Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

Un futur SUV urbain électrique chez Renault (2020)

La gamme électrique de Renault va s’étoffer avec l’arrivée de nouveaux modèles. Ainsi, Renault prépare en secret un nouveau SUV urbain 100% électrique qui devrait être dévoilé d’ici septembre 2020.
Un futur SUV urbain électrique chez Renault (2020)
Par le 06/04/2020

Ce nouveau SUV, préfiguré par le concept-car Morphoz dévoilé lors du Salon de Genève avorté suite à l’épidémie du Covid-19,  devrait être officiellement présenté lors du prochain Salon de l’Automobile de Paris qui se déroulera -si tout va bien- à la rentrée 2020.

Ainsi, après la nouvelle Zoé commercialisée depuis 4ème trimestre 2019, puis la Twingo ZE déjà présentée par Renault, la gamme électrique va prendre de l’ampleur avec ce nouveau SUV.

Prévu pour être commercialisé en 2021, au cours du printemps, il reposera sur la nouvelle plate-forme CMF-EV, la plate-forme modulaire de l’Alliance, spécialement adaptée pour les véhicules électriques de Renault, Nissan et bien sur, Mitsubishi. 

Tout comme le concept Morphoz, ce SUV devrait avoir des dimensions proches du Captur actuel, aux alentour de 4,20 / 4,30 mètres de long. avec un style devrait se rapprocher de ce que l’on a pu voir sur ce concept, avec des lignes tendues, et jusque là inédites chez Renault.

A terme, la gamme électrique de Renault devrait donc avoir sa propre identité aux côtés de la gamme standard. Une approche identique à l’allemand Volkswagen mais totalement opposée à Peugeot qui préfère proposer ses modèles (208, 2008) à la fois en thermique et en électrique sans les différencier, si ce n’est par l’ajout d’un petit “e” à leur nom pour symboliser leur côté électrique.

Ce futur modèle sera produit en France, à l’usine de Douai dans le nord de la France. L’usine se prépare d’ailleurs actuellement à accueillir celui qui est encore appelé par son code interne BCB sur les chaînes de montage aux côtés des autres modèles de la marque. Son nom final devrait conserver le “Z” comme ZE qui est donné à tous les modèles électriques du constructeur (Twizy, Zoé, Kangoo ZE,...). Quand au "K" des SUV, il pourrait également être de la partie. Caser à la fois un Z et K dans son futur nom ne sera pas une sinécure pour le service marketing.

La nouvelle plate-forme CMF-EV utilisée sera spécifiquement étudiée pour les modèles électriques, avec un emplacement prévue pour des batteries extra-plates, permettant ainsi de mieux répartir le poids, et d’abaisser le centre de gravité.

Plate-forme CMF-EV

Quelle autonomie pour les futurs SUV de Renault ?

Le concept Morphoz, a la particularité de pouvoir grandir selon l’utilisation qui en est faite, notamment pour accueillir un pack de batterie supplémentaire en cas de besoin, qui serait ainsi proposée en location. Cette philosophie permettant d’opter à la demande pour une batterie additionnelle présente l’avantage de réduire les coûts à l’achat en se limitant à un pack de 50 kWh comme sur la Zoé offrant 350 à 400 km d’autonomie, auquel on peut ajouter en cas de besoin 20 ou 30 kWh additionnels prolongeant l’autonomie totale à près de 550 km.

Une idée novatrice mais qui nécessitera d’équiper spécifiquement les concessions Renault, à la manière du Quick&Drop de Better Place, société israélienne qui a vite périclité.

En limitant la capacité de la batterie, le prix pourrait débuter aux alentours de 35/36 000 €. Ses principaux concurrents seraient bien sur le Peugeot e-2008 ( 37 100 €) et le DS3 Crossback (39 100 €), mais aussi le Hyundai Kona électrique affiché à 34 900 € (version 39 kWh avec 289 km d’autonomie) ou à 39 700 € (version 64 kWh pour une autonomie de 450 km).

Cette offre électrique viendra donc en complément de la gamme actuelle composée du Captur thermique, mais aussi du Captur Hybride dans quelques semaines qui, en dépit d'un prix d'achat assez important, permet de proposer un coût d'utilisation assez réduit grâce à son autonomie en tout électrique proche de 50 km.

Un autre SUV électrique à venir

Renault ne va pas s’arrêter à ce petit SUV urbain. Un autre modèle se prépare également  (nom de code HCC), plus gros et plus imposant. Une sorte de Kadjar électrique qui utilisera également cette nouvelle plate-forme CMF-EV dont la présentation est prévue en 2021 pour une commercialisation fin 2021 ou début 2022.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.