Accueil >  Gamme  >  Concepts-Cars  > 

Zo (1998)

Barquette trois places, tout chemin, équipée du premier moteur essence Européen à injection directe essence ( appelé Ide chez Renault), le concept Zo est un hymne aux sensations routières et à l'évasion.
Zo (1998)
Par le 31/01/2003 Dernière mise à jour le 05/09/2020

Le concept-car ZO (nom de code Z08) dévoilé par Renault à l'occasion du Salon de Genève en 1998 reprend à son compte l'esprit du concept Argos dévoilé en 1994, à savoir un véhicule brut de décoffrage en apparence, sans pare-brise, destiné à sortir des sentiers battus et proposant 3 places seulement malgré ses 3,85 mètres de long et ses 1,85 mètres de large.

A l'inverse de l'Argos, le concept ZO est techniquement bien plus poussé qu'il n'en a l'air, mais aussi bien plus lourd puisqu'il affiche 1 250 kg sur la balance contre 750 kg. Son design est également très différent puisqu'aux lignes douces tout en galbe du premier, le ZO préfère des lignes tendues et nettes. Une philosophie de design totalement différente donc, qui même en 2020 sonne résolument moderne.

Renault Zo Concept 1998

Reprenant le châssis du Spider, et baptisé "mauto" scarabée par son constructeur, c'est à dire un mélange de moto et d'automobile qui prend la forme de l'insecte, il ne craint ni la pluie ni le sable, ni la boue puisqu'il est entièrement lavable au jet d'eau et que bon nombre d'éléments de la carrosserie peuvent être retirés pour une utilisation salissante en tout chemin (ailes, capot avant, etc.) permettant de pratiquement rouler à nu.

Comme l'Argos 4 ans plus tôt, le concept ZO dispose donc de 3 places, mais au contraire du premier, cette fois, la troisième place n'est pas située derrière les deux de devant. Cette fois, c'est le conducteur qui est placé au centre du roadster avec face à lui une instrumentation limitée à 3 compteurs empilés les uns contre les autres derrière le volant à 3 branches jaunes: le compte-tour, la vitesse et la jauge de carburant.

Compteurs Renault Zo

A ses côtés, légèrement en retrait, les deux autres passagers profitent de la même vue que le conducteur. Original, tout comme les portes qui s'ouvrent en avant vers le haut.

Renault ZO

Sous le capot, Renault présente son tout premier moteur essence à injection directe (et non Diesel comme on peut le lire parfois) placé derrière les passagers, un bloc 4 cylindres de 2.0 litres de cylindrée, équipé de 16 soupapes qui délivre ici une puissance de 135 ch. associé à une boite de vitesse automatique. Ce moteur révolutionnaire nommé F5R qui sera une première en Europe, sera ensuite commercialisé sous le capot de la Laguna II et de la Mégane avant d'être abandonné dès 2004.

Pour s'assurer de passer partout, ce concept est équipé de suspensions pneumatiques disposant d'une pompe capable d'adapter la hauteur du véhicule en roulant.

A noter que le Renault ZO n'est pas seulement un concept-car puisque qu'en 1933, Renault a produit un autorail du même nom pour l'administration des chemins de fer français. Les quelques exemplaires produits cesseront leur activité en 1959.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.