chose de plus galbé et sportif en forme de vague, avec une partie haute qui est désormais moussée et une partie centrale gainée.

Fini les aérateurs ronds au design pataud et plutôt bas de gamme, place à une forme rectangulaire qui inspire le sérieux. Un peu comme chez Peugeot ou sur l’Alpine A110 (toute proportion gardée), on retrouve également des touches dites « piano » ainsi que les commandes de la climatisation en accès direct. Une bonne chose à l’ère du tout numérique.

Le volant gagne également en sportivité. Un peu plus petit du fait d’un airbag qui prend moins de place, il est surtout plus épais pour une meilleure prise en main, et dispose d’une finition en chrome satiné qui dès le premier regard, lui donne un aspect plus cossu.

Future Renault Clio 5 Habitacle

Résolument moderne, la Clio 2019 se dote de deux « énormes » écrans, faisant de la Clio une nouvelle référence sur ce segment. Entièrement numérique, le « cockpit » abandonne donc les compteurs classiques au profit d’une dalle numérique TFT de 7 à 10 pouces qui permet de personnaliser les informations affichées avec, pour la version 10 pouces, les données de la navigation GPS.

Au centre du « cockpit » légèrement orienté vers le conducteur, un écran de 9,3 pouces (deux fois plus grand que la version 7 pouces) est inédit chez Renault. Aucun autre modèle n’a à l’heure actuelle, droit à une telle attention, pas même l’Espace ou la Talisman à plus de 45 000 €.

Positionné à la verticale et légèrement courbé, comme sur l’Espace, cet écran intègre le nouveau système multimédia conçu avec l’Alliance et dénommé « Easy Link », ainsi que le multi-sense.

Entre les deux sièges avant, la console a été réhaussée afin d’apporter, selon Renault, au poste de conduite une meilleure ergonomie. Le (court) levier de vitesse est ainsi plus facile d’accès. Gainée, cette nouvelle planche de bord peut être personnalisée selon l’ambiance intérieure choisie et tout comme sur les modèles des catégories supérieures, une animation lumineuse à base de LED anime le tout. Elle intègre bien sur des rangements, ainsi que la recharge du smartphone par induction.

Les panneaux de portes n’ont pas été oubliés… Et heureusement, car il s’agit tout de même de la première et dernière chose que l’on touche en entrant et sortant du véhicule. Sur l’ancienne génération, nous l’avions relevé lors de notre essai tant cela paraissait presque choquant. Renault annonce avoir clairement corrigé le tir, en utilisant des matériaux souples uniques dans la catégorie et sont également gainés.

« A l'intérieur, c'est une véritable révolution, avec une amélioration notable de la qualité perçue, plus de sophistication et une forte présence technologique. C'est la meilleure des Clio. » Laurens van den Acker, Directeur du Design Industriel du Groupe Renault

De nouvelles finitions

Même si nous attendons encore le reste de la présentation, Renault annonce de nouvelles finitions, ou tout au moins, une nouvelle orientation de celles-ci.

Renault parle notamment d’une finition RS Line, qui sera évidemment orientée sport dans sa présentation, et d’une nouvelle orientation pour le haut de gamme Initiale Paris.

Renault semble enfin avoir pris le sujet de la qualité perçue à bras le corps. Après une Clio 3 exemplaire sur le sujet, la 4ème génération avait clairement déçue. A charge à la nouvelle venue de corriger le tir pour confirmer sa place de leader.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif