France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Symbioz (2017)

Symbioz (2017)

Ce nouveau concept-car reflète le futur proche (5 ans) et semi-proche (12 ans) de ce que va devenir l'automobile, en faisant la part belle à l'électrique et à la conduite autonome. Mais pas que...


Sur le papier, Symbioz, exposé et dévoilé ce jour au Salon de Francfort a tout d'un concept-car c'est à dire un style bien à lui et un peu futuriste, des solutions techniques novatrices avec DES moteurs électriques et des batteries qui permetttent d'aller encore plus loin, et surtout un mode de conduite autonome. Mais outre ces aspects, Renault va plus loin en dévoilant également la vision du constructeur dans la place que l'humanité va donner à l'automobile. Rien que ça...

Renault Symbioz

Il n'en reste pas moins que Symbioz est avant tout une voiture que l'on pourrait rapprocher du segment D de par ses dimensions (4,7m de long, 1,98m de large pour une hauteur de 1,35m). Son habitacle très lumineux gràce à une importante surface vitrée est voulu comme un véritable salon roulant -terme qui n'a jamais aussi bien porté son nom- est plus proche du segment E selon Renault grâce à de nouvelles solutions techniques tels que les moteurs situés au niveaux des roues, libérant ainsi de la place sous le capot.

Ainsi, on y retrouve les mêmes matériaux -traités de façon moderne- que dans les luxueuses villas, comme le feutre, le marbre fin, la porcelaine et le bois.


L'espace intérieur est aménagé pour maximiser l'espace. Ainsi, en conduite autonome, les éléments de conduite se rétractent pour libérer de l'espace (colonne de direction, instrumentation,...) et transformer l'aménagement de celui-ci. Les sièges avant peuvent alors se retourner face aux sièges arrière comme sur l'Espace de jadis et une petite tablette peut même se déployer entre les sièges.

Habitacle salon roulant Renault Symbioz

Deux moteurs électriques pour une puissance totale de 500 kW

Contrairement à la Zoé, la Leaf ou toutes les voitures électriques que nous connaissons actuellement à ce niveau de prix, Symbioz est équipé de deux petits moteurs électriques placés au niveau des roues. La transmission est ainsi plus directe gage d'une performance accrue. En prime, ces deux moteurs sont capables d'adapter le couple entre les deux roues pour améliorer la motricité du véhicule tel un différentiel.

Sur le papier, les deux moteur développent une puissance de 500 kW et un couple de 660 Nm ! Avec tout cet attirail, les 6 secondes demandées pour réaliser le 0 à 100 km/h peuvent paraitre élevées, mais c'est sans compter sur les matériaux de l'habitacle qui ne sont pas spécialement légers... Pour les alimenter, les batteries de 72 kWh permettent de réaliser (réellement dit Renault) plus de 500 km en usage réel sur autoroute, tandis que 80% de la recharge s'éffectue en seulement 20 minutes, le tout par induction. Le rêve...
Renault n'hésite d'ailleurs pas à dire que d'ici 2030, ces chiffres seront encore bien meilleurs. Malheureusement, le constructeur se montre avare sur la technologie emplaoyée par ces batteries, mais en tout état de cause, il ne semble pas s'agir ce qui est actuellement présent sur la Zoé.

Symbioz, conduite autonome "Mind Off"

Dans le domaine des véhicules autonomes, 5 niveaux ont été définis dans la nomenclature SAE. Le niveau 4 permet au conducteur de relacher toute son attention de la conduite. La voiture est ainsi capable de prendre toutes les décisions d'elle-même en gérant sa vitesse, ses freinages, en changeant de voie, bref, elle sait réellement conduire.
Le conducteur n'est plus et devient alors un simple passager.

Conduite autonome Renault Symbioz

D'ici 5 ans, ce mode de conduite se généralisera chez les constructeurs, et chez Renault en particulier sous l'appellation "Easy Drive".

Une voiture connectée dans son salon ou un salon roulant

Comme indiqué en introduction, outre les aspects techniques, Symbioz a été l'occasion pour Renault d'imaginer et de donner sa vision de l'automobile d'ici les années 2030. La technique laisse ainsi la place au concept pur...

Ainsi, selon Renault, d'ici 2030, la voiture fera intégralement partie de l'habitation, non pas tel un meuble ou un objet de décoration, mais carrément comme une pièce supplémentaire !
Pour cela, en arrivant chez soi, un élévateur amène la voiture du rez-de-chaussée jusqu'à la terrasse, permettant de créer une nouvelle pièce à part entière de la maison, que l'on peut destiner à la détente ou à l'isolement pour travailler.
C'est notamment la raison pour laquelle l'habitacle a été dessiné et aménager comme un vrai salon.

La voiture va donc quitter la rue ou son espace confiné brut de finition, noir et froid en hiver au profit d'une place centrale entre les occupants de la maison. La voiture devient ainsi soit un espace que l'on traverse pour aller d'une pièce à une autre, soit un espace de repos ou de travail.

Les pragmatiques ne pourront s'empécher de se dire que l'époque où on verra des ascenceurs de véhicules dans les habitations est bien loin... et que quand on voit la durée nécessaire pour rénover l'habitat... l'espoir fait vivre... C'est la beauté d'un concept !

Pour que tout cela soit complet, Symbioz est également "connecté", avec l'accès à tous ses médias et à son "cloud" personnel. Mieux, la voiture est reliée à la domotique de la maison et permet donc de piloter l'habitat (interphone, lumière, chauffage, système audio,...).

Salon de Francfort - Symbioz

Enfin, dernier aspect de l'intégration de Symbioz à ce qui l'entoure, les batteries de Symbioz permettent de stocker l'électricité à des périodes où celle-ci est moins chère (ou produite localement) afin de la restituer lors de pic de consommation -plus rare- de coupure.

Un concept qui va donner naissance à une véhicule de démonstration d'ici la fin de l'année

Le Concept-car Symbioz va donner naissance d'ici la fin de l'année à un véritable démonstrateur (Symbioz Demonstrateur) qui permettra aux clients de tester les technologies autonomes (nommées Easy Drive chez Renault) qui nous attendent d'ici les 5 prochaines années, c'est à dire, dans le presque immédiat. Symbioz Demonstrateur bénéficiera donc du niveau 4 de la conduite autonome et de la motorisation du concept.

En mode autonome, le démonstrateur proposera trois configurations possibles:
- Alone@Home, qui libère de l'espace via le recul du volant et du tableau de bord,
- Relax avec la possibilité de se divertir (jeux, vidéo,...)
- Sharing, qui rapproche le conducteur du passager en opérant une rotation des deux sièges de 15° l'un vers l'autre et en reculant le volant et le tableau de bord

Rendez-vous d'ici la fin de l'année pour les premiers essais !

Renault Symbioz




 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur | codespromofr |