Accueil >  Sport  >  Formule 1  > 

Formule 1 : Ému, Ocon répond à ses détracteurs

Critiqué depuis le début de sa première saison chez Renault, le Français Esteban Ocon vient de signer son premier podium ce week-end sur le tracé de Sakhir, à Bahreïn. Rien de mieux pour préparer l’avenir et faire taire les critiques.
Formule 1 : Ému, Ocon répond à ses détracteurs
Par le 07/12/2020

Très souvent critiqué et trop souvent comparé à son coéquipier Daniel Ricciardo, il ne faut pas oublier que le Français est de retour en Formule 1 depuis cette année. Garçon prometteur pour ses débuts sous les couleurs de Force India, Esteban Ocon s’était retrouvé sans baquet pour la saison 2019. Renault croit au talent du français et lui a fait signer un contrat de deux ans avec deux années supplémentaires en option. Pendant son année sabbatique, l’actuel pilote Renault a travaillé dur pour ne pas perdre le rythme et a enfin été récompensé de ses efforts ce dimanche sur le tracé de Sakhir. Retour sur un début de carrière semé d’embûches pour le pilote français, qui a toujours cru en lui.

Des débuts prometteurs sous Force India

le Français au volant de la Force India n°31

Fin 2016, Esteban Ocon débarque dans l’écurie indienne Force India pour remplacer Nico Hülkenberg, en partance chez Renault. Le Normand est associé à Sergio Pérez. Au fil des courses, leur relation se dégrade fortement et le Mexicain sera responsable de plusieurs abandons du français. Nul doute que ces faits ont joué un rôle dans le choix de l'écurie pour ses pilotes chez Racing Point, racheté par Lawrence Stroll, père de lance Stroll.

Toutefois, pour sa première saison en F1, le Français réalise un excellent championnat et se classe 8ème totalisant 87 points. Dès sa première course, Esteban entre dans le livre des records. En décrochant le point de la 10e place en Australie, il devient le plus jeune pilote français à inscrire un point en F1. Le Français obtiendra son meilleur résultat en Espagne avec une 5e place.

Malheureusement pour lui, la saison suivante ne s’est pas déroulée de la sorte. Se sentant certainement menacé par son jeune coéquipier et par les problèmes judiciaires du président de Force India, Sergio Pérez n’a pas cessé de mettre des bâtons dans les roues d’Esteban Ocon. Son accrochage avec le Mexicain au Grand Prix de Singapour ainsi que celui avec Max Verstappen au Brésil lui auront sans doute coûté sa place en Formule 1 pour la saison 2019. Fin 2018, Ocon quitte la F1 sur un abandon a Abu Dhabi et termine 12e du championnat avec 49 points.

2020, le retour chez Renault

Ocon signe un contrat de deux saison chez Renault

Août 2019, l’écurie française Renault annonce la signature en tant que titulaire du pilote français Esteban Ocon. Plus d’un an après sa dernière course au volant d’une F1, Ocon intègre une écurie en pleine progression qui ne rêve que d’un seul objectif : retrouver les sommets de cette discipline.

Mais là encore, le Français n’intègre pas la F1 dans les meilleures conditions. Avec la crise sanitaire actuelle, le championnat est fortement perturbé. Le début de saison est repoussé de plusieurs mois. La première course a lieu le 5 juillet en Autriche et Ocon prend la 8e place. La saison du français ne reflète pas son talent. En pleine marge de progression, Renault voit Ricciardo engranger les points et monter par deux fois sur le podium tandis que le jeune français abandonnait à quatre reprises pour des soucis mécaniques.

En difficulté en séance de qualification, le Français connaît ses axes d’améliorations. Il sait également que tout est possible en F1 et qu’il ne faut jamais rien lâcher. La preuve ce week-end. Parti de la 11e place sur la grille de départ sur le tracé de Sakhir, Ocon a su saisir les opportunités pour obtenir une solide 2e place, devant les Mercedes et entre les deux Racing Point.

Très ému au passage de la ligne, il n’a pas caché ses émotions au micro des journalistes : « Je n’ai pas de mots, j’ai pleuré sur la ligne d’arrivée. C’est tant d’émotions qui me passent en tête ! Ce fut une saison difficile de notre côté. Ça n’a pas toujours payé et nous savons continué à travailler dur et à rester motivés. C’était très important. »

Le fait d’avoir Ricciardo comme coéquipier a entraîné les critiques en raison de la différence de points au fil de la saison mais cette alliance lui a également permis d’apprendre et de progresser. Ce podium est amplement mérité pour le Français et est surtout de bon augure pour la suite de sa carrière et celle de Renault.

Associé à Fernando Alonso chez Alpine F1 dès la saison prochaine, c’est un nouveau chapitre qui démarre pour Ocon. Le Français devra se montrer fort aux côtés d’une telle légende et devra être capable de renouveler la performance de ce week-end. Esteban Ocon est actuellement douzième du championnat pilote avec 60 points au compteur. Pour rappel, en raison du coronavirus, la saison s’effectue sur 17 Grand Prix seulement, qui se sont rapidement enchaînés, au lieu des 22 habituels. L’année prochaine, la Formule 1 tournera même sur 23 circuits.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-5-10483-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1277018254