Accueil >  Gamme  >  Gamme Renault 2021  > 

Talisman, Scénic, Espace, c'est l'heure du grand ménage chez Renault

Cela ne surprendra personne, la fin de certains modèles chez Renault est actée, et leurs jours sont désormais comptés. Ces modèles, tous fabriqués dans l'usine de Douai, seront arrêtés au cours de l'année 2022.
Talisman, Scénic, Espace, c'est l'heure du grand ménage chez Renault
Par le 19/10/2021

L'usine Renault du nord de la France s'apprête donc à perdre la production de ses modèles dans les mois à venir. Pour autant, à la vue de la production actuelle (moins de 50 000 unités en 2020) qui a été quasiment divisée par 10 en 15 ans, l'usine qui compte un peu plus de 2 500 salariés ne sera pas chamboulée du fait de la fin de ces modèles.

Renault a déjà annoncé vouloir convertir son usine en un pôle électrique baptisé Electricity. Après avoir déjà vendu une partie des terrains afin de mettre en place la production de batteries par un équipementier, l'usine sera le siège de la production de toutes les prochaines voitures électriques de Renault, dont la future Mégane qui sera commercialisée dès 2022 sera le fer de lance, ou encore la future R5 électrique en 2023.

L'échec de l'Espace 5, le monospace qui voulait marcher sur les pas des SUV

Renault avait longuement hésite avant de relancer l'Espace en 2015. Il avait d'ailleurs longuement fait trainer l'Espace 4 alors que le marché automobile était touché par la crise financière de 2008. En donnant du muscle à sa cinquième génération d'Espace pour le rapprocher d'un SUV, Renault pensait pourtant avoir tapé juste, tant les chiffres de ventes étaient au delà des espérances lors de sa commercialisation.

Seulement voilà, la fiabilité des premiers modèle s'est révélée très en deçà des attentes pour un modèle vendu autour de 50 000 euros. De quoi se faire une réputation dont beaucoup préfèrent se passer. Les chiffres de ventes n'ont cessé de baisser, passant de 27 000 en 2015 à seulement 11 000 en 2018 et 1 400 depuis le début de l'année.

Outre ces problèmes de jeunesse, le marché du monospace ne fait plus recette. Plus aucune marque, à quelques exceptions près, ne propose ce type de modèle. La marque au losange aura donc été en Europe, le premier et le dernier représentant du concept de grand monospace après 40 ans de présence dans sa gamme. La fin de production est prévue pour l'été 2022.

La Talisman, autre échec dans le haut de gamme

Après le carton des Laguna II dans les années 2000 qui elle aussi avait fait face à de gros problèmes de fiabilité, Renault avait décidé d'abandonner le patronyme après avoir proposé une Laguna 3 exemplaire sur ce plan mais qui avait souffert selon Renault de son nom. Pourtant vécue comme un échec, ses chiffres de ventes auraient pourtant de quoi faire pâlir la Talisman.

Renault Talisman

Et pourtant, la Talisman reste une excellente berline. Mais en France, l'absence de hayon a certainement un peu joué contre elle, même si la version Estate jouait la complémentarité en proposant un hayon plus pratique. Là encore, ce segment ne fait plus recette, au profit des SUV. Avec des chiffres de vente en chute libre (50 000 en 2016, 15 000 en 2019 et seulement 4 700 depuis le début de l'année), Renault a décidé d'arrêter les frais, sans proposer de remplaçante. La fin de sa production est prévue pour mars 2022.

Quel avenir pour le Renault Scénic 5 et 7 places ?

Tout comme pour l'Espace, le concept de monospace, même compacts ne séduit plus. Les clients préfèrent se tourner vers des SUV comme le Peugeot 3008, le Renault Kadjar ou encore le dernier Arkana dont les chiffres de vente sont d'ailleurs très prometteurs.

Là aussi, Renault aura tenté en vain en 2016 de relancer ce segment en très fort déclin. Bien qu'il reste en tête de son marché (avec des concurrents vieillissants), les ventes deviennent là aussi anecdotiques. De près de 110 000 unités e 2017, première année pleine de commercialisation, le Scénic n'a cessé de décliner: 90 000 en 2018, 70 000 en 2019, 36 000 en 2020 (année particulière ceci-dit) et à peine plus de 10 000 depuis janvier au mois de septembre 2021.

Le Scénic n'aura donc pas de remplaçant. La fin du Scénic se fera en deux temps: la version courte sera stoppée entre l'été et la rentrée 2022, tandis que la version 7 place perdurera encore quelques mois, le temps d'attendre le futur Kadjar qui proposera enfin une version 7 places, chose que seul le Scénic proposait dans cette gamme de prix chez Renault. A noter que le nouveau Kangoo Combispace vient également partiellement remplacer le Scénic.

En savoir plus sur Grand Scénic

Actu, fiches techniques, tarifs, moteurs, caractéristiques.
Grand Scénic

Venez également en parler sur notre Forum Grand Scénic


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1-7-10866-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-267548845