Accueil >  Gamme  >  Demain (confirmé)  > 

Captur 2 (2020)

Contrairement à la Clio qui a joué sur la continuité, le nouveau Captur joue la carte d’une –petite- révolution : nouveau style plus orienté SUV, nouvel habitacle hérité de la Clio, et une technologie embarquée dédiée à la conduite autonome.
Captur 2 (2020)
Par le 03/07/2019 Dernière mise à jour le 30/08/2019

Précurseur avec son cousin Nissan Juke des SUV dits « urbains », le Captur s’est rapidement imposé sur son marché, que ce soit en France ou en Europe où, avec un total de 230 000 unités écoulées en 2018 et malgré l’arrivée de nombreux concurrents, il a toujours conservé la tête d’un segment très concurrentiel.

Si au départ, Renault ne lui avait pas donné tous les codes des SUV -tout comme Peugeot avec son 2008- le constructeur français a clairement compris que le marché réclamait de plus en plus tous ces codes stylistiques.

Le nouveau Captur abandonne donc son petit côté rondouillard et assume pleinement sa filiation SUV. Ses dimensions sont d’ailleurs en nette hausse avec 11cm de plus en longueur (4,23m) et un empattement qui gagne 2cm (2,63m).

Comme nous l'avions révélé, la partie avant est bien plus expressive avec une calandre élargie et chromée ainsi qu’un nouveau bouclier bien plus musclé qui abrite deux larges déflecteurs d’airs au niveau des passages de roues. Des éléments spécifiques aux SUV prennent place, comme les skis de protection à l’avant et à l’arrière, ou encore les barres de toit en aluminium (selon version). Pour rehausser l’aspect « solide » et dynamique, la surface vitrée a été réduite. Revers de la médaille, la luminosité à l’intérieur y perdra quelques plumes.

Nouveau Renault Captur
La face avant du nouveau Captur est bien plus expressive

Comme toute la gamme Renault, les projecteurs avant passent au full LED en série sur toutes les versions, et reprennent la signature lumineuse en forme de C.

De profil, on remarque des flancs sculptés et une ligne latérale joliment creusée. Cet effet de style apporte là-encore un dynamisme accru, tout comme le pavillon qui inaugure un nouveau style, notamment sur la partie arrière qui évolue également grandement. Outre le pavillon à la forme inédite, les feux changent également radicalement, en adoptant la forme d’un C, qui rappelle bien sur la signature lumineuse de l’avant.

Feux arrière Renault Captur 2019

Un habitacle qui monte en gamme comme sur la Clio

Renault a totalement revu l’habitacle du Captur qui reprend ce que le constructeur appelle le « Smart Cockpit », orienté vers le conducteur comme le fait BMW depuis des années.  Le numérique fait également une nette percée avec un écran tactile de 9,3 pouces positionné à la verticale (ou 7 pouces, selon les versions) et qui accueille le système Easylink en lieu et place du R-Link. Il permet de piloter la partie navigation, multimédia, ainsi que certaines aides à la conduite ou encore le multi-sense. A l’inverse, les commandes de climatisation restent accessibles sans nécessiter l’utilisation de la tablette tactile Easylink.

Habitacle Nouveau Renault Captur

La qualité perçue est en nette amélioration avec de nouveaux matériaux et un revêtement moussé sur la partie supérieure. Les panneaux de porte, autre talon d’Achille de la finition du précédent Captur, utilisent des matériaux souples plus qualitatif et plus valorisant pour les clients.

En gagnant de précieux centimètres, le coffre du Captur gagne en volume de chargement. Avec un total de 536 litres (+81 litres vs le Captur de première génération), il se place au sommet de sa catégorie. Outre ce volume de chargement,  le Captur propose également 27 litres de rangements à l’intérieur.

 Les matériaux « cheap » du couple Clio / Captur sont clairement mis aux oubliettes pour faire place à quelque chose de bien plus qualitatif. Par ailleurs, la modernité du dessin est accentuée par la console flottante présente sur certaines versions disposant de la boite auto EDC qui ajoute une impression de légèreté.

Un autre écran de 7 à 10,2 pouces selon les versions permet d’afficher toutes les informations nécessaires pour le conducteur, avec rappel du GPS sur la version 10,2’’.

Instrumentation Renault Captur 2019

Le confort a également été amélioré, avec de nouveaux sièges dont l’assise gagne 15 mm avec un meilleur maintien latéral qui contribue également, à l’intérieur, à cette impression de dynamisme.

A l’arrière, l’espace aux genoux gagne 17mm notamment grâce à la forme creusée des sièges avant. Par ailleurs, la banquette coulissante (sur 16cm) permet d’arbitrer entre volume de coffre ou espace pour les passagers arrière. En rabattant la banquette, le Captur offre un plancher quasiment plat.

Teinte bi-ton et personnalisation

Largement plébiscitée, la teinte bi-ton de la carrosserie (qui représente 80% des ventes l’actuel Captur) est de nouveau proposée. Quatre teintes sont proposées (en plus de la possibilité de conserver la même teinte que la carrosserie) : noir, orange, gris ou blanc.

 L’habitacle peut également être personnalisé via 7 packs consistant à ajouter de la couleur sur certains éléments (aérateurs, embase du levier de vitesse, contreportes, planche de bord, sellerie…). A cela s’ajoute bien sur le multi-sense qui permet de personnaliser l’ambiance lumineuse intérieure via 8 teintes qui s’illuminent sur les contreportes et la console centrale.

Une motorisation hybride rechargeable pour le Captur

Sous le capot, la principale nouveauté se nomme E-Tech plug-in, la première motorisation hybride rechargeable de Renault.  Cette solution inclue à la fois une boite de vitesse spécifique à crabot intégrant deux moteurs électriques, un moteur thermique atmosphérique 1,6 essence équipée d’un filtre à particule, et d’une batterie de 9,8 kW autorisant une autonomie en full électrique autour de 65 km en ville et 45 km jusqu’à 135 km/h en cycle mixte WLTP.

E-Tech

Outre cette solution inédite, les autres motorisations sont assez classiques.

En essence, deux moteurs (et 3 niveaux de puissance) sont disponibles.
Le nouveau 3 cylindres TCe 100 déjà proposé sur la Clio est de la partie sur le Captur en entrée de gamme, pour une utilisation plutôt urbaine du fait de sa puissance et de son couple limités respectivement à 100ch et 160 Nm (+10ch. et + 20 Nm vs TCe 90). La bonne nouvelle vient du fait de la possibilité de disposer d’une bi-carburation au GPL dans quelques mois.

Le second moteur essence est bien sur le nouveau 1.3, proposé en 130 et 155ch. et équipé d’un FAP. Outre le gain de puissance, le couple est également bien plus intéressant avec des valeurs de 240 et 270 Nm.  Le premier est proposé en boite manuelle ou automatique à double embrayage EDC7, avec palettes au volant.  Le second n’est disponible qu’avec la boite EDC.

En Diesel, la gamme est plus réduite. Seul le bloc 1.5 dCi K9K Blue dCi est proposé en version 95ch / 240 Nm de couple et 115ch / 260 Nm. La dépollution est assurée à la fois par le FAP pour les particules fines et par le SCR (réduction catalytique à base d’urée) pour les NOx.

Moteur Puissance Couple Boite
Essence TCe 100 100ch. 160 Nm Manuelle 5
Essence TCe 130 130ch. 240 Nm Manuelle 6 ou EDC7
Essence TCe 155 155ch. 270 Nm EDC7
Diesel dCi 95 95ch. 240 Nm Manuelle 6
Diesel dCi 115 115ch. 260 Nm Manuelle 6 ou EDC7
E-Tech Plugin-in (hybride)  130 ch. ? Auto

Une panoplie d’aides à la conduite pour une conduite en partie autonome

Ce nouveau Captur 2019 adopte pour la première fois la conduite autonome de niveau 2. Cette conduite autonome se retrouve à travers l’Assistant Autoroute et Trafic, qui comme son nom l’indique, est possible soit sur autoroute soit dans le trafic, sur les versions équipées de la boite EDC ou du moteur hybride E-Tech Plug-in.

Cette solution fonctionne grâce au régulateur de vitesse adaptatif (AAC) et à l’assistance de maintien dans la voie. Il nécessite cependant de conserver les mains sur le volant. En cas d’absence prolongée des mains du conducteur,  le système envoi trois alertes avant de se désactiver si aucune action n’est effectuée.

De nombreuses autres aides à la conduite sont de la partie : freinage actif d’urgence (AFU), commutateur automatique des feux de route, avertisseur d’angle mort, reconnaissance des panneaux, alerte de franchissement de ligne, caméra à 360°, caméra de recul, aide au parking avant, arrière et latérale, et bien sur, l’Easy Park Assist permettant au véhicule de gérer la direction lors du stationnement, mais laissant tout de même (malheureusement) les pédales au conducteur.

Ce nouveau Captur sera produit dans le monde entier, notamment en Europe bien sur, mais aussi en Asie (Chine, Corée), et en Amérique du Sud. Les prix seront annoncés peu avant sa commercialisation.

Retrouvez ici l'essai du nouveau Captur TCe 130 et 135ch.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif