Accueil >  Groupe  >  Mitsubishi  > 

Mitsubishi Eclipse Cross PHEV 2021 : le SUV restylé pour l’Europe

Petit frère de l’Outlander, le Mitsubishi Eclipse Cross se veut tailler pour le marché européen grâce à son style plus compact. Restylé pour l’occasion, le SUV japonais a pour mission de reprendre le flambeau et rencontrer le même succès.
Mitsubishi Eclipse Cross PHEV 2021 : le SUV restylé pour l’Europe
Par le 12/10/2021

Il y a un peu plus d’un an, Mitsubishi annonçait son retrait progressif de l’Europe, pour se concentrer sur le marché japonais. Pourtant, avec son nouvel Eclipse Cross, le constructeur japonais assure sa présence pour encore quelques années et souhaite se relancer sur la catégorie qui progresse le plus sur le continent, celle des SUV compacts. 

Le nouvel Eclipse Cross PHEV 2021 reprend ainsi les mêmes caractéristiques que l’Outlander, le SUV hybride rechargeable le plus vendu en Europe, mais cette fois avec un look plus attirant. Il adopte donc cette technologie hybride innovante, qui le différencie des autres modèles et concurrents du marché. Alors le SUV aux trois diamants est-il aussi pertinent que son grand frère l’Outlander, référence en Europe ? La réponse dans cet essai. 

Un design plus affirmé, un style entièrement renouvelé 

Le Mitsubishi Eclipse Cross PHEV 2021 se métamorphose

Au premier abord, il est vrai que ce nouveau Mitsubishi Eclipse Cross fait nettement plus envie que sa première version commercialisée depuis fin 2017. La face avant a évolué avec désormais des optiques plus fins. La calandre s’assombrit et s’accompagne d’une prise d’air en nid d’abeille encadrée d’éléments chromés. 

La partie arrière aussi a bien évolué. Terminé le bandeau de feux qui scindait la lunette arrière en deux, le SUV se veut plus dynamique à l'œil et adopte un hayon plus incliné avec des feux plus conventionnels. Positionné sur le marché des SUV compacts, l’Eclipse Cross est logiquement plus court de 15 cm que l’Outlander, ce qui le pénalise au niveau de l’espace au coffre. 

Toutefois, cette nouvelle version restylée du SUV est plus grande de 14 cm que la version précédente pour mesurer au total 4,55 mètres de long. Plutôt haut perché (1,69 m), aucun doute que l’Eclipse Cross 2021 va faire vive impression dans la rue par son gabarit. 

À l’intérieur de l’Eclipse Cross PHEV 2021

L'intérieur aussi a évolué par rapport à la version précédente

Comme pour de nombreux modèles nippons, l’intérieur n’est pas très ergonomique. Cependant, il faut prendre en compte les progrès réalisés par rapport à la version précédente. Les finitions sont correctes mais certains boutons sont plutôt mal placés, c’est le cas notamment pour abaisser les fenêtres et changer les informations du tableau de bord. 

Côté technologie, le SUV japonais accuse un certain retard. À vrai dire, pour le tarif de notre modèle d’essai, en finition haut de gamme, on s’attendait à mieux, comme cela est le cas pour ses concurrents ou même chez son allié Renault, avec son Captur ou encore l’Arkana. La planche de bord dévoile un écran tactile de 8 pouces assez lent et qui ne propose que peu de fonctionnalités, même s’il embarque, dès l’entrée de gamme, le système Android Auto et Apple CarPlay. 

En termes d’habitabilité, l’Eclipse Cross offre un bon espace à l’arrière aux passagers, même s’il ne faut pas être trop grand, au risque de toucher le plafond du fait du hayon incliné. Les sièges chauffants, eux aussi disponibles dès l’entrée de gamme, sont confortables. Un niveau de vie à bord plus qu’acceptable mais qui dévoile aussi un contraste flagrant lorsque l’on ouvre le coffre. 

Avec seulement 328 litres de rangements, l’Eclipse Cross PHEV propose l’un des plus faibles volumes du marché, loin derrière les 395 l du Peugeot 3008, ou les 411 l du Ford Kuga, ses principaux concurrents. Pas vraiment pratique pour un SUV destiné aux familles. 

Sous le capot du SUV japonais

Trois moteurs chez l'Eclipse Cross PHEV. Un thermique et un électrique à l'avant. Le second électrique à l'arrière

Mitsubishi a évidemment une explication pour justifier le volume de coffre aussi peu important pour son modèle. Cela concerne sa technologie embarquée. Et c’est sur ce point que l’Eclipse Cross se démarque et à de quoi faire réfléchir au moment de l’achat. 

En effet, le SUV dispose de trois moteurs, un thermique et deux moteurs électriques, dont un qui se situe à l’arrière du véhicule. Cela permet au SUV d’être proposé en transmission intégrale, ce que ne proposent pas la plupart de ses concurrents. Le petit frère de l’Outlander se veut donc rassurant, un plus pour les familles. 

S’il reprend les mêmes caractéristiques que l’Outlander, il voit néanmoins sa puissance abaissée à 98 chevaux pour son moteur thermique, contre 135 ch auparavant. Rien de bien dérangeant puisqu’il faut rappeler que le gabarit de l’Eclipse Cross est différent de son grand frère. Au cumul des trois moteurs, le SUV compact offre une puissance de 188 chevaux.

Une pertinence qui prend forme sur la route

Malgré son poids, le SUV est plutôt vif

Autre spécificité de l’Eclipse Cross, qui se détecte au volant, est qu’il ne dispose pas de boîte de vitesses. Alors en réalité si. Il est équipé d’une boîte à un seul rapport nommée "MMeT". Le SUV se conduit donc comme un véhicule 100 % électrique, sans à-coups, ce qui le rend encore un peu plus agréable à conduire. 

L’Eclipse Cross PHEV reçoit toujours de la puissance transmise par les moteurs électriques. Si l’on entend le moteur thermique se déclencher, il vient évidemment prendre le relais, surtout au-delà des 135 km/h, mais est aussi capable de recharger la batterie jusqu’à 80 %. Alors hybride simple ou hybride rechargeable ? En tout cas le SUV se veut très pratique et permet de réaliser aussi bien des longs trajets, que des petits circuits quotidiens. 

En termes de performances, le SUV nippon réalise le 0 à 100 km/h en 10,9 s, c’est moins bien que la plupart de ses concurrents mais ce n’est pas forcément ce qui est recherché lorsque l’on achète de genre de modèle. L’Eclipse Cross offre une certaine vivacité, notamment sur route sinueuse, et malgré son poids de 1,9 tonne, il se montre assez agile. Un point à prendre en considération quand on sait que beaucoup de modèles japonais privilégient le confort de conduite à la performance. 

Niveau consommation, l’Eclipse Cross surprend. Grâce notamment à ses 6 modes de récupération d’énergie, disponibles avec les palettes derrière le volant, le SUV affiche une consommation moyenne de 5 l/100 km/h, batterie pleine, et tourne aux alentours des 9 l/100 km une fois cette dernière déchargée. 

Retrouvez l'essai vidéo de ce Nouvel Eclipse Cross PHEV 2021 :

Autonomie et recharge

Comptez entre 5 et 6 heures de recharge sur une borne classique

Avec une bonne consommation, le modèle Mitsubishi offre ainsi une autonomie générale de 700 km environ. Comptez environ 45 à 50 km d’autonomie en tout électrique grâce à sa batterie de 13,8 kWh. Le constructeur annonce, lui, 55 km. 

À l’aide des boutons disposés sous le levier de vitesse, il est possible de préserver la charge de la batterie en activant le mode « Save », se servir du moteur thermique pour recharger la batterie grâce au mode « Charge », ou bien de rouler en tout électrique en activant le mode EV. 

Pour ce qui est de la recharge, comptez entre 5 et 6 heures sur une borne classique et seulement 30 minutes sur une borne rapide puisque l’Eclipse Cross dispose de la charge rapide, même si le choix du Chademo limite les possibilités sur le continent. 

Les tarifs de ce Nouveau Mitsubishi Eclipse Cross PHEV 2021

L'Eclipse Cross PHEV 2021 débute à un tarif de 39 990 €

Côté tarif, ne vous attendez pas à voir l’Eclipse Cross PHEV moins cher que son grand frère. Au contraire, le SUV compact affiche un tarif de plusieurs centaines d’euros plus élevé que l’Outlander. Néanmoins il conserve son statut de SUV compact hybride rechargeable à transmission intégrale le moins cher du marché. 

Dès l’entrée de gamme, ce dernier dispose des jantes alliage biton, des sièges chauffants, du système Android Auto et Apple CarPlay ainsi que la caméra de recul. Les options se font donc peu nombreuses, ce qui explique aussi la différence de tarif selon les degrés de finition. Comptez 48 404 € pour notre modèle d’essai, finition haut de gamme Instyle, qui dispose d’une peinture en option à 600 €. L’Eclipse Cross débute tout de même à moins de 40 000 €, dans sa version Invite, auquel il faut retirer les 1 000 € du bonus écologique pour les véhicules hybrides. À titre de comparaison, et à équipement égal avec un Peugeot 3008, le Mitsubishi se veut presque 3 000 € plus cher. 

Reste à voir maintenant dans les prochains mois si sa technologie hybride spécifique, sa transmission intégrale et donc son confort et sa sécurité suffiront à plaire aux particuliers. 

Motorisation / Degré de finition Invite Business

Intense 

Intense Edition Intense Style Intense
Hybride rechargeable 188 ch 39990€ 43 290€ 43490€      44990 € 44990 € 47490€    

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 30-1703-10859-planeterenault-amp0-device-401853929