Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

Alpine va étoffer sa gamme de véhicules

Après l’annonce de faire passer Renault F1 sous le pavillon Alpine dès 2021, la marque dieppoise va prendre de l’ampleur. Luca de Meo, PDG du Groupe Renault, l’a affirmé, Alpine se doit d’étoffer sa gamme et deviendra la marque sportive du groupe.
Alpine va étoffer sa gamme de véhicules
Par le 18/11/2020

Avec seulement un modèle dans ses rangs depuis 2018, l’Alpine A110, on ne sait si Alpine cherche à survivre ou à s’installer dans le long terme. Luca de Meo, Président Directeur Général du Groupe Renault l’a affirmé, Alpine va étoffer sa gamme dès 2021 et le premier à naître de cela devrait être un SUV 100 % électrique. Alpine deviendra également la marque sportive du Groupe, après que Renault ait annoncé la fin de la saga Renault Sport pour la fin de l’année 2023.

Le nouveau patron italien, en place depuis l’été dernier, ne compte pas laisser tomber la marque originaire de Dieppe et devrait prochainement dévoiler la stratégie du Groupe Renault pour l’année 2021. Pour Alpine, il s’agit d’une part d’agrandir sa gamme de véhicules et d’autre part, rivaliser, à moyen terme, avec Porsche. Pour cela, l’apparition d’un SUV électrique devrait avoir lieu d’ici 2022 pour tenter de concurrencer le futur Porsche Macan qui devrait être lui aussi proposé en 100% électrique.

Un SUV sportif

Pour garder son âme de compétiteur et montrer qu’Alpine a les épaules pour devenir la marque sportive du Groupe Renault, le constructeur dieppois se doit de proposer des modèles sportifs, capable de rivaliser avec les berlines, SUV et sportives les plus puissantes du globe. On connait déjà l’Alpine A110, cette sportive qui vient se frotter à la Porsche 718 Cayman avec ses 292 ch en version A110 S, on devrait voir arriver d’ici à 2022 un SUV d’une puissance comprise entre 400 et 500 chevaux.

Ce futur SUV devrait être 100 % électrique car Renault a annoncé la fin de ses véhicules diesel pour 2022. L'annonce du nouveau barème de bonus/malus poussent les constructeurs a franchir le cap de l'électrique. Alpine a dans le viseur Porsche, qui devrait dévoiler prochainement son futur Macan en version électrique.

Ce futur SUV Alpine disposerait de 4 roues motrices et d’une batterie d’au moins 90 kWh. Avec une telle puissance, il lui faudra une grande capacité au niveau de la batterie. L’autonomie devrait tourner aux alentours des 400 km.

Inspiré du Nissan Ariya ?

Ce futur SUV pourrait s’inspirer du Nouveau Nissan Ariya. La marque japonaise prépare l’arrivée de son SUV électrique et Alpine pourrait bien le prendre comme exemple. Pour cela, il devrait utiliser lui aussi la plateforme CMF-EV dans une version rallongée afin d’atteindre une longueur d’environ 4,60 m.

Il faudra attendre les premières performances du Nissan Ariya pour avoir plus d’informations sur le modèle Alpine, appelé « PZ110 » en interne. Pourquoi cela ? Tout simplement car le SUV japonais promet déjà d’être sportif avec sa version développant 290 kW, soit 365 chevaux. Alpine devrait, pour son modèle, en rajouter un peu plus pour le faire grimper à plus de 400 chevaux.

Avec sa batterie de 90 kWh dont 87 de charge utile, il sera plus simple de connaitre l’autonomie du futur SUV Alpine lorsque le Nissan aura pris la route.

Commercialisation et prix

En attendant, ce futur SUV Alpine devrait voir le jour fin 2022 ou 2023. Pour ce qui est du tarif, il devrait se rapprocher assez facilement des 100 000 euros.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.