Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Résultats commerciaux France Mars 2020

Avec la pandémie suite au Covid 19, et le confinement décidé dès la mi-mars, les immatriculations se sont affichées en très forte baisse en France le mois dernier. Un confinement qui aura également un fort impact sur les mois à venir.
Résultats commerciaux France Mars 2020
Par le 03/04/2020

Ce n’est pas une surprise, c’est même assez logique. Le mois de mars 2020 a affiché une baisse historique des immatriculations avec seulement 62 668 immatriculations de VP sur le marché français contre 225 818 l’année dernière à la même époque. Cela représente une vertigineuse baisse de 72,2% et même 73,5% si on prend en compte le nombre de jours ouvrables en plus le mois dernier.

Le groupe Renault fait très légèrement mieux que le marché, avec un chute de 71,6% principalement causée par Dacia (-80,4% avec 3 107 unités) tandis que Renault avec 14 461 unités fait un peu mieux (-68,5%). Enfin Alpine, avec 53 immatriculations recensées selon le CCFA voit ses volumes baisser de 82,5%.

Le concurrent français PSA fait légèrement moins bien avec une baisse de 73,4% (18 841 unités). Si Peugeot (-69,5%) et surtout DS (-37,5%) limitent la casse, en revanche, Opel (-89,6% avec 829 unités) a été quasiment inexistant en mars 2020.

Les deux groupes française prennent ainsi 58,2% du marché, dont 30,1% pour PSA et 28,1% pour le groupe Renault.

Peugeot 208, Renault Clio et Citroën C3, le tiercé de tête du marché

Le classement n’a bien sur pas évolué à la vue des faibles volumes immatriculés en mars. On remarque cependant que les véhicules de petite taille se taillent la part du lion en tête du classement depuis le début de l’année.

  1. Peugeot 208 (22 608 unités, 6,2%)
  2. Renault Clio (18 237,, 4,5%)
  3. Citroën C3 (12 688, 3,5%)
  4. Peugeot 3008 (12 134, 3,3%)
  5. Peugeot 2008 (10 937, 3%)
  6. Renault Zoé (10 151, 2,8%)
  7. Renault Captur (9 453, 2,6%)
  8. Peugeot 308 (9 435, 2,6%)
  9. Dacia Sandero (9 385, 2,6%)
  10. Renault Twingo (8 431, 2,3%)

Le 208, incluant les ventes de versions électriques est pour le moment en tête devant la Clio. Mais pour cette dernière, il faudrait également rajouter les 2 555 unités de la Clio IV ainsi que les 10 151 unités de la Zoé pour établir son classement face à la 208. A noter que la première version de cette dernière s’est également écoulée à 1 233 unités depuis janvier.

Au delà du top 10, on retrouve la Mégane en 13ème position avec 6 736 unités, le Duster en 17ème position (5 119 unités), le Kadjar (19ème avec 4 227 unités). Le Scénic avec 4 188 unités est toujours en tête de son segment.

Le haut de gamme continue… de ne pas se vendre. Ni la Talisman, ni l’Espace ni même le Koleos sont dans le top 100. Ce qui signifie que tous ces modèles se sont écoulés à moins de 700 unités depuis le début de l’année.

Les véhicules électriques en plein boom en 2020

Depuis le début de l’année, la part des moteurs Diesel représente seulement 33,2%, tandis que les véhicules électriques dépassent les 7% soit un total de 25 914 unités contre 1,9% (10 552 unités) sur les 3 premiers mois de 2019.

Sur un total de près de 26 000 unités, la Zoé représente donc plus de 10 000 unités. Une part de marché qui baisse certes du fait de l’arrivée de nouvelles concurrentes, mais qui reste encore largement conséquente. Quand à la Leaf, elle n’entre pas dans le classement des 100 véhicules les plus immatriculés.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.