Accueil >  Gamme  >  ShowCars  > 

Alaskan Concept (09-2015)

Après le Duster Oroch, Renault a présenté ce matin l’Alaskan Concept, un gros pick-up dédié au monde des véhicules utilitaires, un marché qui, s’il est quasi nul en France, est très en vogue dans le reste du monde.
Alaskan Concept (09-2015)
Par le 03/09/2015 Dernière mise à jour le 16/01/2020

Encore seulement au stade de Show-car (ou plutôt Show-Truck étant donné la vocation plutôt utilitaire du véhicule), l’Alaskan Concept est pourtant très proche de la future version de série, dont la présentation officielle est prévue pour le premier semestre 2016 en Europe et en France.

Renault Alaskan

Le Nissan Navara comme base de travail

Basé sur un modèle bien connu au sein de l'Alliance, chez Nissan (le Navara), l’Alaskan allie le style avec l’utilité puisqu’il propose une charge utile d’une tonne. Imposant de par ses dimensions et ses roues de 21 pouces, l’Alaskan n’oublie pas pour autant de proposer quelque chose de visuellement très réussi en ajoutant une touche de douceur et de fluidité grâce à sa calandre très typée Renault, qui n’est pas sans rappeler un certain lien de filiation avec le Kadjar, en plus imposant cependant.

Pourtant, les deux véhicules n’ont strictement rien à voir, même s'ils utilisent tous les deux des dessous provenant de chez le cousin nippon de l'Alliance.

Certes même s'il s'agit d'un concept, qui est toujours plus attrayant qu'un modèle de série, l'Alaskan se démarque clairement du Navara par un style plus valorisant et moins utilitaire que son cousin, tout en conservant les mêmes propriétés, comme sa double cabine, ou encore l'importante benne dotée de trois rails de fixation ainsi que de coffres de rangement placés de part et d’autre.

Sous le capot, un seul moteur Diesel

Du côté de la mécanique, on retrouve sur ce show-car le 1.6 dCi Twin Turbo dôté comme son nom l'indique d'un double turbo, bien connu également sur le reste de la gamme Renault, c'est-à-dire un bloc proche du dCi 160 présent sur le nouvel Espace, mais dans une version plus coupleuse et moins puissante, comme c'est souvent le cas sur les véhicules à vocation utilitaire.

Si le "concept" a fait le choix d'une version à double turbo, le futur Alaskan de série devrait être proposé également en simple turbo afin de répondre à une clientèle moins aisée ou qui n'a pas besoin d'autant de puissance. Et ce, d'autant plus que ce type de véhicule n'est pas spécialement donné.

Du concept à la série

C’est en 2016 que l’Alaskan est réellement commercialisé, tout d’abord en Amérique du Sud, un marché très porteur et surtout, demandeur de ce style d’engin, puis en Europe en 2017.

Bien qu’il soit très proche de son cousin Nissan Navara, l’Alaskan se permet de s’afficher bien plus cher, de 36 860 à 45 960 €. Contrairement au show-car, c’est le plus gros moteur Diesel 2.3 dCi qui est proposé en France (pour une consommation annoncée de 6.3l / 100 km en cycle NEDC). Mais selon les marchés, le 2,5l essence de 160ch ainsi qu'un "vieux" 2,5l Diesel de 160 et 190ch sont également disponibles, couplés à une boîte manuelle à 6 rapports ou automatique à 7 rapports.

Contrairement à la version Nissan, l’Alaskan joue donc plutôt la carte premium avec son design clairement réussi. Dommage que l’habitacle du Nissan, pas forcément très valorisant, soit par contre conservé tel quel.

L'Alaskan ICE Edition, un nouveau show-car

A l'occasion du Salon de Genève, Renault révèle un nouveau Show-car Alaskan ICE Edition qui joue une fois de plus, la carte du style. Facilement visible avec sa teinte "blanc glacier" marquée par des strippings noirs et rouges cette version ICE Edition n'oublie malgré tout pas l'espace de stockage qui monte à 2,5m², puisque son hard-top lui aussi bi-ton permet d'augmenter le volume de chargement tout en le protégeant des intempéries et aléas du trajet. La charge utile ne change bien sur pas (1 tonne) pas plus que la capacité de remorquage (3,5 tonnes).

Alaskan ICE Edition 2019

Renault y ajoute également des barres de toit noires et des jantes en alu de 18'' noires également. A l'intérieur, ce ICE Edition joue également le premium, avec 5 sièges en cuir, une installation audio Focal équipée de 6 HP et de la technologiue Dôme Flax. Le tableau de bord reste cependant identique à la version Nissan.

SHow-car Renault Alaskan ICE Edition

Enfin sous le capot, l'offre composée d'un unique moteur Diesel de 2,3 litres en version 160 et 190ch. est conservée.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.