Accueil >  Thématiques  >  Aménagement d'un van  > 

Camping-car: neuf, occasion ou à aménager soit-même, comment choisir ?

Avec les différents confinements que nous avons connu, la volonté de partir loin en toute liberté se développe de plus en plus. La "Van Life" comme on l'appelle, devient ainsi de plus en plus tendance.
Camping-car: neuf, occasion ou à aménager soit-même, comment choisir ?
Par le 10/01/2022

Pourtant, elle coûte chère, à moins de se tourner vers un utilitaire à aménager soit même.

Dans ce cas, il va falloir pas mal d'huile de coude, et le résultat sera probablement moins tape à l'oeil qu'un aménagement réalisé par un professionnel. Mais par contre, vous pourrez choisir vous-même vos équipements et votre aménagement. Avant d'en arriver à cette conclusion qui vous amènera à choisir ce que l'on pourrait appeler le porteur, il va falloir éliminer d'autres solutions.

Caravane ou fourgon ?

Un temps très à la mode, les caravanes ne font plus recette. Il faut dire aussi que selon les caravanes, il était nécessaire de disposer d'un permis spécial. Sans oublier que manœuvrer une caravane nécessite du savoir-faire. A l'inverse, elle présente l'avantage de pouvoir placer sa caravane à un endroit et se déplacer librement avec sa voiture, à condition que la caravane soit placée dans un lieu sur.

A l'inverse, avec un fourgon on reste toujours avec sa maison, et les manœuvres sont facilitées, bien que le gabarit nécessite un temps d'adaptation selon la taille choisie. Par ailleurs, certains accès peuvent être interdit du fait d'une hauteur trop importante, mais on y reviendra.

Achat en neuf ou en occasion, comment choisir son camping car ?

Si comme 99% des gens, le choix de la caravane a été vite écarté, il va falloir choisir quel type de camping-car vous souhaitez. Quelque soit l'âge du véhicule, de nombreux types de camping-car sont disponibles allant du plus luxueux au plus simple, tout équipé ou à aménager.

Intégral ou profilé, à capucine ou simple van

Dans la famille du camping-car on distingue plusieurs types:

  • Intégral: il s'agit du haut de gamme, carrossé par le vendeur et non par la marque du porteur. Même si le design est souvent pas terrible, il présente l'avantage d'optimiser l'espace à bord et d'avoir un aspect moins utilitaire.
  • Profilé: si la partie conduite reste celle du constructeur du porteur, en revanche, la partie habitable est totalement étudiée par la marque du camping-car ce qui permet d'optimiser l'espace avec un espace de vie plus carré et plus logeable.
  • Capucine: il s'agit d'un modèle intermédiaire avec une capucine au dessus du poste de conduite, permettant d'y caser un lit. Peu profilé et assez disgracieux, l'aspect utilitaire ne peut cependant pas être gommé. Il est de moins en moins proposé.
  • Van: on est là sur un fourgon classique, la solution la moins chère et la plus discrète. Seul ce type de modèle vous permettra de faire votre propre aménagement.

Les prix d'un camping car neuf auprès d'un professionnel en France

Les prix en neuf sont relativement importants. Chez Chausson par exemple, un simple VAN débute dès 47 590 € et autour de 60 000 € chez Hymmer. En intégral, difficile de trouver à moins de 70 000 €. Quand à l'achat d'un utilitaire neuf à aménager, un Trafic L2H2 est affiché à 39 000 € et un Master L2H2 à 42 000 €.
Renault proposé également le Trafic Spaceclass, une solution qui, sans être tout équipée permet de disposer d'un espace couchette déjà aménagée. Cette offre existe chez Renault depuis les années 2000, elle s'appelait alors Trafic Passenger.

Cet été 2022, la marque au losange a même commercialisé son van aménagé, baptisé Trafic SpaceNomad. 

L'espace couchette sur le Trafic
Le Trafic Spaceclass

Quel Van ou fourgon d'occasion pas trop cher choisir ?

SI vous avez volontairement écarté le choix de la caravane et du camping car tout équipé, il vous reste donc à trouver un modèle à équiper vous-même. Mais quel modèle choisir car le choix est vaste. Tout dépendra de votre besoin. Généralement, quand on cherche à réduire les coûts et à faire soit-même son aménagement, on écarte vite le neuf et on se tourne vers l'occasion.

Chez Renault, 3 choix sont possibles: un modèle très compact type camionnette comme le dernier Kangoo VAN / le nouvel Express, ou un fourgon compact comme le Trafic ou, plus grand, le Master.

Le premier sera vraiment à réserver à ceux qui cherchent seulement une solution pour dormir à deux, car l'espace intérieur est vraiment très réduit.

Vient ensuite le Trafic qui a le mérite d'avoir un comportement routier plus proche d'une voiture. Deux longueurs sont possibles (selon les générations) qui offrent entre 2,5 mètres et 3 mètres à l'arrière. Deux hauteurs sont aussi possibles. Si vous souhaitez pouvoir tenir debout, il faudra absolument passer à la hauteur H2 qui offre 1,9m de haut contre 1,4 mètre pour la H1. Malheureusement, les versions L2H2 du Trafic sont relativement rares en occasion. Par ailleurs, avec un poids de 1 710 kg à vide et un PTAC de 2,8 tonnes (poids maximal du véhicule avec ses passagers) à 3 tonnes, les possibilités d'aménagement seront réduites.

C'est la raison pour laquelle, la plupart des personnes se tournent vers un fourgon de type Master, qui propose un PTAC supérieur, entre 3,3 et 3,5 tonnes généralement. Trois hauteurs sont proposées ainsi que 3 longueurs. Si une version H2 est toujours nécessaire pour tenir debout, la longueur dépendra du besoin. En L1, comme sur le Trafic, il faudra se contenter 2,58m, tandis qu'en L2, elle monte à un peu plus de 3 mètres. Enfin, en L3 on gagne encore 70cm pour culminer à 3,733 mètres.

Le bon compromis reste un L2H2, comme le Master que nous avions essayé au Portugal, qui permet de pouvoir tenir debout à l'intérieur, et de disposer de suffisamment d'espace pour 3 ou 4 personnes.

Attention tout de même, car avec une hauteur H2, de nombreux parkings vous seront interdits, de même que le passage de certains ponts. Ceci dit, un Master, même en H1 ne passe pas non plus partout contrairement à un Trafic.

Toujours au sein de l'Alliance, Nissan vient de dévoiler son van aménagé, le Primastar Seaside, qui pourrait bien débarquer sur le marché français. 

Vient ensuite le tarif. En occasion on trouve de tout et à tous les prix. Et sur les utilitaires, qui sont par définition des véhicules qui vont souffrir, il faut être vigilant, même (et surtout) auprès des professionnels qui rachètent en masse des stocks, leur refont une beauté pour les vendre plus cher. Et parfois dans le lot, on trouve des épaves.

Sur un véhicule de type Master, il faut compter autour de 10 000 € pour un modèle L2H2 de 10 ans qui compte un peu moins de 200 000 km. Pour un modèle un peu moins vieux avec près de 120 000 km, il faudra compter autour de 13 000 €.

A noter que pour réduire les frais, un véhicule de plus de 10 ans permet de diviser par deux le prix de la carte grise (autour de 200 € contre 400 €). Enfin, si le véhicule dispose d'un moteur à chaîne comme c'est le cas sur les Master de 3ème génération (à partir de 2009), c'est une économie de plus de 600 € tous les 5 ans.

Aménager soit-même son fourgon ou son van d'occasion

Une fois le fourgon acheté, il va falloir se retrousser les manches. Si certains vont se tourner vers des aménagements clé en main, d'autres vont choisir de réaliser l'aménagement eux-même. Et dans ce cas, il va y avoir du travail...

L'isolation, un sujet qui fait souvent débat

En premier lieu, si le fourgon est d'occasion, il va falloir le nettoyer de fond en comble. Une fois cela fait, il faut faire un choix important: isoler ou non.
Et oui comme pour une maison, vous allez vivre dans votre camion. Mais selon votre mode de vie, votre van ne nécessitera pas le même soin. Pour ceux qui passeront peu de temps dedans, et pendant des périodes tempérées, au printemps ou en automne, il est possible de s'en passer. Mais pour tous les autres, faire l'impasse sur ce point serait une mauvaise idée.

En effet, l'isolation n'est pas nécessaire que pour l'hiver. En été, avec le soleil qui va taper sur la tôle, le fourgon va vitre devenir un four. C'est là qu'une bonne isolation va devenir indispensable. Nous vous expliquons dans cet article en quoi l'isolation est essentielle avec, chiffres à l'appui, la solution qui nous semble la plus adaptée selon le budget choisi.

L'électricité, l’aménagement, l'ameublement, les normes,...

Là aussi, un prochain article vous expliquera les divers choix possibles pour la production et le stockage. Si l'aménagement et l'ameublement reste très personnel en revanche, la partie électrique plus technique nécessite de réelles explications avec comme pour l'isolation, quelques idées reçues à faire tomber. Vous pouvez à ce titre retrouver l'installation du panneau et des chargeurs + batterie Lithium que nous avons réalisé.

Le salon du véhicule de loisir 2022 au Bourget permettra également d'obtenir de plus amples renseignements quant à ce projet. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.