Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Un drôle de mulet de Megane hybride en fuite

Commercialisée depuis bientôt 3 ans, la Mégane passera prochainement le stade de mi-carrière et profitera d’un restyling qui devrait s’avérer aussi discret que celui auquel a eu droit le Kadjar. Mais la vraie nouveauté sera surtout du côté technique.
Un drôle de mulet de Megane hybride en fuite
Par le 09/07/2019

A ne pas louper: Article Mégane 4

En effet, après la Clio 5 puis le futur Captur, la Mégane est la prochaine sur la liste à hériter d’un dispositif hybride. La solution adoptée sera assez proche du Captur, avec un moteur 1.6 essence atmosphérique couplé à une boite de vitesse assez spéciale, baptisée en interne « locobox » (« boite folle ») en d’autres termes, le système E-Tech qui va équiper la Clio 5, que l’on avait déjà aperçu partiellement sur le concept-car  Eolab en 2014.

Un moteur Nissan, une boite spéciale étudiée chez Renault

Si le moteur thermique provient bien de chez Nissan, en revanche, la transmission est une innovation Renault. Comme sur le Captur, l’ensemble est lié à une batterie de 9,8 kW permettant une autonomie de l’ordre de 60 km, voire un peu plus selon le style de conduite et de route. Une autonomie tout à fait convenable et suffisante qui permettra de réaliser la plupart des déplacements domicile-travail en mode tout électrique.

Megane 4 PEHV

La grosse innovation, comme sur le Captur et la Clio, viendra donc de la transmission, dépourvue d’embrayage qui sera produite en France, à Cleon, dans l’usine moteur du constructeur. Elle sera équipée de deux moteurs électriques alimentés par la batterie et auront des fonctions distinctes : le premier prendra en charge la traction de la voiture ainsi que la recharge tandis que le second sera dédié au lancement et à l’arrêt du moteur thermique pour éviter notamment les soubresauts, ainsi que pour fournir un apport de puissance en cas de forte sollicitation.

Un mulet trois fois trop grand, permettant de tester d’autres modèles

Comme on le voit sur les photos, le mulet utilisé laisse apparaitre des passages de roues clairement surdimensionnés et des élargisseurs d’ailes ajoutés grossièrement via des rivets.  Il est probable que l’on retrouve de nouveau ce mulet sur les routes, pour réaliser les essais de futurs modèles plus grands, tels le Kadjar par exemple.

Mégane 4 hybride

Mégane Hybride

Pour le moment, le modèle qui semble se trouver sous cette robe trois fois trop grande pourrait bien être une Mégane assez sportive, telle une possible RS-Line voire une Mégane R.S qui devrait également se convertir dans les années à venir à l’hybridation.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.