Accueil >  Gamme  >  Concepts-Cars  > 

Argos (1994)

Fabriqué en un seul exemplaire sur une plate-forme Twingo, le cabriolet trois places Argos est un roadster passion à la fois simple et raffiné avec une architecture résolument minimaliste.
Argos (1994)
Par le 31/01/2003 Dernière mise à jour le 28/12/2020

Le concept-car Argos est, comme son nom l'indique, un véhicule qui pousse au voyage et à la découverte qui emprunte son nom au Système Argos, un dispositif permettant de localiser une balise de détresse à 150 mètres, partout dans le monde grâce à un réseau de satellites déployé dans l'espace.

Le Concept de Renault se présente ainsi sous la forme d'une barquette très légère (750 kg), simplifiée à l'extrême, sans superstructure ni même de pare-brise, totalement découverte si ce n'est un saute vent escamotable, et très brut, jusque dans le traitement de sa carrosserie qui préfère conserver la couleur de base de l'acier: le gris.

Le Concept Renault Argos

Le concept pour sortir de l'ordinaire 

Léger et insouciant, Argos joue de sa géométrie variable à la fois ludique et pratique. Les rétroviseurs extérieurs, nichés dans les ailes avant, ne sortent qu'au démarrage du moteur. Les portières glissent en arrière parallèlement à l'axe de caisse pour aller se cacher dans l'épaisseur du flanc, tandis que des ailettes se déploient pour venir refroidir le moteur.

A la brutalité formelle de l'architecture extérieure d'Argos répond la douce simplicité d'un habitacle qui donne la priorité aux couleurs et aux matières: cuir vert amande pour les sièges, bois teinté cérusé dans le même ton pour la planche de bord qui, derrière son air luxueuse, se cache celui de la petite... Twingo.

Renault Argos

En style intérieur, l'essentiel du propos des designers a consisté à procurer un confort agréable pour trois personnes, la place arrière étant, pour une fois, celle du privilégié, installé remarquablement sur une large banquette arrière ou plutôt sur un sofa, dans un véritable salon de musique, puisque le coffre s'ouvre tel un piano à queue. Ce thème sera repris sur le concept-car Zoé de 2005. Renault l'assure, le constructeur ne fait pas des voitures pour vivre mais des "voitures à vivre". Ce confort intérieur avec le système multimédia illustrent parfaitement la vision de la firme au losange. 

Renault Argos

En baptisant Argos "Esprit nouveau 1994", en référence à la revue d'architecture fondée par Le Corbusier, la direction du design Renault, menée par Patrick Le Quément, propose un manifeste pour l'avenir, qui veut mettre fin à la mode du Bop Design. Dessiné par Jean Pierre Ploué, à qui l'on doit également la Twingo, et qui a fait les beaux jours de Citroën et de la marque premium DS, le concept Argos annonce l'hypothèse d'un retour à la simplicité des formes et aux principes fondateurs du design industriel.

Au final, ce cabriolet trois places doux et agressif, fluide et solide, invite à la discussion entre amis en roulant doucement, en contact avec la nature tout en découvrant le monde qui nous entoure.

L'esprit du concept se retrouvera quelques années plus tard sur le superbe Spider Renault, qui reprendra nombre des idées du concept Argos, comme le côté brut, ou l'absence de pare-brise.  Ses formes douces et arrondies se retrouveront sur des modèles telles que la Clio de deuxième génération en 1998, ou encore sur certains concepts comme par exemple la Ludo dévoilée également en 1994.

Argos Concept Renault

Renault comme modèle

À travers son concept "Argos", Renault s'en est inspiré mais a aussi et surtout inspiré d'autres constructeurs comme Audi notamment. On retrouvera ce design sur toute une génération de modèles Renault comme la citadine Clio II, la très réussie Laguna deuxième génération ou encore le monospace Espace IV. Ce design aura toutefois été plus controversé sur certains modèles tels que la Mégane II ou encore le Vel Satis. 

Mais le plus remarquable est que d'autres constructeurs, certainement plus prestigieux que la marque française ou du moins plus luxueux, sont venus s'inspirer de ce concept-car pour leurs modèles. C'est le cas notamment des constructeurs allemands Audi pour la présentation, en 1995, de son TT Concept, et Opel pour son Signum Concept de 1997. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 1-9-31-planeterenault-amp0-device-1217934536