Accueil >  Gamme  >  Concepts-Cars  > 

Vel Satis (1998)

Vel Satis (1998)
Le concept car Vel Satis, coupé haut de gamme 4 places, révèle l'esprit des futurs modèles de prestige de la marque au losange. Un exercice de style périlleux, dans lequel Renault veut innover.
Par le 01/01/2007

Comme l'Initiale présentée au Salon de Francfort 1995, le concept-car Vel Satis symbolise l'esprit des futurs haut de gamme Renault, aux antipodes de la berline traditionnelle, ou encore du concept Initiale de 1995. Coupé haut de gamme 4 places au concept et au design avant-gardistes, le Vel Satis est selon la marque au losange «respectueux des codes traditionnels du haut de gamme et en même temps reflet d'une volonté d'anticipation, d'une liberté de création et d'un raffinement «français et très Renault».





Très Renault dans la mesure où depuis la R16, le constructeur français est le seul à prôner la forme bicorps dans ce segment de marché. Quand à l'esprit avant-gardiste, on peut parfois en douter, en voyant par exemple l'étroite lunette arrière verticale, une inspiration directement puisée dans les réalisations des années trente. Ce que ses concepteurs appelle «une réinterprétation contemporaine des valeurs héritées de la tradition des grands carrossiers de l'automobile». Heureusement, la Vel Satis n'est pas dépourvue d'originalité, aussi bien à l'extérieur que dans l'habitacle. Celui- ci mélange harmonieusement cuir, bois et textile d'ameublement haut de gamme. Le raffinement se retrouve dans la perfection du détail, avec par exemple de petits meubles à rideaux coulissants intégrés dans les panneaux de portes et qui cachent chacun un compartiment réfrigéré avec ses flûtes à champagne signées par les cristalleries de Saint Louis. C'est quand-même plus chic que des porte-canettes, non?





On ne peut qu'apprécier la volonté d'effacer la technologie et toute démonstration de puissance au profit d'une interface homme-machine simple et conviviale. Dans cette optique, l'instrumentation au tableau de bord mise par exemple sur la simplicité, sans suraffichage ni artifices inutiles... La motorisation retenue est le nouveau V6 à 24 soupapes de la Laguna Initiale. Ici, le 3 litres gagne une quinzaine de chevaux (210) et le couple atteint 290 Nm. Répondant aux futures normes Euro 2000, il est associé à une boîte automatique à 5 rapports et commande impulsionnelle. Il reste à espérer que le futur haut de gamme Renault sera débarrassé des relents passéistes du concept car et d'un maniérisme parfois un peu agaçant. En revanche, on lui souhaite d'y puiser l'once d'originalité dont est dépourvue la Safrane.



L'intérieur, très luxe !!!


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif