Accueil >  Gamme  >  Concepts-Cars  > 

Roadster Laguna (1990)

Le Concept-car Laguna est un roadster présenté au mondial de Paris en 1990. Fortement inspiré des années 60, il en prend les éternels symboles: conduite "cheveux au vent" et sensations sportives même à faible vitesse. Le plaisir de la liberté en somme.
Roadster Laguna (1990)
Par le 01/01/2007

Deux ans après le concept car Mégane dévoilé au Salon Automobile de Paris de 88, Renault change radicalement de voie avec ce superbe roadster bleu. Ce concept, très différent du précédent, est le second sous l'ère "Le Quément" qui a rejoint Renault quelques années auparavant.

Hésitant fortement sur l'avenir d'Alpine avant même la sortie de l'A610, Renault dévoile cette Laguna, que beaucoup de monde imagine sur les routes badgée du logo Alpine, si mythique aux yeux de tous. Mais il n'en sera rien.

Bleu comme la France, bleu comme Alpine, ce superbe roadster déchaîne les passions.

D'une longueur de 4,10 mètres, cette stricte deux places sans pare-brise (tout comme le sera quelques années plus tard le Spider), possède un style doux et sportif à la fois grâce à une ligne magnifique. Propulsé par un moteur 4 cylindres de 2 litres turbo compressé, placé en position centrale arrière juste derrière les sièges, ce spider file grâce à ses 210 ch et son faible poids, à une vitesse maximale de 250 km/h.

Renault Laguna Concept

Il s'agit bien entendu d'une étude de style avant tout contrairement à la Mégane de 1988, qui était un véhicule laboratoire de technologies avancées. La Laguna possède cependant une solution technique inédite dans le domaine de la sécurité, en la personne d'un arceau de sécurité intégré et mobile.

A cette époque, tous les cabriolets disposent d'un arceau disgracieux, rendu obligatoire en cas de retournement du fait de l'absence de pavillon et de traverse de pare-brise. Le système révolutionnaire du concept-car, permet de profiter d'une ligne totalement fluide grâce à un arceau qui se déploie uniquement en cas de danger si le véhicule présente le risque de se retourner.

Installé entre l'habitacle et le couvre tonneau en position reculée, l'arceau qui est en deux parties se déclenche automatiquement lorsque l'assiette de la voiture change anormalement, et ce, en seulement un dixième de seconde.

Comme tout roadster, le côté pratique n'est pas le point fort du concept Laguna. Avec ses seules deux places et son coffre ridicule de seulement 60 dm3, il ne pourra pas aller beaucoup plus loin que les circuits. Mais là n'est pas son objectif.

Doté d'une très forte accélération et s'accrochant à la route dès les premiers tours de roues, le moteur 2L turbo de 210 ch. est piloté par une boite de vitesse à 5 rapports directs et précis.

Avec ce superbe roadster Laguna, Renault montre dès 1990 son intention de proposer un véhicule de loisir sportif, que Le Quément n'hésite pas à qualifier de "culture, passion et fun".  Alors que l'Alpine 610 commence sa discrète carrière dès l'année suivante, beaucoup rêvent d'un roadster Alpine.

Il n'en sera rien mais ce roadster donnera tout de même naissance quelques années plus tard au superbe Spider Renault.

Enfin, le nom Laguna sera utilisé dès 1994 par Renault dans le cadre du remplacement de la R21, une berline qui évoque pourtant moins la passion et l'évasion.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.